Bannière JQSI 2016
AQOCI > JQSI > Présentation > Éditions précédentes > Porte-parole 2012 - Geneviève Rochette

Porte-parole 2012 - Geneviève Rochette

GenevièveRochette

Geneviève Rochette multiplie les talents en menant de front des carrières de comédienne, scénariste, auteure et humoriste. Bien connue du grand public pour son personnage d’Isabelle dans la télésérie La galère, elle a aussi participé à l’écriture de sketches pour le groupe Les Zapartistes dont elle a fait partie durant plusieurs années.

Mot de la porte-parole

Être indignée et enthousiaste ! C’est ce que je retiens de ma première rencontre avec l’équipe des JQSI. Je suis ravie de pouvoir participer activement à la 16e édition de cet événement afin de mûrir toutes les idées et les désirs de solidarité sociale qui ont germé ce printemps au Québec. L’idée d’inviter les gens à faire les comptes est très à propos. On nous renvoie si souvent à la notion de juste part ; mais la part de quoi ? De quelle tarte ? Et de quoi est-elle farcie, cette tarte ? Faire les comptes est une prise de conscience de ce que représente l’économie dans nos vies. Cessons de vouloir sauver l’économie, c’est l’économie qui doit sauver le monde !

Depuis le premier Forum social mondial de Porto Alegre en 2001, on nous dit qu’un autre monde est possible. Plus que possible, un autre monde est en marche ! Les Journées Québécoise de la Solidarité Internationale sont là pour le prouver. Du 7 au 17 novembre je vous invite donc à découvrir tout ce monde en marche. Plus de 65 organismes à travers le Québec se mobilisent tous les jours afin de tisser et renforcer les liens de la solidarité. La solidarité est une richesse collective ET individuelle. Elle nous marque et nous transforme parce qu’elle devient le terrain nécessaire pour l’avenir de notre terre de plus en plus populeuse. Elle soutient notre détermination à vivre dans un monde meilleur. Récemment, j’étais à une conférence où l’on interrogeait Hubert Reeves sur l’espoir qu’il cultivait pour l’Humanité. Il a répondu que pour lui, au-delà de l’espoir, il fallait être déterminé.

Je suis repartie fébrile en cogitant cette parole de sage dans ma tête de mère, soucieuse pour l’avenir de ses enfants. Depuis, chaque jour que je passe est empreint de cette détermination qui me tient lieu d’espoir !

Crédits photo : Julie Perreault