Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Le Canada est de retour. Le gouvernement annonce un partenariat renouvelé avec les Canadien-ne-s pour la coopération mondiale


Dernier ajout : 11 mai 2017, par Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Ottawa 10 mai 2017 -La ministre du Développement international et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, a annoncé la création d’un nouveau fonds de 100 millions de dollars destiné aux petites et moyennes organisations lors de la Soirée de l’impact mondial, organisée par le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI), le 9 mai 2017. Cette annonce survient après presque trois années de discussions avec le Réseau de coordination des conseils provinciaux et régionaux pour la coopération internationale (RCC) et le CCCI. Les Conseils, qui représentent près de 400 organisations de la société civile (OSC) à travers le Canada, saluent sans réserve cette annonce qui exprime et renforce l’appui aux Canadien-ne-s qui travaillent sur les enjeux liés à la pauvreté, à la durabilité et aux droits humains à l’échelle mondiale.

« Le Canada vient de faire une importante déclaration sur notre rôle dans le monde aujourd’hui », a noté Michèle Asselin, directrice générale de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale. « Dans une perspective féministe, nous avons beaucoup à offrir au niveau international pour aider à transformer la vie des femmes et des filles. »

« Ce financement permettra aux Canadien-ne-s de toutes les régions de notre pays de renforcer les partenariats et d’accroître les efforts en matière d’innovation afin d’aider les femmes et les filles à réaliser leurs droits, et d’aider les collectivités à répondre aux enjeux les plus importants de notre génération, comme les changement climatiques », a renchéri Kimberly Gibbons, directrice générale de l’Ontario Council for International Cooperation.

Le fonds de 100 millions de dollars sur une période de cinq ans sera mis à la disposition des petites et moyennes organisations à l’aide d’une approche à deux piliers : un pour les programmes réactifs ; et un pour l’innovation, ce qui permettra de mettre à l’essai des idées pour résoudre des problèmes spécifiques de développement, en particulier des initiatives susceptibles de soutenir les femmes et les filles. Il mettra à profit l’expertise des ONG canadiennes qui seront encouragées à partager leurs meilleures pratiques et à travailler ensemble.

Le Dr Zephania Matanga, directeur général du Canadian Multicultural Disability Centre, une organisation de petite taille membre du Manitoba Council for International Cooperation (MCIC), félicite la ministre Bibeau d’offrir une merveilleuse occasion aux petites organisations d’accéder à des ressources pour participer au développement de communautés marginalisées. « Au Zimbabwe, nous pourrions fournir des ressources supplémentaires pour l’éducation et la santé pour les personnes handicapées dans les zones rurales », déclare le Dr Matanga. « Cela va également permettre à la diaspora de participer à la coopération internationale. » Selon la directrice générale du MCIC, Janice Hamilton, « nous savons, sur la base des recherches et de l’expérience, que les Canadien-ne-s, grâce à de petites et moyennes organisations, entretiennent des liens étroits avec leurs partenaires locaux à l’étranger, ainsi qu’avec leurs propres communautés au Canada. Non seulement soutiennent-ils les communautés locales pour avoir accès à l’eau et l’assainissement au Cambodge, pour améliorer la santé maternelle en Afghanistan et pour aider les agriculteurs à s’adapter aux changements climatiques au Pérou, entre autres, mais ils partagent également ces histoires et leurs succès avec leurs concitoyen-ne-s au Canada. »

« C’est un moment de fierté », a affirmé Janice, « et la preuve que le gouvernement adopte une approche proactive et en temps opportun face au changement. C’est une preuve concrète de l’affirmation selon laquelle le Canada est de retour », a-t-elle conclu.

Pour plus d’information sur cette initiative et sur le travail du Réseau de coordination des conseils provinciaux et régionaux (RCC), veuillez communiquer avec :

Sara Farid

Coordonnatrice nationale

Réseau de coordination des conseils provinciaux et régionaux

(604) 260 0424

(778) 866-8805

icn.rcc@bccic.ca

Michael Simpson, Executive Director

British Columbia Council for International Cooperation

Tracey Wallace, Executive Director

Northern Council for Global Cooperation

Heather McPherson, Executive Director

Alberta Council for Global Cooperation

Jacqui Wasacase, Executive Director

Saskatchewan Council for International Cooperation

Janice Hamilton, Executive Director

Manitoba Council for International Cooperation

Kimberly Gibbons, Executive Director

Ontario Council for International Cooperation

Michèle Asselin, Directrice générale

l’Association québécoise des organismes de coopération internationale

Jennifer Sloot, Executive Director

Atlantic Council for International Cooperation


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité