Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Observateur-trice court terme pour les élections en Haïti (OCT)


Date limite: 13 septembre 2015 à 17h00
Offert par Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

PAYS ET LIEU D’AFFECTATION

HAÏTI , Haiti

DESCRIPTION DU POSTE

Le consortium des trois partenaires ParlAmericas, l’EUMC et le CECI cherche activement 25 citoyen-enne-s canadien-ne-s ou immigrant-e-s reçu-e-s pour des postes de courte durée qui agiront à titre d’observateurs-trices pour les élections présidentielles prévues en Haïti le 25 octobre 2015. Les observateurs-trices court terme (OCT) seront responsables d’observer le contexte électoral en cours au pays, les procédures le jour du vote et le contexte postélectoral immédiat dans une zone d’observation définie et d’en rendre compte de manière efficace et rigoureuse à la Mission d’observation électorale (ME) en place au pays. Ce travail a pour objectif d’offrir à la ME un portrait de l’efficacité et de l’impartialité de l’administration électorale du pays, de l’application des lois et des règlements électoraux, de la nature pacifique, inclusive et efficace de la campagne et de l’environnement politique. Les OCT travailleront sous la supervision du coordonnateur de la Mission lequel est dirigé par le chef de la Mission.

CONDITIONS

L’affection est volontaire et l’allocation ne constitue ni un salaire, ni une rémunération de travail. Les OCT recevront une indemnité quotidienne de repas et de faux frais selon « La Directive sur les voyages » du Conseil national mixte du gouvernement canadien (CNM). De longues heures de travail sont à prévoir. Un billet d’avion aller-retour en classe économique sera émis selon les dates de début et de fin de contrat. Le retour des OCT à leur ville de départ est prévu pour 29 octobre 2015 L’échéancier est sujet à changement selon l’évolution de la situation en Haïti.

RESPONSABILITÉS

Mandat de la mission : Se familiariser avec la méthodologie de la Mission et les rôles et les tâches de chacun de ses membres ; Participer à des sessions de formation, des séances d’information et des rencontres bilan, selon les exigences du coordonnateur de la Mission, l’équipe cadre, les observateurs long terme (OLT) et le conseiller en sécurité ; Se familiariser avec les obligations et les protocoles électoraux régionaux et internationaux applicables au pays ainsi qu’avec les règles, les règlements et les procédures correspondant au pays. Observation des élections : Se familiariser avec le contexte électoral de sa zone d’observation ; Entrer immédiatement en communication avec les observateurs locaux et internationaux déployés dans la zone d’observation en vue de la journée des élections ; Observer et faire un compte-rendu des préparations électorales finales, du contexte et des procédures suivies lors du jour des élections, du dépouillement et de la tabulation des votes et des développements postélectoraux immédiats selon la procédure et le format exigés par la ME. Rapport et évaluation : Compléter et soumettre des rapports objectifs et méthodiques aux intervalles demandés par le coordonnateur de la ME ainsi que des rapports lors de développements importants ; Participer aux rencontres bilan.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES

Avoir de l’expérience en observation d’élections ; Être capable de travailler sous pression dans un contexte politique instable et à haut niveau de risques ; Posséder et démontrer une neutralité et une objectivité politiques en tout temps ; Avoir d’excellentes compétences en analyse et en communications en français ; Avoir une connaissance du créole et de l’anglais (un atout) ; Connaître le pays (Haïti) est un atout ; Avoir de la flexibilité et une bonne capacité d’adaptation. Tous les membres de la ME doivent suivre les règles, les règlements et les protocoles de la Mission d’observation électorale (ME) et devront signer et adhérer à la Declaration of Principles of International Election Observation and Code of Conduct for International Election Observers émise par les Nations Unies. Un manquement au code de conduite et aux règlements et aux protocoles de la ME peut conduire à un rapatriement immédiat de la personne à sa ville de résidence. Les observateurs d’élections internationaux doivent demeurer impartiaux et ne peuvent démontrer aucune préférence ou opinion portant sur les autorités du pays, les partis politiques et les candidats aux élections. Ils ne peuvent également avoir aucun parti pris en ce qui a trait au processus électoral du pays. La présence d’un parti pris, réel ou perçu, ou d’un conflit d’intérêt, particulièrement chez les observateurs d’élections qui reviennent dans leur pays d’origine, peut grandement affecter la crédibilité de la mission.

DURÉE DE L’AFFECTATION ET DATE SOUHAITÉE DU DÉPART

0,5 mois, 19 octobre 2015

DATE LIMITE POUR POSTULER :

13 septembre 2015

POUR POSTULER

Le concours est ouvert aux citoyen-ne-s canadien-ne-s ou immigrant-e-s reçu-e-s Assurez-vous d’avoir une session d’ouverte dans SYGESCA et que votre profil contient un curriculum vitae avant de Postuler pour cet emploi. Nous ne répondons qu’aux candidatures présélectionnées

Lien de l’offre : http://agora.ceci.ca/SGC/cecproje.n...


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde