Bannière JQSI 2017
Nhat-Tan Nguyen

Ma passion pour la justice sociale a été semée avant même que je sois né. Aujourd’hui, elle grandit grâce à mes expériences acquises tous les jours et à des gens incroyables de la société civile que j’ai eu l’honneur de connaître.

— Nhat-Tan Nguyen

Nhat-Tan Nguyen

Étudiant au Cegep

Mon parcours

Bien que je sois né à Montréal, les membres de ma famille sont des réfugiés de la guerre du Vietnam. En conséquence, mes parents m’ont appris à valoriser et à apprécier ma culture. Plus jeune, je suis devenu apprenti-moine bouddhiste pendant une semaine dans un monastère à Laval. J’ai fréquenté ce refuge spirituel durant les deux étés qui ont suivi, une expérience qui a contribué à mon sens moral.

Lors de mes études secondaires, j’ai fréquenté le Collège Notre-Dame, où j’ai eu de merveilleux enseignants. L’accent sur la sensibilisation, les encouragements des professeurs à lire le journal et à suivre l’actualité ainsi que l’élaboration d’un grand projet annuel de développement international m’ont ouvert l’esprit et permis de cerner le type d’engagement qui m’intéressait.

Au collège, je me suis joint au Comité-Vert de l’école où j’ai pu assister à des conférences avec Environnement Jeunesse. Par la suite, j’ai pu m’impliquer au Club 2/3 et à Amnistie internationale. J’ai pu participer au Congrès Amnistie Internationale Canada Francophone Jeunesse de 2009.

Le moment qui a donné l’élan à ma passion pour l’activisme a été à l’été 2010 lorsque je me suis rendu à Toronto pour participer avec Greenpeace au Rally du peuple lors du sommet du G20. En août, sous le parrainage de l’Association des Scouts du Canada, j’ai participé à l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde pour développer ma participation citoyenne. Cette expérience fut très inspirante et m’a donné encore plus le goût de travailler dans le domaine de la coopération internationale.

Au cours de ce même été, j’ai parcouru le défi de 110 km de vélo jusqu’à Dunham, afin de participer à un camp d’action climatique. Là-bas, j’ai connu l’organisation des regroupements Grassroots qui m’a sensibilisé à une panoplie de nouveaux enjeux et de moyens d’action. Puis, juste avant la rentrée scolaire, je me suis rendu à l’Assemblée mondiale de CIVICUS 2010. Je suis donc revenu à ma dernière année du secondaire au Collège Notre-Dame avec un bagage d’expériences et de connaissances incroyables.

Tout au long de l’année scolaire j’ai continué mon engagement au Comité-Vert et j’ai pris un rôle plus important dans les groupes Club 2/3 et à Amnistie internationale. Pour pouvoir aller plus loin, j’ai fondé le Réseau des Élèves Militants (REM) qui a regroupé les 12 élèves les plus engagés de l’école. Le plus grand projet du REM a été la réalisation d’un vœu de silence pour le Printemps arabe. En bref, l’activité consistait à mobiliser 15 élèves au collège pour maintenir 15 heures de silence en support aux pays en révolution.

Durant les vacances de Pâques 2011, j’ai participé à un voyage d’initiation à la coopération internationale au Chili avec mon école. Depuis quelques années, le Collège Notre-Dame organise un voyage « humanitaire » à Puluki au Chili. À destination, tout en découvrant la culture de nos familles d’accueil, nous avons repeint l’école et ramassé des déchets sur le littoral.

À l’été 2011, j’ai fait un stage chez Greenpeace à Montréal, ce qui m’a permis de comprendre le fonctionnement à l’interne d’une ONG et de travailler avec ses employés incroyablement dynamiques et motivés. Durant cette période j’ai pu rejoindre la branche Pionnier chez les scouts et cela m’a amené à m’impliquer dans l’élaboration d’un projet de voyage humanitaire au Guatemala qui est encore en processus. L’été 2011 a aussi été l’occasion de participer de nouveau à l’École d’été de Institut du Nouveau Monde et de contribuer bénévolement au 40e anniversaire de Greenpeace et à l’Assemblée mondiale de CIVICUS 2011.

Maintenant que je suis étudiant au CÉGEP, j’ai fondé un programme de soutien aux groupes de justice sociale. Ce programme vise à servir de forum de discussion pour permettre à ces groupes d’évaluer leurs forces et faiblesses et en conséquence, d’améliorer leur efficacité.

Les mérites de Nhat-Tan Nguyen

Mérites scolaires pour l’engagement communautaire

Nomination pour le prix de journalisme stylo d’or pour un article sur les changements climatiques

Récipiendaire de la médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse

Causes et implications qui lui tiennent à cœur

Assemblée Mondiale de CIVICUS

Institut du Nouveau Monde

Au-delà de 2015 : les Objectifs du Millénaire pour le Développement

Environnement Jeunesse



Hommage



Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca