Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

25 novembre au 6 décembre : 12 jours d’action pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles

Grâce aux ONG, près de 300 jeunes filles victimes du trafic sexuel sont libérées chaque année


Dernier ajout : 26 novembre 2013

En Inde, l’Aide internationale pour l’enfance (AIPE), œuvre en partenariat avec la Rescue Fondation, une organisation non gouvernementale (ONG) indienne ayant développé, au cours des dix dernières années, une solide expertise en matière de trafic sexuel. À tous les ans, la Rescue Fondation parvient à libérer près de 300 jeunes filles victimes de ce trafic et retenues captives dans les bordels de Mumbai.

Grâce au travail et au soutien de la Rescue Fondation et de l’AIPE, des jeunes filles indiennes arrivent à se sortir de situations atroces et peuvent entrevoir l’avenir avec espoir.

  • Solanki, 22 ans : À cinq ans, Solanki a été vendue par son père à une femme qui la faisait mendier. Elle a survécu à de nombreux abus et s’est retrouvée à mendier sur les rails d’un chemin de fer. Avant d’être sauvée par la Rescue foundation, il y a neuf ans, Solanki ne connaissait pas ses droits. Maintenant, elle a terminé l’équivalent de son secondaire cinq et elle adore l’anglais et les mathématiques. Elle souhaite enseigner la couture aux filles du centre.
  • Priyanka, 20 ans : À douze ans, Priyanka a été kidnappée, séquestrée et abusée par l’usurier de son père. Un voisin, qui l’a entendu crier, a informé la Rescue foundation. Sept ans après avoir été libérée, Priyanka habite toujours au centre. Elle aime l’indi et l’anglais et veut être professeur afin d’aider les filles comme elle a été aidée. Elle se sent plus en confiance et elle veut aider son petit frère à aller à l’école.
  • Aarti, 23 ans : Aarti a perdu son père très jeune et sa mère, prostituée et toxicomane, à l’âge de douze ans. Des hommes du bindonville ont essayé de la vendre, ainsi que sa sœur, à un bordel. Elles se sont enfuies pour aller mendier dans le sud de Mumbai où Aarti a été secourue par la Rescue foundation. Elle est arrivée au centre il y a neuf ans. Depuis quatre ans, elle y est employée. Elle n’a pas terminé son secondaire cinq, mais elle connait l’importance de l’éducation et voudrait faire de la danse. Elle se sent en confiance grâce au support de l’équipe mais, seule, elle se sent très vulnérable.

Pour plus d’information sur le projet :

Aide internationale pour l’enfance
http://aipe-cci.org/


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité