Bannière JQSI 2016
AQOCI > JQSI > Présentation > Éditions précédentes > Porte-parole 2013 - Geneviève Rochette

Porte-parole 2013 - Geneviève Rochette

Geneviève Rochette multiplie les talents en menant de front des carrières de comédienne, scénariste, auteure et humoriste. Bien connue du grand public pour son personnage d’Isabelle dans la télésérie La galère, elle a aussi participé à l’écriture de sketches pour le groupe Les Zapartistes dont elle a fait partie durant plusieurs années.


« Je suis très heureuse de participer aux JQSI pour la deuxième année consécutive à titre de porte parole. Pour moi, la solidarité internationale représente le plus beau défi de l’Humanité. Le thème des rencontres de cette année est une invitation formidable : FAUT SE PARLER !


Bonne idée de commencer par là, SE PARLER.


N’ayons pas peur de dire les choses. Parler de nos craintes, de nos espoirs, de nos désirs. Il est de plus en plus évident que l’avenir de notre planète passe par le « Mieux Vivre Ensemble ». C’est dans l’échange et le dialogue que les liens se créent, que les idées émergent et que la solidarité apparait dans toute sa force. Je crois que la plus grande menace de notre planète est le repli sur soi. Quand on ferme les yeux, qu’on croit qu’il n’y a plus rien à faire et qu’on abandonne l’autre à son sort. Mais quand le sort de l’autre est la détérioration de la planète, son sort devient inévitablement aussi le nôtre ! Et pourtant, avec l’autre, ensemble on peut faire tellement de choses.


Je reviens souvent à l’invitation de notre regretté poète et ancien président du Sénégal, Léopold Senghor. Il conviait les peuples à ce qu’il appelait : « Le fameux rendez-vous du Donner et du Recevoir ». Une grande sagesse émane de cet appel. Il vient d’un homme qui a subi les affres du colonialisme et qui aurait très bien pu avoir le réflexe du repli sur soi, en rejetant tout ce qui représente de près ou de loin, le « Colon blanc dominateur ». Senghor est sans doute conscient que l’avenir de l’Afrique passe par un meilleur exercice de l’échange, du dialogue, bref de la solidarité des peuples. Donner et Recevoir. C’est le principe même de la vie. La plus petite des cellules a besoin de donner et de recevoir pour survivre. Le repli sur soi c’est l’agonie à court ou moyen terme.


Les JQSI offrent une occasion formidable de rencontre avec tous ceux et toutes celles qui sont concerné-e-s par l’avenir de notre « Mieux vivre ensemble ». Les champs de la solidarité sont riches et vastes. Qu’il soit question d’économie locale, d’éducation, d’égalité entre les femmes et les hommes, d’environnement, de justice sociale, de santé, vous trouverez des gens avec qui échanger sur toutes les questions qui vous intéressent. Plus que jamais, il est temps de prendre conscience de la valeur des organismes mis en place pour œuvrer en matière de solidarité.


Depuis un certain temps, les efforts déployés durant des décennies pour bâtir des réseaux de solidarité internationale sont mis à mal par le gouvernement fédéral. Parlons-en, afin aussi de dénoncer ce qui m’apparaît comme un recul inacceptable. Nous sommes ENSEMBLE dans l’aventure de cette planète qui bat de l’aile de plus en plus, c’est ENSEMBLE que nous pourrons relever les défis qui nous attendent pour mieux vivre ENSEMBLE.


En tous cas, moi j’ai envie qu’on s’en parle ! »


Geneviève Rochette
Porte-parole des JQSI