Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Conseiller technique principal en santé et gestionnaire du Programme SAF-PAC

conseiller technique principal en santé et gestionnaire du Programme SAF-PAC


Date limite: 4 juillet 2013 à 00h00

2. TÂCHES ET RESPONSABILITÉS PARTICULIÈRES

Responsabilité technique générale du bureau de pays, 25 % du temps
2.1. Élaboration et mise en œuvre de la stratégie du bureau de pays du Tchad en matière de programmes de santé

Dans le cadre de la transition vers une approche de programme et en étroite collaboration avec le Directeur adjoint des programmes du bureau de pays :

• Fournir le soutien technique requis au BP dans l’élaboration d’une stratégie intégrée en matière de programmes de santé, y compris des études préliminaires sur les goulets d’étranglement structurels et opérationnels dans le domaine de la santé maternelle, infantile et des adolescents, l’élaboration d’une théorie sur le changement et l’action, ainsi que d’une stratégie opérationnelle et d’un modèle opérationnel correspondant
• Diriger la détermination des possibilités de programmes et l’élaboration d’une série d’initiatives innovatrices intégrées en matière de qualité dans le secteur de la santé pour mettre en œuvre la stratégie du BP en matière de santé
• Superviser et appuyer la mise en œuvre de qualité des initiatives en santé dans le BP, en offrant des modèles solides et innovateurs et en assurant l’appartenance locale
• Appuyer l’élaboration et l’utilisation efficace d’un cadre de planification des incidences, d’évaluation, de présentation de rapports et d’apprentissage dans le programme de santé, dans les cadres de F et E du BP
• Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de mobilisation verticale et horizontale fondée sur les faits probants pour les programmes de santé du BP
• Catalyser et faciliter un engagement stratégique de multiples intervenants en ce qui concerne les questions de santé pertinentes en se fondant sur des preuves valables. Cela inclut le recensement, l’établissement et la facilitation de coalitions et d’alliances sur les questions de santé essentielles aux niveaux national et régional
• Cerner des possibilités de partenariats publics, privés, de SCO et avec des entrepreneurs sociaux dans les domaines d’intérêt du programme et des initiatives de santé, établir de tels partenariats et en tirer profit
• S’assurer, en analysant continuellement les possibilités de financement locales et internes, que les stratégies en matière de santé du BP et les initiatives connexes sont pleinement financées
• Travailler étroitement avec l’équipe des finances du BP et assurer une gestion professionnelle des ressources financières et du financement des initiatives dans le secteur de la santé
• Superviser l’établissement de rapports professionnels et la conformité des initiatives dans le secteur de la santé et maintenir de bonnes relations avec les donateurs dans le secteur
• En se fondant sur le système intégré de suivi et d’évaluation, assurer une gestion des connaissances et un apprentissage continus et effectuer constamment des corrections de cap dans le secteur de la santé du BP
• Fournir un soutien, un encadrement et un mentorat aux responsables des initiatives en santé du BP et effectuer leur évaluation du rendement et veiller à leur perfectionnement professionnel
• Renforcer la capacité du BP de mener des interventions de qualité en temps opportun en cas d’urgences dans le secteur de la santé.

2.2. II. Responsabilités particulières liées au Programme SAF PAC

À l’heure actuelle, le secteur de la santé du BP a deux initiatives complémentaires : l’initiative SAF PAC et l’initiative du FNUAP.
Sous supervision, le titulaire du poste sera responsable de superviser et de gérer les deux initiatives. Cette situation de gestion directe peut évoluer en fonction du niveau de croissance du portefeuille de programmes de santé du BP. À ce niveau de développement et compte tenu de la capacité du BP dans le secteur de la santé, le titulaire du poste supervisera et gèrera directement l’élaboration et la mise en œuvre des deux initiatives. Cette situation sera réexaminée sur une base régulière. Voici les principales responsabilités du poste.

A. Responsabilités en matière de programmes, 40 % du temps
2.2.1. Point de mire du projet de CARE US et de la Columbia University.

2.2.2. Coordonner et gérer la stratégie et le plan d’action du Programme SAF-PAC, y compris l’élaboration d’un plan de formation annuel et d’un plan de sensibilisation annuel pour la transposition à plus grande échelle de services de qualité en matière de santé génésique dans les installations de santé appuyées par le projet.

2.2.3. Coordonner l’intégration des activités des projets cliniques y compris en planification familiale et soins après avortement dans toutes les installations de santé appuyées par le projet conjointement avec les districts de santé, les délégations sanitaires régionales et les autorités médicales nationales ;

2.2.3. Travailler avec les Assistants de Communication pour un changement de comportement et les coordonnateurs de site à l’élaboration de stratégies de diffusion des produits, de prestation des services et de communications dans les médias ;

2.2.4. Mettre en œuvre des outils de contrôle et d’évaluation appropriés pour mesurer l’incidence du projet et recueillir des données sur les produits à livrer aux donateurs, en coordination avec les gestionnaires des sites MELO et de santé sexuelle et génésique (SSG) dans les districts de santé de Gore et de Maro ;

2.2.5. Assurer la coordination avec les gestionnaires et le personnel technique des sites de SSG afin de veiller à ce qu’une orientation et un encadrement soient offerts aux prestataires de services cliniques des installations de santé appuyées par le projet sur : l’assurance de la qualité des services, le renforcement des capacités, la gestion financière et l’Assistant de Communication pour un changement de comportement ;

2.2.6. Veiller à ce que le processus d’approvisionnement appuie bien les services techniques sur le terrain ;

2.2.7. Former, encadrer et superviser le personnel de projet ;

2.2.8. Gérer les sous-contrats avec les partenaires essentiels, y compris l’évaluation des besoins, l’élaboration des mandats et l’évaluation ;

2.2.9. Conjointement avec le Directeur adjoint des programmes du bureau de pays et le Directeur de pays : interagir avec les donateurs, le gouvernement, les ONG partenaires et d’autres intervenants essentiels ;

2.2.10. Coordonner les rapports financiers et d’autres rapports tel que requis par CARE US et par les donateurs ;

2.2.11. Établir des partenariats avec d’autres organismes de planification familiale et de SSG dans les régions du Logone oriental, du Moyen Chari et au niveau du pays ;

2.2.12. Cerner des occasions d’élargir le programme de planification familiale et d’autres programmes de santé ;

2.2.13. Fournir un appui pour l’élaboration de nouvelles initiatives, y compris l’élaboration de propositions ;

2.2.14. Assister aux réunions du secteur de la santé et du Ministère de la santé aux niveaux national, régional et des districts et y représenter CARE ;

2.2.15. Superviser et contrôler toutes les activités de projet à Gore et à Maro.

B. Contrôler et surveiller le budget, 10 % du temps
• Approuver les dépenses liées aux activités de projet (Gore et Maro)
• Contrôler les dépenses par rapport aux plans de travail afin de s’assurer que toutes les dépenses sont conformes au contrat signé avec les donateurs
• Examiner les rapports financiers budgétaires et fournir une orientation quant aux ajustements à apporter au besoin, en consultation avec les membres du personnel pertinents avant leur présentation à CARE US

C. Superviser et sélectionner le personnel sur le terrain et effectuer des évaluations du rendement, 10 % du temps
• S’assurer que chaque membre du personnel a une description de poste à jour et bien définie énonçant clairement ses rôles et responsabilités.
• Continuellement surveiller le rendement du personnel et lui fournir une rétroaction sur les forces et les faiblesses.
• Fournir une orientation ou prendre des mesures disciplinaires au besoin.
• Superviser la sélection, le recrutement et l’embauche de nouveau personnel de programme.
• Cerner les besoins en formation du personnel et organiser une formation en milieu de travail pour développer les capacités du personnel.

D. Compiler et présenter des rapports, 10 % du temps

• Coordonner la collecte des rapports des activités sur le terrain pour toutes les activités du projet.
• Superviser la compilation de tous les rapports des sites (Gore et Maro)
• S’assurer que des rapports exacts sont présentés au Directeur adjoint des programmes du bureau de pays aux fins de révision ou de consolidation comme il convient

III. Autres responsabilités, 5 % du temps
Le titulaire du poste peut être tenu de s’acquitter d’autres responsabilités de temps à autre conformément à la politique sur les RH de CARE International

Qualifications
• Maîtrise en santé publique (MPH), diplôme en sciences infirmières et/ou en médecine avec spécialisation en santé génésique

• Cinq ans d’expérience dans des programmes d’intervention d’urgence et de développement de moyenne à grande échelle au sein d’une organisation internationale et/ou dans un programme de santé génésique incluant la planification familiale et les soins après avortement

• Capacité d’élaborer, de mettre en œuvre et d’analyser des évaluations sanitaires et d’élaborer et de mettre en œuvre des plans de travail en situation d’urgence

• Expérience de l’élaboration et de la gestion d’un budget

• Compétences en formation, en surveillance et en évaluation des interventions sanitaires

• Solides compétences en coordination avec la capacité de gérer l’information (analyses statistiques, rédaction de rapports et présentations).

• Solide connaissance du Dispositif minimum d’urgence et des exigences de mise en œuvre

Requises
• Cinq ans d’expérience de travail au sein d’ONG internationales, de l’ONU et d’autres projets sur la santé génésique.
• Aptitude à prendre des décisions
• Solides compétences en établissement de relations : ministère de la Santé, ONU (particulièrement le FNUAP, le HCR), ONG nationales et internationales, CBO ou associations locales et personnel de sécurité
• Capacité de communiquer efficacement
• Avoir de solides compétences en français et parler couramment l’anglais

Souhaitées
• Expérience de travail préalable au sein d’une ONG internationale
• Compétences en arabe ou en sara.

Compétences clés
• Solide capacité d’établir les priorités relatives au travail
• Solides compétences en organisation ; capacité de travailler à plusieurs tâches à la fois et/ou de fournir une rétroaction en temps opportun au besoin et/ou de façon urgente ;
• Solide capacité de respecter les échéances ;
• Souci du détail ;
• Niveau élevé de professionnalisme y compris un respect rigoureux de la confidentialité ;
• Axé sur les résultats ; degré élevé de motivation et enthousiasme pour la production de résultats ;
• Solides compétences en service à la clientèle, en négociation et en résolution des conflits ; sens de la résolution créative des problèmes avec la capacité d’analyser, de conceptualiser et d’élaborer des stratégies individuellement et en équipe ;
• Sensibilité culturelle, empathie, capacité de travailler sous pression ;
• Le fait de posséder d’excellentes aptitudes en communications verbales et écrites en français et en anglais constitue un atout ;
• Aptitudes supérieures en communications interpersonnelles, avec une préférence pour le travail en équipe avec un groupe diversifié de personnes ;
• Solides compétences informatiques des logiciels de traitement de texte et de feuilles de calcul, y compris de manipulation des donnnées ; compétences en MS Outlook, MS Word et MS Excel et volonté d’apprendre à utiliser d’autres logiciels au besoin ;
• Sensibilité et conscience de soi et des autres : fait preuve de sensibilité aux questions d’égalité hommes-femmes et de diversité. Possède l’expérience et a la capacité de vivre et de travailler dans des contextes culturels diversifiés en faisant preuve de sensibilité culturelle ;
• Sens de l’à-propos. A la capacité de faire des auto-évaluations exactes particulièrement dans des situations de pression élevée et de haute sécurité ;
• Connaissances et compétences : connaissance de Sphere et du code de conduite de la Croix Rouge ou d’ONG. Exige des compétences générales en finances, en administration, en gestion de l’information et en télécommunications et des compétences en technologie de l’information.

Études et formation
• Maîtrise en santé publique (MPH), diplôme en sciences infirmières et/ou en médecine avec spécialisation en santé génésique ou combinaison équivalente d’études et d’expérience de travail.

Contact :
Veuillez postuler via notre site web www.care.ca ou www.careersunited.org.

Note :
Nous remercions tous les candidats et nous vous informons que nous contacterons seulement les candidats qui seront retenus.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité