Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Renouvellement du programme des stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) et de l’Initiative des stages internationaux autochtones (ISIJA)


Dernier ajout : 31 mars 2014, par Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate


Montréal, 31 mars 2014
- C’est avec satisfaction que l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) a appris vendredi dernier que le Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ) et l’Initiative des stages internationaux pour les jeunes Autochtones (ISIJA) seraient tous les deux reconduits par le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD).

Depuis 1997, le PSIJ – et, plus récemment, l’initiative des SIJA – ont permis à des milliers de jeunes Canadiens et Canadiennes d’enrichir leurs compétences et leur expérience en développement international. La non reconduction de ces programmes aurait été une
immense perte pour les jeunes, tant il a profité à bon nombre d’entre eux.

Jouissant d’une réputation bien établie, le PSIJ s’est également révélé très rentable : pour 15 000 $, un jeune Canadien peut accéder à une expérience de travail reconnue par les employeurs de son domaine. Ses avantages directs et indirects, que ce soit pendant ou après son stage, ont une valeur inestimable pour le jeune lui-même, pour le Canada et pour les partenaires du Sud.

« Le Programme de stages internationaux jeunesse s’avère un puissant moteur de mobilisation des jeunes Canadiens et Canadiennes quant aux enjeux internationaux. De plus, ce programme de stages internationaux a été particulièrement utile à la transition des jeunes diplômés vers une expérience concrète de travail, » affirme Gervais L’Heureux, directeur général de l’AQOCI.

« Nous attendons maintenant que le MAECD annonce un appel de propositions le plus rapidement possible, les retards actuels occasionnant des effets négatifs non seulement sur les organismes de coopération internationale canadiens mais aussi sur leurs partenaires dans les pays du Sud, ce qui entraîne des conséquences pour les populations les plus démunies, » d’ajouter monsieur L’Heureux.

Cette nouvelle est peut-être un premier pas vers le retour au dialogue constructif et ouvert entre le gouvernement fédéral et les organisations de la société civile canadiennes.

­

-30-

Pour information :

Hélène Gobeil,
chargée des communications, AQOCI
514-871-1086, poste 205 communications@aqoci.qc.ca


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité