Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

« Elle défendait un féminisme afrolatinoaméricain incluant les femmes qui construisent intuitivement des modèles de société alternatifs dans les marges du système capitaliste globalisé. » Cláudia Pons Cardoso

— Léila Gonzalez - Brésil

Léila Gonzalez - Brésil

Historienne à la défense des droits des femmes afro-américaines

Leila Gonzalez était une historienne, philosophe et une chercheure qui s’est intéressée aux relations entre le genre et l’ethnie, ainsi qu’à la défense des droits des femmes afro-américaines au Brésil. Au cours de la dictature des années soixante, elle était enseignante de philosophie au secondaire, dans un esprit critique et de résistance de la société et de la politique. Leila Gonzalez est ensuite devenue professeure à l’Université Catholique de Rio de Janeiro, où elle a dirigé le Département afro-américains de sociologie et politique.

Leila Gonzalez a notamment participé dans la fondation du Movimiento Negro Unificado (MNU), l’Institut de recherche du Mouvement Culture Noire et le Collectif des femmes afro-brésiliennes N’Zinga. En 1986, elle a été députée fédérale pour le Parti des travailleurs (PT) et la première membre suppléante. Ses écrits témoignent de ses préoccupations constantes pour les luttes de la société, et particulièrement les demandes spécifiques des communautés afro-brésiliennes.

En héritage une école publique de l’État de Rio de Janeiro, un centre de la culture afro-brésilienne à Goiania et une coopérative culturelle à Aracayú portent son nom. En 2010, le gouvernement de l’État de Bahia a également créé le prix Leila Gonzalez dans le but de stimuler les politiques publiques orientées vers les femmes.




Ellen Gabriel - Canada Aminata Traoré - Mali Mohtarma Benazir-Bhutto, Pakistan Maria del Socorro Mosquera - Colombie María Ysabel Cedano - Pérou Atena Farghadani, Iran Claudine Chaulet - Algérie Madeleine Parent - Québec María Elena Moyano - Pérou Losana McGowan - Îles Fidji Melissa Mollen Dupuis - Canada Maya Surduts - France Léa Roback - Canada Nadia Vera, Mexique Jo Cox , Angleterre Itzel Gonzales - Mexique Viviane Michel - Canada Marisela Escobedo Ortiz - Mexique Angiza Shinwari - Afghanistan Lalla Moulati Touré - Mali Kalpona Akter - Bangladesh Rosa Parks - États-Unis Maria Da Graça Samo - Mozambique Intissar Al-Hasairi, Libye Rosa Emilia Salamanca Gonzalez - Colombie Anne-Marie Coriolan - Haïti Myriam Merlet - Haïti Thérèse Clerc - France Manal al-Sharif, Arabie Saoudite Joan Kagezi , Ouganda Rigoberta Menchú - Guatemala Shaimaa El-Sabbag - Égypte Michèle Taïna Audette - Canada Sabeen Mahmud - Pakistan Lesbia Janeth Urquia - Honduras Waris Dirie - Somalie Caylah - Madagascar Simonne Monet-Chartrand - Canada Berta Caceres, Honduras Triveni Balkrishna Acharya - Inde Vandana Shiva, Inde Maxima Acuña Atalaya - Pérou Mama Koité Doumbia, Mali Charlotte Umugwaneza, Burundi Francela Méndez, El Salvador Pakize Nayir, Fatma Uyar et Sevê Demir - Kurdistan


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde