Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CUSO International - Expert en entrepreneuriat et en employabilité en RDC


Date limite: 3 février 2019 à 17h00
Offert par Cuso International
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Date limite pour postuler : 3 février 2019

Postulez ICI

Questions :caroline.tessier@cusointernational.org 514-276-8528 #206

Emplacement : Kinshasa, RDC

Date de début : Fév – Avr 2019 (flexible)

Durée de l’affectation : 10 Mois

Exigences linguistiques : Français

Français Lecture : Niveau 5, Écriture : Niveau 5, Oral : Niveau 5

Exigences Linguistiques : http://www.cusointernational.org/fr/languageratingscale

Ouvert aux citoyens canadiens et aux résidents permanents du Canada seulement

À propos du partenaire :

Transmettre aux jeunes, membres des associations affiliées au CNJ, une culture d’entreprendre pour une plus grande possibilité de créer la richesse et /ou l’emploi et de contribuer ainsi au développement économique de leurs milieux.

Le/la cooperant(e)-volontaire devra mener les activités suivantes :

  • Faire des plaidoyers auprès des entreprises nationales et locales en faveur des jeunes sans emploi, encourager un cadre de collaboration avec les dirigeants des entreprises locales en vue faciliter l’admissibilité des sans-emploi
  • Accompagner les associations des jeunes à l’élaboration des plans d’affaires bancables
  • Faciliter la mise en relation/ participation de CNJ dans les cadres de concertations pertinents sur les questions d’employabilité des jeunes
  • Mettre en place un programme de stage en vue d’orienter les jeunes auprès des entreprises nationale ou locales qui acceptent notre offre de collaboration
  • Accompagner les jeunes à avoir des initiatives de création de projets porteurs ;

Compétences académiques essentielles :

Diplôme universitaire en développement économie, en gestion, en administration, en développement international, ou toute formation pertinente.

Expérience / Compétences professionnelles essentielles :

  • Minimum 2 ans d’expérience de travail en développement économique
  • Expérience de travail à l’international et si possible dans un pays post conflit.

À propos du partenaire

Conseil National de la Jeunesse

Le Conseil National de la Jeunesse « CNJ » en sigle est une institution créée par l’Autorité publique en 1994 par l’Arrêté Ministériel n° 006/CAB/MJCA/94 du 16 Mars 1994, portant création du Conseil National de la Jeunesse. Actuellement, cette institution est régie par l’Arrêté Ministériel n° MJS/CAB/2100/0004/2003 du
12 Février 2003, portant réorganisation et fonctionnement du Conseil National de la Jeunesse. Le Conseil National de la Jeunesse est une émanation des conseils provinciaux, des associations, des ONG, des regroupements des jeunes et des mouvements des jeunes à caractère national. Le CNJ est une structure
apolitique et autonome et il a pour devise : Conscience – Unité – Travail. Il existe une Politique National de la Jeunesse en place. Il existe un bureau national en place et opérationnel.

Sa mission est de coordonner les activités des associations et mouvements des jeunes en vue de la protection, l’éducation et l’encadrement de la jeunesse.
Les objectifs poursuivis par le CNJ sont :

  • Assurer le rôle de l’organe conseil et d’orientation de la politique en matière de la jeunesse ;
  • Concevoir et réaliser un plan d’action en vue de l’unité incitative au développement socioéconomique, à la réduction de la pauvreté et à la lutte contre les antivaleurs ;
  • Mettre en commun les expériences des associations et mouvements des jeunes ;
  • Encourager, soutenir et renforcer les efforts menés en vue de leur participations et mouvements des jeunes en vue de leur participation efficiente au processus de développement national ;
    Entretenir les relations d’amitié, de fraternité et de collaboration avec les organismes analogues d’autres pays ;
    Harmoniser et assurer le suivi des programmes des activités des conseils provinciaux de la jeunesse, des associations et mouvements des jeunes pour un meilleur encadrement ;
  • Renforcer les capacités des encadreurs de la jeunesse pour la bonne gouvernance de leurs associations et mouvements des jeunes.

La jeunesse visée par le conseil national de la jeunesse est plurielle en fonction de l’âge, du sexe, de la résidence, de la scolarisation, de l’état de santé et du statut matrimonial. En effet, elle est composée de plusieurs catégories, à savoir : la jeunesse scolarisée, la jeunesse non scolarisée, la jeunesse rurale, la jeunesse urbaine, la jeunesse en difficulté, les jeunes sexuellement actifs/Inactifs, les jeunes mariés ou célibataires, jeunes vivant handicap ou pas, ceux vivant dans des ménages et dans la rue, orphelins, déplacés internes ou externe, refugiés, jeunes vivant avec le VIH/IST, filles/Garçons. Il sied de dire qu’en RDC la jeunesse est estimée à plus de 60%.

Termes et conditions

Les conditions d’affectation de Cuso International vous assurent un mode de vie sain et modeste qui vous permettra de travailler de façon efficace. Ce soutien financier, qui sert à couvrir les frais de subsistance de base sur le terrain, n’inclut ni les dépenses personnelles du coopérant-volontaire au pays (prêts, pension
alimentaire, etc.) ni les produits de luxe pendant l’affectation (produits d’importation et voyages personnels, par exemple).

Soutien financier

  • Allocation de subsistance mensuelle modeste (varie selon le pays d’affectation).
  • Hébergement sur le terrain.
  • Billet d’avion aller-retour, visa et permis de séjour.
  • Assurance maladie, vaccins obligatoires et antipaludéens requis.
  • Formation prédépart et orientation sur le terrain.
  • Frais de déplacement et d’hébergement pour la fin de semaine de réintégration.
  • Allocation modeste pour vos personnes à charge pour affectation de 12 mois et plus (Vol de retour, assurance médicale d’urgence, vaccinations).
  • Programme d’aide aux employés (pendant et après l’affectation).
  • Journée d’évaluation de Cuso International (les candidats doivent payer les premiers 200 $ du moyen de transport le plus économique, ainsi que tous leurs frais de séjour).
  • Frais de déplacement et d’hébergement pour la formation prédépart de cinq jours et l’orientation sur le terrain.
  • Nous offrons un vol de retour à votre pays de résidence ou une remise en argent si vous prolongez votre séjour d’au moins 6 mois après avoir complété une affectation de 12 mois.

Collecte de fonds

Nous demandons aux coopérants-volontaires, peu importe la durée de leur affectation, de recueillir 2 000 $.
Nous accompagnons tous nos coopérants-volontaires dans leurs démarches afin de les aider à atteindre leur objectif de collecte de fonds. Un coopérant-volontaire qui choisit de ne pas collecter de fonds ou qui n’atteint pas son objectif de financement pourra faire un don ponctuel ou adhérer à notre programme de dons mensuels pour soutenir notre mission.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et BénévolatDroits des femmes et égalité des genresConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité L’Éducation à la citoyenneté mondiale Objectifs de développement durable (ODD)