Actualités

Politique de partenariat de l’ACDI : Développement et Paix, coupé de 30 M$

vendredi 6 juillet 2012

L’AQOCI déplore la récente annonce de l’ACDI en réponse à la demande de Développement et Paix qui devra fermer plusieurs programmes s’étant vu imposer par l’Agence une réduction catastrophique de ses budgets.

Nous ne pouvons que déplorer la récente annonce de l’ACDI en réponse à la demande de Développement et Paix qui devra fermer plusieurs programmes s’étant vu imposer par l’Agence une réduction catastrophique de ses budgets. La presse et les médias électroniques en ont fait amplement écho. Mais nous tenons à leur offrir toute notre solidarité. Depuis des décennies, cette organisation représente une référence pour tout le réseau tant par ses programmes d’engagement du public, ses activités de plaidoyer pour l’amélioration des politiques et pratiques de développement que par son soutien indéfectible à plusieurs plus petites organisations de solidarité au Québec et au Canada. Développement et Paix a toujours été reconnue comme une organisation efficace, bien établie, et bien évaluée par l’ACDI. Mais c’est là une autre indication que les décisions prises actuellement à l’ACDI sont conditionnées par d’autres facteurs, et comme vous pourrez le lire dans un éditorial paru ce lundi dans Le Soleil de la main de M. Pierre Asselin et intitulé « La richesse des pauvres », cela n’augure rien de bon de la direction que le gouvernement actuel dirige l’aide au développement.

Lisez l’article de Pierre Asselin, La richesse des pauvres, publié le 26 mars dernier