Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Uniterra - CECI et EUMC - Conseiller (ère) en suivi-évaluation - Haïti


Date limite: 9 août 2017 à 23h00
Offert par Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

TYPE DE MANDAT : Coopérant volontaire (CV/OS) - Mandat non accompagné - Ce mandat n’offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

DURÉE : 12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE :
La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l’approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé.

APERÇU :
Uniterra, mis en œuvre conjointement par le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC), est l’un des plus importants programmes de coopération volontaire et de développement au Canada.

Avec plus de 200 partenaires en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Asie, Uniterra contribue à améliorer les conditions socio-économiques des communautés pauvres et marginalisées de 14 pays par l’échange d’expertises et de connaissances entre volontaires canadiens et internationaux. Uniterra croit que la croissance économique, lorsqu’elle est inclusive, est un moteur puissant et essentiel de la réduction de la pauvreté. L’objectif du programme Uniterra est d’améliorer la vie de quelques-unes des populations les plus vulnérables au monde en stimulant la croissance et en facilitant l’accès aux avantages de marchés diversifiés et en expansion. À cette fin, Uniterra travaille avec des partenaires locaux pour augmenter les revenus des femmes et des jeunes pauvres et marginalisés en améliorant l’accès à l’emploi et aux possibilités de génération de revenus. Le personnel du programme Uniterra dans les pays d’intervention travaille avec les partenaires locaux pour concevoir des mandats ou affectations dans le contexte de la stratégie pays, en appuyant l’inclusion des femmes et des jeunes dans des sous-secteurs économiques clés.

Pour de plus amples informations sur le programme Uniterra, son approche et ses pays d’intervention, visiter le site Uniterra.ca.

DESCRIPTION DU PARTENAIRE :
La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti embrase le secteur des affaires dans toutes ses dimensions et composantes. Elle est une association reconnue d’utilité publique depuis 1964 suivant un décret-loi qui régit son fonctionnement. Intégrée de façon significative dans la vie communautaire du Sud’ Haïti, elle est appelée à défendre les intérêts de ses membres et faire la promotion de l’économie nationale. A travers chaque département, elle est représentée par une entité autonome. Pour le Sud, il s’agit de Chambre de Commerce et d’Industrie Sud qui est en partenariat avec le programme Uniterra.

Lancée officiellement dans le Nord en décembre 2014, l’Organisation de Gestion de Destination Nord d’Haïti (OGDNH) a des enjeux de développer et de renforcer la chaîne de valeurs nécessaires au développement touristique, afin de favoriser un tourisme durable et équitable dans les régions Nord et Nord-Est d’Haïti. Les membres de l’organisation proviennent du secteur privé et travaillent en étroite collaboration avec les représentants du secteur public, en vertu d’accords-cadres signés avec le Ministère du Tourisme et des Industries Créatives (MTIC) et le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC). Dans sa dynamique de tourisme durable et de son mandat de Participer à la conception et à l’élaboration de nouveaux produits et offres touristiques, elle veut être appuyée pour faire fonctionner un nouveau circuit touristique diversifié susceptible d’attirer davantage de touristes et de prolonger leur séjour dans la région. L’intégration active de jeunes et de femmes au sein des entreprises et organisations membres de ce réseau est visée.

La personne volontaire aidera les membres de l’équipe pays en général et les partenaires dans la collecte de données, le suivi et l’évaluation du programme.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS :

  • Sous la direction du coordonnateur pays d’Uniterra et avec le soutien du spécialiste en suivi et évaluation, le conseiller ou la conseillère en suivi et évaluation doit évaluer les capacités de départ des partenaires locaux pour comprendre leurs besoins et leurs lacunes et pour en dégager une compréhension commune de la manière dont le partenariat peut contribuer à la réalisation du programme d’Uniterra. Outre l’évaluation des capacités de départ des partenaires, le conseiller ou la conseillère doit soutenir l’élaboration de plans de développement des capacités organisationnelles de chacun des partenaires et intégrer les principaux thèmes transversaux dans tous les processus de travail et dans tous les résultats, p. ex. l’égalité hommes-femmes, les jeunes et l’environnement.
  • Collecte de données sur la situation de départ :
  • En collaboration avec le spécialiste de secteur d’Uniterra :
  • Réviser les outils d’évaluation des capacités des partenaires d’Uniterra pour les adapter au contexte et aux besoins locaux (p. ex. les considérations d’égalité hommes-femmes) tout en s’assurant que les principales données à communiquer sont recueillies de manière méthodique, qu’elles sont consolidées et acheminées au spécialiste en suivi et évaluation à Ottawa.
  • À l’aide de l’outil d’évaluation des capacités (CAT), évaluer les partenaires locaux et faire une série de recommandations sur la situation de chacun, sur ses capacités organisationnelles courantes et sur ses besoins futurs.
  • Coanimer une série d’ateliers participatifs avec les partenaires d’Uniterra pour définir collectivement les besoins et les centres d’intérêt devant aider à l’élaboration des plans de développement des capacités organisationnelles.
  • En se fondant sur les ateliers et sur les évaluations des capacités organisationnelles, effectuer les analyses de données nécessaires pour rendre compte des besoins locaux et pour produire des résultats utiles.
  • Au besoin, concevoir conjointement, administrer ou superviser les activités de collecte de données.
  • Renforcement des capacités :
  • De concert avec le coordonnateur de pays d’Uniterra, soutenir les partenaires d’Uniterra pour élaborer des plans de développement des capacités viables et fonctionnels, notamment des mesures de performance, p. ex. des indicateurs clés de performance.
  • Renforcer les capacités locales en matière de mesure de performance et de communication des résultats.
  • Acquisition et partage de connaissances :
  • Participer aux échanges en ligne avec les conseillers ou conseillères en évaluation des capacités, et avec le personnel et les partenaires d’Uniterra d’autres pays et régions, pour partager des outils et de bonnes pratiques avec eux.
  • Contribuer, au besoin, à l’élaboration d’un rapport sur les capacités de départ des partenaires U3 en général.
  • Réunir de l’information sur les outils et les bonnes pratiques et partager cette information.
  • Créer des possibilités d’apprentissage et de formation en suivi et en évaluation à l’intention des partenaires locaux et du personnel de terrain d’Uniterra.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES :

  • Posséder un diplôme universitaire dans un domaine pertinent (gestion, sciences sociales).
  • Avoir suivi une formation régulière en suivi et évaluation serait un atout important.
  • Posséder de solides connaissances en mesure, évaluation et suivi de la performance et en développement organisationnel.
  • Posséder des compétences en recherche qualitative et quantitative ; la maîtrise d’Excel est un impératif.
  • Être à l’aise pour travailler sur la plateforme Google.
  • Posséder de l’expérience dans les domaines de l’apprentissage et de l’animation de groupe.
  • Posséder d’excellentes habiletés pour travailler en équipe.
  • Adhérer aux principes d’égalité hommes-femmes et d’engagement et d’inclusion des jeunes.
  • Une expérience en développement international est un atout.
  • Posséder d’excellentes compétences orales et écrites.
  • Avoir un sens profond de l’éthique et du respect pour les différentes cultures.
  • Avoir une faculté d’adaptation et un bon sens de l’humour.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES :

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance de santé complète.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie !

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ :

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER VISITER :
http://agora.ceci.ca/SGC/cecproje.nsf/va_WPO/C6C5C134318F59AF852580F40061DBC3?OpenDocument&lg=frok


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité