Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

« Les gens racontent que j’ai refusé de céder mon siège parce que j’étais fatiguée, mais ce n’est pas vrai. Je n’étais pas fatiguée physiquement, ou pas plus que d’habitude à la fin d’une journée de travail. Je n’étais pas vieille, alors que certains donnent de moi l’image d’une vieille. J’avais 42 ans. Non, la seule fatigue que j’avais était celle de céder. »

— Rosa Parks - États-Unis

Rosa Parks - États-Unis

Militante contre la ségrégation raciale

Rosa Parks est le symbole de la lutte pour l’égalité et la justice des afro-américains aux États-Unis. Elle a en effet lutté contre la ségrégation raciale et pour les droits civiques. À 19 ans, alors que la ségrégation raciale était quotidienne, elle s’est impliquée dans l’Association de l’Alabama pour la promotion des gens de couleur (NAACP), qui luttait pour la reconnaissance de l’égalité des droits entre les races. En 1955, elle est arrêtée, jugée et inculpée pour avoir violer la loi de la ville de Montgomery lorsqu’elle refuse de céder sa place à un blanc qui n’avait pas de siège pour s’asseoir dans un autobus. Son arrestation provoqua la campagne de protection et de boycott contre la compagnie de bus, lancée par Martin Luther King qui était à l’époque encore un pasteur inconnu de 26 ans.

Le refus de Rosa Parks a contribué à la prise de conscience des Américains dans la lutte pour les droits civiques.

Elle décède le 24 octobre 2005, aux États-Unis. Le gouvernement fédéral honora sa mémoire avec un hommage public, où sa dépouille est restée exposée deux jours dans la rotonde du Capitole, privilège réservé aux hommes politiques et aux soldats. Rosa Parks est d’ailleurs la première femme aux États-Unis à recevoir cet honneur.




Marisela Escobedo Ortiz - Mexique Ellen Gabriel - Canada María Elena Moyano - Pérou Rosa Emilia Salamanca Gonzalez - Colombie Viviane Michel - Canada Triveni Balkrishna Acharya - Inde Waris Dirie - Somalie Simonne Monet-Chartrand - Canada Manal al-Sharif, Arabie Saoudite Losana McGowan - Îles Fidji Mohtarma Benazir-Bhutto, Pakistan Intissar Al-Hasairi, Libye Sabeen Mahmud - Pakistan Lesbia Janeth Urquia - Honduras María Ysabel Cedano - Pérou Charlotte Umugwaneza, Burundi Léa Roback - Canada Thérèse Clerc - France Caylah - Madagascar Francela Méndez, El Salvador Jo Cox , Angleterre Myriam Merlet - Haïti Anne-Marie Coriolan - Haïti Atena Farghadani, Iran Nadia Vera, Mexique Maxima Acuña Atalaya - Pérou Shaimaa El-Sabbag - Égypte Rigoberta Menchú - Guatemala Vandana Shiva, Inde Léila Gonzalez - Brésil Madeleine Parent - Québec Claudine Chaulet - Algérie Consuelo Garcia - PERU Melissa Mollen Dupuis - Canada Maya Surduts - France Angiza Shinwari - Afghanistan Itzel Gonzales - Mexique Maria Da Graça Samo - Mozambique Joan Kagezi , Ouganda Lalla Moulati Touré - Mali Aminata Traoré - Mali Kalpona Akter - Bangladesh Maria del Socorro Mosquera - Colombie Berta Caceres, Honduras Mama Koité Doumbia, Mali Pakize Nayir, Fatma Uyar et Sevê Demir - Kurdistan Michèle Taïna Audette - Canada


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde