Bannière JQSI 2017
Philippe Ducros

Quand je suis revenu du RDC (République démocratique du Congo)... c’était percutant assez pour perturber mon rythme de sommeil, (...), je dormais dans une mer de pétrole, je sortais de là comme si je sortais des entrailles de l’océan, il n’y avait rien, pas de bruit, pas de son, pas de lumière, rien dans mes rêves (...) Et j’ai essayé de parler de ces impacts- là, parler de cette démarche-là, dans la Porte du Non Retour, et j’ai décidé de parler des migrations en Afrique, les concepts de réfugiés (…)

— Philippe Ducros

Philippe Ducros

Homme-orchestre. Acteur et metteur en scène

Son parcours

Homme-orchestre, Philippe Ducros est à la fois auteur, acteur et metteur en scène. Autodidacte, il a séjourné dans plus d’une vingtaine de pays d’Amérique Latine, d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Sa démarche personnelle reste très ancrée par ces « pèlerinages ». Pour lui, l’artiste est citoyen - qu’il le veuille ou pas - et le citoyen a un devoir de responsabilité.

Directeur artistique du théâtre montréalais Espace libre et directeur général et artistique des Productions Hôtel-Motel., Philippe Ducros est également membre de l’organisme français Écritures Vagabondes, qui vise à établir des liens entre les auteurs à travers le monde. Avec eux, par exemple, il était en Syrie et au Liban en 2004. La rupture du jeûne, le carnet de voyage de cette expérience, a été édité aux Éditions Lansman. C’est suite à cette résidence qu’il écrit L’affiche sur l’occupation de la Palestine qu’il a visitée à deux reprises. Cette pièce est d’ailleurs présentée en reprise à l’Espace libre en novembre 2011.

Son désir d’échanges et de rencontres se prolongera dans les prochains mois lors du projet À la maison ! au Togo, projet qu’il coproduit avec deux compagnies, une française et une togolaise.
Son texte 2025, L’année du Serpent sur les médias et la guerre et sur le rôle des citoyens de l’ONU a été lauréat de la Prime à la création Gratien-Gélinas.

Au printemps 2011, à la suite d’un long voyage en République Démocratique du Congo, il a présenté l’exposition photo La porte du non retour : une cinquantaine de photos que le visiteur est amené à découvrir dans un voyage solitaire. Ce parcours initiatique rassemble photos et récits… La soif de justice de l’artiste s’y retrouve, intacte. Le spectateur devient migrant, fait face au monde et à ses marges, perçoit la vie qui bat, ailleurs. De ces voyages, le narrateur comprend que jamais il ne pourra revenir tout à fait : l’ouverture à l’autre signifie nécessairement changement.

Causes et implications qui lui tiennent à cœur

Écritures Vagabondes

Aide médicale pour la Palestine



Hommage



Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca