Bannière JQSI 2017
Paul Ahmarani

C’est le degré zéro de l’humanisme pour quiconque se sent concerné par le sort de son prochain… Pour avancer en tant que communauté humaine, pour que la situation soit viable, ne fais pas à ton prochain ce que tu ne veux pas qu’on te fasse. C’est un vieux concept judéo-chrétien.

— Paul Ahmarani

Paul Ahmarani

Comédien, écrivain, musicien et chanteur

Son parcours

Artiste polyvalent et talentueux, Paul Ahmarani est aussi un citoyen qui s’implique socialement.

Mi-Égyptien, mi-Québécois, il obtient son diplôme du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1993, mais c’est à Las Vegas que sa carrière s’amorce en tant que maître de cérémonie dans la toute première production locale du Cirque du soleil, « Mystère ». De retour à Montréal, on le retrouve dans de nombreux projets au théâtre et à la télévision. Puis le cinéma l’accueille, grâce au film de Philippe Falardeau, La moitié gauche du frigo (2000), qui lui vaut un prix (meilleure interprétation masculine) aux Jutra. Les propositions cinématographique s’enchaînent - avec notamment Comment ma mère accoucha de moi pendant ma ménopause, Congorama (pour lequel il a aussi gagné le Jutra du meilleur acteur) et Mars et avril - mais il n’abandonne pas le théâtre pour autant et il joue dans plusieurs pièces qui suscitent maintes critiques élogieuses. Il participe aussi à quelques téléséries dont Bunker, Le cirque et Kaboum.

Paul Ahmarani est aussi écrivain, musicien et chanteur. Il lance son premier album Portrait vivant, avec la collaboration des Nouveaux Mariés en 2005.

Entre temps, l’artiste se fait accoster dans la rue dans le cadre de la campagne Dialogue direct, d’Amnistie Internationale, visant à recruter des donateurs mensuels. Il prend alors conscience de l’importance de militer en faveur de la défense des droits humains et il comprend qu’il peut lui aussi jouer un rôle important dans cette lutte. Il se joint donc à l’organisation et participe, entres autres, à la signature de l’appel pour appuyer la campagne internationale Boycottage, Désinvestissement, Sanctions contre l’apartheid israélien, en 2010. En parallèle, il appuie divers organismes, militant pour des causes sociales, dont Aide médicale pour la Palestine. Il donne aussi publiquement son appui au député Amir Khadir de Québec solidaire qu’il décrit comme un homme de conviction qui se bat contre la pauvreté et l’exclusion sociale, des valeurs que lui-même défend ardemment. Paul Ahmarani a été porte-parole régional des Journées québécoises de la solidarité internationale en 2006, à l’invitation de Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM)

Causes et implications qui lui tiennent à cœur

Amnistie internationale

Aide médicale pour la Palestine

Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM)

Québec solidaire



Hommage



Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca