Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

« El desarrollo del tema [teoría feminista y género] nos plantea la importancia de discutir y reflexionar sobre las bases de la exigencia para el Derecho de las Mujeres a una Vida Libre de Violencia, mismo que nos lleva a evaluar los protocolos, metodologías y procedimientos implementados institucionalmente para prevenir, atender, investigar, sancionar y erradicar la violencia contra las mujeres. »

— Itzel Gonzales - Mexique

Itzel Gonzales - Mexique

Militante pour les droits des femmes

Itzel Gonzales est une militante pour les droits des femmes au sein du Red mesa de mujeres, qui s’est impliquée pour la Marche mondiale des femmes du Mexique. La Red mesa de mujeres est composée de 10 organisations de la société civile, et permet d’améliorer le développement communautaire, la situation des femmes autour de la culture sexiste, l’harcèlement et les violences faites aux femmes à Ciudad Juarez.

Grace à ce réseau, Itzel Gonzalez a pu collecter des informations portant sur des crimes et des délits liés au genre, et ainsi identifier les zones de Ciudad Juarez où la violence contre les femmes est la plus intense. Les actions de la Red mesa de mujeres ont aussi permis l’adoption d’une première loi sur le droit des femmes à une vie libre de toute violence dans le pays mexicain. Des ateliers de formation sur les droits des femmes sont organisés afin que les femmes puissent soutenir et défendre d’autres femmes lorsque la violence a lieu.




Pakize Nayir, Fatma Uyar et Sevê Demir - Kurdistan Ellen Gabriel - Canada María Ysabel Cedano - Pérou Melissa Mollen Dupuis - Canada Atena Farghadani, Iran Charlotte Umugwaneza, Burundi Michèle Taïna Audette - Canada Rosa Parks - États-Unis Francela Méndez, El Salvador Léa Roback - Canada Jo Cox , Angleterre María Elena Moyano - Pérou Vandana Shiva, Inde Maya Surduts - France Madeleine Parent - Québec Triveni Balkrishna Acharya - Inde Joan Kagezi , Ouganda Shaimaa El-Sabbag - Égypte Anne-Marie Coriolan - Haïti Maxima Acuña Atalaya - Pérou Viviane Michel - Canada Myriam Merlet - Haïti Mama Koité Doumbia, Mali Mohtarma Benazir-Bhutto, Pakistan Kalpona Akter - Bangladesh Thérèse Clerc - France Claudine Chaulet - Algérie Losana McGowan - Îles Fidji Maria del Socorro Mosquera - Colombie Léila Gonzalez - Brésil Rigoberta Menchú - Guatemala Waris Dirie - Somalie Marisela Escobedo Ortiz - Mexique Caylah - Madagascar Angiza Shinwari - Afghanistan Aminata Traoré - Mali Berta Caceres, Honduras Sabeen Mahmud - Pakistan Manal al-Sharif, Arabie Saoudite Simonne Monet-Chartrand - Canada Nadia Vera, Mexique Rosa Emilia Salamanca Gonzalez - Colombie Maria Da Graça Samo - Mozambique Lalla Moulati Touré - Mali Consuelo Garcia - PERU Intissar Al-Hasairi, Libye Lesbia Janeth Urquia - Honduras


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde