Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Éducation internationale - Conseiller(ère) technique — Projet pour l’Employabilité des Jeunes au Mali (PEJM)


Date limite: 30 janvier 2017 à 12h00
Types d’emploi: Emploi
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Offre d’emploi — Bureau d’Éducation internationale au Mali
Conseiller(ère) technique — Projet pour l’Employabilité des Jeunes au Mali (PEJM)
Éducation internationale est à la recherche d’une candidate ou d’un candidat pour appuyer la réalisation des activités du « Projet pour l’Employabilité des Jeunes au Mali » (PEJM). Financé par Affaires mondiales Canada (AMC), ce projet d’une durée de cinq ans (2015-2020) vise à contribuer à la réduction de la pauvreté et à améliorer l’employabilité des jeunes Maliennes et Maliens vulnérables par la formation professionnelle dans les domaines de la transformation agroalimentaire, la mécanique de véhicules et la menuiserie métallique.

Nature de la fonction

La conseillère ou le conseiller technique du PEJM apportera un appui à la mise en oeuvre et au suivi des activités d’amélioration de la gouvernance et de la gestion des centres de formation appuyés. Elle ou il agira à titre d’expert en gestion de centres de formation professionnelle et sera responsable d’analyser les besoins de renforcement en gestion des directions des centres.
Elle ou il veillera également à proposer un plan de renforcement et un coffre à outils pour gestionnaires de centres au Mali. Elle ou il contribuera à la conception et à la mise en oeuvre d’un plan de formation pour gestionnaires et d’un programme de formation à distance, conjointement avec des experts basés au Canada et des experts en mission de courte durée au Mali. Elle ou il fournira enfin un appui logistique au coordonnateur national, au besoin.
La conseillère ou le conseiller sera sous la responsabilité hiérarchique de la directrice du développement international d’Éducation internationale et sous la supervision directe du coordonnateur national du PEJM.

Tâches principales

  • Renforcement en gestion des directions des centres appuyés ;
  • Mise en oeuvre d’un plan de formation pour gestionnaires ;
  • Collaboration à la conception et à la réalisation d’une boîte à outils pour gestionnaires ;
  • Collaboration à la conception et à la mise en oeuvre d’un programme de formation à distance et à l’enregistrement de modules de formation asynchrones ;
  • Appui soutenu aux partenaires locaux afin qu’ils puissent intégrer de façon durable les acquis du projet ;
  • Toute autre tâche connexe liée à la gestion et à la mise en oeuvre du projet au Mali à la demande d’Éducation internationale, sous la supervision de celle-ci et en collaboration avec la coordination nationale.

Exigences

  • Au moins cinq ans d’expérience en gestion de centre de formation professionnelle au Québec, comme directeur(trice) ou directeur(trice) adjoint(e) ;
  • Expérience avérée en analyse des besoins de formation et en conception de formation de renforcement des capacités ;
  • Formation universitaire en gestion, en administration scolaire, ou tout autre domaine pertinent ;
  • Expérience en conception/réalisation de formation à distance et gestion de plateforme Moodle, un atout ;
  • Expérience de travail dans un projet d’aide au développement financé par des bailleurs de fonds internationaux, idéalement en Afrique de l’Ouest ;
  • Aptitude à travailler en collaboration au sein d’une équipe multinationale et multiculturelle et à s’adapter à des contextes de travail formels et informels ;
  • Excellentes capacités de communication et de rédaction en français ;
  • Maîtrise d’outils informatiques utiles au projet (suite MS Office, internet, Skype, etc.) ;
  • Esprit d’équipe et bonnes aptitudes interpersonnelles ;
  • Autonomie, sens de l’organisation, orientation vers les solutions.

· Conditions d’emploi

  • Contrat à durée déterminée d’un an, renouvelable ;
  • Salaire : de 70 000 $ à 102 000 $, selon l’échelle en vigueur. L’hébergement est pris en charge par le projet et des allocations sont prévues.
  • Lieux de travail : Bamako avec déplacements en région. L’employée ou employé sera situé(e) au bureau de coordination nationale du PEJM. Le bureau est fonctionnel depuis janvier 2016. Un coordonnateur national et un secrétaire-comptable sont déjà en poste ;
  • Un véhicule de projet sera à la disposition de l’employé(e) pour les déplacements professionnels liés au projet ;
  • Entrée en fonction : mars 2017 ou dès que possible ;
  • Le gouvernement canadien recommande encore d’éviter tout voyage au Mali, cependant, des missions terrain sont permises et toutes les mesures requises pour augmenter la sécurité des employés de la Coopérative seront déployées.
  • L’employé(e) pourra être accompagné d’une conjointe ou d’un conjoint (aux frais de l’employé), mais ne pourra être accompagné d’enfants. Pour postuler  :

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae, accompagné d’une lettre motivant leur intérêt au plus tard le 30 janvier 2017, à 12 heures (midi), à l’attention de Charles Mantha, chargé de projet en développement international, à l’adresse suivante : cmantha@education-internationale.com. Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité