Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

SUCO - Conseiller ou conseillère volontaire en agroécologie au Honduras


Date limite: 25 septembre 2016 à 17h00
Offert par SUCO
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Départ prévu : fin octobre 2016

Durée : 12 mois

Lieu : La Esperanza, Intibucá, Honduras

Catégorie : volontaire non salarié avec allocation mensuelle

Le Programme de coopération volontaire (PCV) est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise du ministère Affaires mondiales Canada (AMC).

Ce programme offre aux Canadiens et Canadiennes la possibilité de réaliser un mandat volontaire dans le domaine de la coopération internationale. Cette expérience de travail à l’étranger vous permettra de relever de nouveaux défis dans un contexte interculturel en partageant vos connaissances et compétences tout en vous enrichissant sur le plan humain.

Qui sommes-nous ?

Nous rassemblons des personnes pour mettre en commun des savoirs et des ressources qui renforceront leur capacité d’action et celle de leur collectivité en vue d’améliorer les conditions sociales, économiques et environnementales prévalant dans les pays en développement. L’égalité entre les femmes et les hommes, la solidarité, la participation et le développement durable inspirent toutes nos actions.

Contexte d’intervention et description du poste :

SUCO collabore avec différentes organisations situées dans le corridor sec du Honduras et à Tegucigalpa. La majorité des actions dans le pays se réalisent en collaboration avec des organisations qui contribuent à l’empowerment des femmes et jeunes, particulièrement avec des populations en situation de vulnérabilité.

L’Asociación de Mujeres Intibucanas Renovadas (AMIR), organisme partenaire de SUCO depuis 2014, association de femmes autochtones du peuple Lenca, a été fondé en 1980 et depuis 1994, réalise des activités de promotion, organisation et formation pour la participation et renforcement des connaissances des femmes sur leurs droits. AMIR appuie également le développement des activités productives des femmes et leurs familles afin d’améliorer leur sécurité alimentaire et leur niveau de revenu.

Dans les dernières années, AMIR a établi un Réseau de Jeunes, qui vise, entre autres, l’inclusion des jeunes femmes dans les activités de l’organisation, ainsi que la pérennité de l’organisation grâce à l’émergence de jeunes leaders dans leurs communautés.

À l’heure actuelle, AMIR entreprend un projet d’agriculture bénéficiant principalement le réseau de jeunes. Le mandat du poste de volontaire s’inscrit dans le cadre de ce projet.

Description des activités

Le mandat proposé permettra la continuité, la dissémination et la consolidation des résultats atteints par SUCO et AMIR dans les dernières deux années. Ces résultats incluent le transfert de connaissances pour la production d’engrais et des produits pour le contrôle de ravageurs biologiques, l’élevage intégré et durable de volailles, ainsi que la construction de réservoirs pour la cueillette des eaux pluviales et l’établissement de « fermes modèles » pour assurer la pérennité des activités de formation.

La personne volontaire sera chargée d’offrir de la formation en agroécologie auprès du personnel technique d’AMIR et des promotrices dans la communauté qui dissémineront et répliqueront l’application de leurs nouvelles connaissances. Les activités de formation, offertes de façon participative, s’accompagneront d’appui technique et de la réalisation d’échanges avec d’autres communautés et organisations. La collaboration avec des organisations comme La Fondation pour la Recherche participative avec des agriculteurs au Honduras (Fundación para la Investigación Participativa con Agricultores de Honduras(FIPAH) permettra également de réaliser des activités vouées à la revalorisation des semences indigènes (criollas), leur amélioration génétique et à augmenter l’accès aux semences naturellement plus résistantes aux maladies et aux périodes de sécheresse.

Résultats à atteindre

  • Renforcer les capacités d’au moins 40 familles pour le développement et mise en œuvre de plans parcellaires pour l’augmentation et la diversification de la production et la conservation et la restauration des sols
  • Renforcer les capacités techniques en agro écologie d’au moins 20 promotrices et promoteurs agricoles
  • Élaborer des outils pour accompagner la population cible dans l’expérimentation avec des semences indigènes afin de les adapter à leurs besoins et les rendre moins vulnérables aux effets des changements climatiques en collaboration avec des organismes partenaires
  • Élaborer un plan de récupération, conservation et amélioration des semences indigènes
  • Développer des guides méthodologiques et du matériel didactique pour assurer la pérennité et favoriser la réplication de résultats

Vous êtes la personne que nous cherchons si vous détenez :

  • Un diplôme postsecondaire en génie agricole, écologie, ou agronomie
  • Excellente capacité de travailler en équipe
  • Bonne capacité d’analyse et de jugement
  • Faire preuve de beaucoup d’autonomie et d’initiative
  • Ouverture et connaissances pour incorporer une approche d’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les aspects du projet
  • Bonne capacité d’adaptation et bonne connaissance de la communication interculturelle
  • Facilité à établir des réseaux et des relations rapidement
  • Grand sens du leadership et ouverture d’esprit
  • Un intérêt marqué pour le Honduras
  • Sensibilité face aux autres, grand sens du respect et de la curiosité
  • Niveau intermédiaire-avancé d’espagnol

Sera considéré comme un atout :

Sensibilité aux enjeux de développement touchant les populations autochtones, particulièrement les femmes

En plus, les candidats et candidates doivent répondre aux exigences suivantes, soit :

  • Être de nationalité canadienne ou avoir le statut de résident permanent
  • Être couverts par le régime d’assurance maladie de leur province (RAMQ au Québec) ou posséder une assurance santé privée
  • Être en bonne santé physique et mentale (des certificats médicaux sont requis)

Conditions offertes par SUCO :

En plus d’une expérience outremer hors du commun, vous bénéficierez de :

  • Allocation de subsistance (ce n’est pas un salaire) versée mensuellement et destinée à couvrir les dépenses essentielles et ajustée selon le coût de la vie du pays d’affectation
  • Allocation pour frais d’installation pour les mandats de six (6) mois et plus
  • Logement dans le pays d’affectation
  • Billet d’avion aller – retour
  • Assurance santé et assurance-vie
  • Vingt (20) jours ouvrables de vacances par année de contrat
  • Formation pré-départ obligatoire et encadrement continu sur le terrain
  • Appui financier pour des personnes à charge dans les contrats de douze (12) mois ou plus
  • Prime de réinstallation au Canada pour les contrats de douze (12) mois et plus

Vous voulez relever ce défi ?

Faites parvenir une lettre de motivation et votre curriculum vitae avant le 25 septembre 2016 en remplissant le formulaire à [http://suco.org/recherche-emploi/]. Pour toute question concernant ce poste, veuillez communiquer par courriel avec notre équipe de recrutement à ressourceshumaines@suco.org.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à SUCO.

Veuillez noter qu’aucun renseignement n’est donné par téléphone, seules les candidatures retenues pour entrevues recevront un accusé de réception.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde