Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Pour une justice climatique féministe !


Dernier ajout : 11 juillet 2019, par Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Pour une justice climatique féministe !

Montréal, le 11 juillet 2019 — L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) a aujourd’hui acheminé un document de plaidoyer au premier ministre du Canada, à la ministre de l’Environnement et du Changement climatique ainsi qu’à la ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, contenant six recommandations à mettre en œuvre afin que le Canada contribue à la justice climatique féministe. Ce document a été signé par plus de 50 regroupements et organismes.

Ces recommandations sont tirées d’un document de plaidoyer préparé par l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) et le Réseau de coordination des conseils provinciaux et régionaux pour la coopération internationale (RCC), en collaboration avec les membres de leur délégation jeunesse participant à la conférence Women Deliver de juin 2019.

« Les femmes sont touchées de manière disproportionnée par les effets des changements climatiques, tels que les sécheresses, les inondations et autres événements climatiques extrêmes. Elles ont également un rôle crucial à jouer pour y faire face. Il faut aborder la question des changements climatiques comme un problème social complexe », Christina Figueres, ex-secrétaire exécutive de la CCNUCC.

Les femmes ne sont pas simplement des victimes des changements climatiques : elles sont aussi et surtout des actrices de changements et des porteuses de solutions. Les connaissances environnementales des femmes autochtones en particulier ont été sous-évaluées et pourraient apporter une contribution importante à la recherche et l’élaboration de politiques sur les changements climatiques.
« Si le Canada est sérieux au sujet de la justice climatique et des droits des femmes, il peut faire sa juste part en investissant un montant supplémentaire de 10 milliards de dollars dans le financement climatique et l’aide publique au développement. Il s’agit en fait du même montant que le pays consacre actuellement aux subventions à l’industrie des combustibles fossiles. L’argent est là. Ce dont nous avons besoin, c’est de la volonté politique » de conclure Michèle Asselin, directrice générale de l’AQOCI

-30-

Pour informations
Hélène Gobeil
Responsable des communications
communications@aqoci.qc.ca
Tél : 514 871-1086 poste 205
Cell. : 438 828-2965


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et BénévolatDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)