Bannière JQSI 2017
Steven Gisa

Un pays qui adopte un bon système et qui traite bien ses enfants aura un bon avenir parce qu’il n’y aura pas de fuite ou de désir d’abandonner certains projets porteurs.

— Steven Gisa

Steven Gisa

« Ici, dans nos sociétés africaines, les enfants étaient dans le passé considérés comme des richesses. De nos jours, ce n’est plus le cas parce qu’avant la colonisation, une famille rwandaise ou burundaise pouvait avoir au moins dix enfants…

L’importance des enfants pour un pays, je pense que c’est pour une fonction sociale. Les enfants apportent du bonheur et de l’amour dans les familles qui sont bien portantes et heureuses. Avoir des citoyens heureux, cela profite également au pays car cela ne forme pas de familles rebelles…

Autre chose, je pense qu’avoir des enfants dans la famille pousse les parents à travailler durs pour être capable de payer toutes les dépenses de leurs enfants, c’est-à-dire l’école, l’habillement, les loisirs, l’héritage, et tout cela augmente le revenu du pays.

Mais aussi, les africains vieillissent en bas âge ce qui fait que les jeunes comblent les vides de ces personnes âgées dans les postes de travail tel que l’administration, les hôpitaux etc….

Donc, un pays qui adopte un bon système et qui traite bien ses enfants aura un bon avenir parce qu’il n’y aura pas de fuite ou désir d’abandonner certains projets porteurs. »

Steven Gisa

Lieu de résidence : Bujumbura, Burundi






Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca