Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Lettre au nouveau Premier ministre du Canada


Dernier ajout : 5 novembre 2015

Monsieur le Premier Ministre,

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) tient à vous féliciter pour votre victoire lors des récentes élections fédérales. Nous nous réjouissons à l’avance de collaborer avec les membres de votre équipe pour contribuer à l’élimination de la pauvreté, à la diminution des inégalités et au rétablissement de la réputation du Canada au niveau international. L’AQOCI regroupe 67 organisations implantées dans 12 régions du Québec, qui oeuvrent, à l’étranger et localement, pour un développement durable et humain. Ensemble, nous travaillons à l’éradication des causes de la pauvreté et à la construction d’un monde basé sur des principes de justice, d’inclusion, d’égalité et de respect des droits humains.

Nous remercions le Parti libéral du Canada (PLC) d’avoir pris le temps de fournir une réponse détaillée à la lettre que nous vous avons adressée en septembre dernier. Nous vous demandions de vous prononcer sur des enjeux importants pour les organismes québécois du secteur de la coopération et de la solidarité internationales. Plusieurs engagements de votre parti sont de nature à favoriser l’avènement d’un Canada et d’un monde plus juste et plus équitable où toute personne peut espérer vivre dans la dignité.

Les objectifs de développement durable
Nous avons été heureux de lire que le PLC appuie le principe d’universalité, qu’il adhère aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et qu’il entend se doter d’un plan global qui lui permettra de réaliser des progrès mesurables vers l’atteinte de ces cibles, ici comme ailleurs. Le plan que vous proposez pour lutter contre la pauvreté et les inégalités au Canada contribuera positivement à faire avancer les ODD au pays. Nous souhaitons que votre gouvernement s’assure aussi d’intégrer les ODD à la politique étrangère canadienne et qu’il consulte les organisations de la société civile (OSC) dans l’élaboration de nouvelles stratégies de développement.

L’appui à la société civile
Nous accueillons très favorablement l’engagement du PLC à renouveler le partenariat du gouvernement fédéral avec la société civile pour élaborer un nouveau cadre stratégique et financier qui orientera les décisions du Canada en matière d’aide internationale. Nous en profitons d’ailleurs pour souligner que le Forum social mondial 2016 se déroulera à Montréal en août 2016. C’est la première fois que ce grand rassemblement aura lieu au Nord. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle de démontrer que le Canada peut redevenir le pays ouvert et solidaire qu’il a déjà été, notamment en facilitant et en accélérant le traitement des demandes de visas pour participer à cet événement.

Aide publique au développement
L’engagement du PLC à faire en sorte que le niveau de l’aide publique au développement du Canada tende vers l’objectif d’y consacrer 0,7 % du revenu national brut est positif. Pour y parvenir cependant, nous pensons que le gouvernement canadien devrait rapidement adopter une stratégie concrète et un échéancier précis.

Égalité et droits des femmes
Nous nous réjouissons que vous ayez nommé un premier Conseil des ministres fédéral paritaire. Et, nous apprécions votre engagement à offrir la gamme complète de services de santé reproductive dans le cadre de l’initiative sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE). Nous espérons que votre gouvernement augmentera aussi son soutien financier, à travers son aide publique au développement (APD), aux programmes et aux projets destinés à favoriser les droits des femmes et l’égalité entre les sexes ; fera la promotion d’une approche participative pour laisser aux femmes du Sud le soin de définir leurs besoins et de proposer leurs propres solutions ; et appuiera le travail des organismes de coopération internationale qui oeuvrent à la promotion des droits des femmes.

Changements climatiques
Il est encourageant de constater votre volonté de s’attaquer à la menace climatique en s’imposant comme un acteur de premier plan sur la scène mondiale et en réalisant les investissements et les changements qui permettront au pays de véritablement réduire ses émissions de gaz à effet de serre. La rencontre de la COP 21 en décembre prochain à Paris sera déterminante pour l’avenir de la planète et nous espérons que le Canada y fera preuve d’une direction renouvelée.

Droits des autochtones
Votre promesse d’ouvrir une enquête publique nationale sur la tragédie des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées est une priorité que nous vous encourageons à mettre en branle le plus rapidement possible, tout comme votre intention d’investir massivement dans le secteur de l’éducation et de la promotion des langues et des cultures autochtones. Le Canada se doit de travailler en partenariat avec les Premières Nations, les Inuits et les Métis pour combler les écarts inacceptables qui subsistent entre les Canadiens autochtones et non-autochtones au chapitre des conditions sociales et économiques.

Droits des réfugiés
Nous nous réjouissons de votre engagement à accueillir 25 000 réfugiés syriens de plus, à investir au moins 100 millions de dollars supplémentaires au cours du présent exercice afin d’accélérer le traitement des demandes d’asile et à verser immédiatement une nouvelle contribution de 100 millions de dollars à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés afin de soutenir les activités cruciales de secours en Syrie et dans les régions environnantes.

Multinationales canadiennes et droits humains
Votre parti s’est également engagé à créer un poste d’ombudsman indépendant qui conseillera les entreprises canadiennes, prendra en considération les plaintes déposées contre elles, et fera enquête lorsque ce sera nécessaire. Nous espérons qu’il fera aussi en sorte de faciliter l’accès aux tribunaux canadiens aux personnes qui ont subi des préjudices de la part de sociétés minières, pétrolières et gazières canadiennes à l’étranger.

Évasion fiscale au Canada et à l’étranger
Nous vous encourageons à concrétiser votre promesse de lutter contre l’évasion fiscale au Canada notamment en procédant à une évaluation de toutes les dépenses fiscales pour cibler les échappatoires qui avantagent tout particulièrement les plus riches. Nous espérons que votre gouvernement redoublera d’efforts pour lutter également contre l’évasion fiscale au niveau international.

Nous vous assurons de notre entière collaboration avec votre équipe et avec la nouvelle ministre du Développement international et de la Francophonie, Madame Marie-Claude Bibeau, pour faire progresser ces différents dossiers. Dans les stratégies que vous mettrez de l’avant pour éliminer la pauvreté et promouvoir la justice sociale, vous pouvez compter sur l’appui, l’expertise et la détermination de l’AQOCI et de ses membres.

Pour lire la lettre, veuillez consulter le document ci-joint

PDF - 381.9 ko Lettre_Premier Minsitre_051115

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde