Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

« The value of our workers lifes or of anyone else in Bangladesh or in the world cannot be 100.000 taka. No ! »

— Kalpona Akter - Bangladesh

Kalpona Akter - Bangladesh

Militante pour la défense des travailleuses du textile

Kalpona a commencé à travailler comme travailleuse du textile à l’âge de 12 ans quand son père est tombé malade. « Les conditions de travail l’ont vite révoltée. Salaire abominable de 6 $ par mois pour 450 heures de travail, aucune journée de congé, absence d’eau potable sur les lieux de travail, nombre effarant d’accidents à l’usine… À 15 ans, elle avait fondé une sorte de syndicat non officiel dans le sweatshop où elle travaillait » , ce qui lui a valu d’être rapidement congédiée, à 16 ans, et interdite de travail dans ce secteur. Victime de violence conjugale, c’est aussi au cours de cette période qu’elle décide de se divorcer de son mari.

En 2001, elle et deux autres travailleuses du textile ont fondé le Center for Worker Solidarity du Bangladesh (BCWS) qui offre aux travailleuses du textile de la formation dans les domaines des droits du travail et du leadership et qui s’occupe de la défense de leurs droits.

Mme Akter et d’autres membres du BCWS du Bangladesh ont été la cible d’une sévère répression en raison du travail qu’elles accomplissent – incluant son arrestation et sa détention avec deux autres dirigeantes du centre, le meurtre de l’une des dirigeantes, Aminul Islam et la révocation du statut juridique de l’organisation. Un mouvement de solidarité internationale a contribué à la libération de Mme Akter et de ses collègues et à la récupération du statut juridique de l’organisation.

Récemment, le BCWS a apporté son soutien aux victimes de l’effondrement de l’édifice du Rana Plaza qui a coûté la vie à plus de 1 100 travailleurs et causé des blessures à plus de 1 600 autres. Les gens du BCWS font du lobbying afin que soit accordée une compensation équitable à toutes les victimes de la catastrophe et que les détaillants signent l’Accord sur les incendies et la sécurité des bâtiments, accord adopté aux solidaires pressions internationales qui ont fait suite à cette tragédie.




María Elena Moyano - Pérou Thérèse Clerc - France Lalla Moulati Touré - Mali Viviane Michel - Canada María Ysabel Cedano - Pérou Maria Da Graça Samo - Mozambique Rosa Parks - États-Unis Ellen Gabriel - Canada Madeleine Parent - Québec Maria del Socorro Mosquera - Colombie Michèle Taïna Audette - Canada Charlotte Umugwaneza, Burundi Mohtarma Benazir-Bhutto, Pakistan Intissar Al-Hasairi, Libye Vandana Shiva, Inde Waris Dirie - Somalie Francela Méndez, El Salvador Marisela Escobedo Ortiz - Mexique Joan Kagezi , Ouganda Aminata Traoré - Mali Léa Roback - Canada Rigoberta Menchú - Guatemala Simonne Monet-Chartrand - Canada Léila Gonzalez - Brésil Maxima Acuña Atalaya - Pérou Rosa Emilia Salamanca Gonzalez - Colombie Shaimaa El-Sabbag - Égypte Itzel Gonzales - Mexique Melissa Mollen Dupuis - Canada Manal al-Sharif, Arabie Saoudite Myriam Merlet - Haïti Mama Koité Doumbia, Mali Anne-Marie Coriolan - Haïti Atena Farghadani, Iran Nadia Vera, Mexique Pakize Nayir, Fatma Uyar et Sevê Demir - Kurdistan Lesbia Janeth Urquia - Honduras Jo Cox , Angleterre Claudine Chaulet - Algérie Triveni Balkrishna Acharya - Inde Consuelo Garcia - PERU Losana McGowan - Îles Fidji Caylah - Madagascar Maya Surduts - France Angiza Shinwari - Afghanistan Berta Caceres, Honduras Sabeen Mahmud - Pakistan


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde