Bannière JQSI 2016
AQOCI > JQSI > Présentation > Mot du porte-parole

Mot du porte-parole

Fred Dubé


Fred Dubé aux JQSI 2016
J’aime les JQSI car on y entend des mots qui sonnent. Des mots qui ont un sens historique tels qu’impérialisme, colonialisme et néolibéralisme. Mais alors pourquoi, aux heures de grande écoute, les chefs d’antenne n’osent pas, eux aussi, nommer l’oligarchie, la ploutocratie et le totalitarisme financier ? On n’entend pas ces mots-là aux nouvelles « objectives ». On nous bourre la tête de mensonges : « L’Afrique est pauvre et on les aide ». Faux ! L’Afrique est riche et on les vole. On pourrait qualifier l’idéal du journalisme ainsi : transmettre aux citoyennes et citoyens une synthèse judicieuse des événements pertinents afin qu’ils puissent participer aux débats publics en toute connaissance de cause. Malheureusement, les médias de masse s’adressent trop souvent à des « consommateurs ordinaires plutôt pressés ». Leur couverture de l’actualité internationale l’illustre bien : « Voici le monde en 75 secondes ». Encore moins long que de cuire une pizza-pochette ! L’idéal journalistique en mange une claque ! Car on ne crée pas la même information pour un citoyen éclairé que pour un consommateur pressé. Sans une information de qualité, la démocratie, même avec le droit de vote, n’est qu’un simulacre. Quelle est l’ultime mission des médias de masse ? L’ancien journaliste au New York Times Doug McGill répond : « Créer un monde où les millionnaires se sentent en sécurité ». Raisons de plus de profiter de ces journées pour se rassembler et se parler. Gros bec !


Regardez le clip de Fred Dubé pour les JQSI2016 !

HTML - 135.8 ko CLIP - Pourquoi ?