Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

EUMC et le CECI - Directrice-eur de projet, Afrique de l’Ouest


Date limite: 3 avril 2016 à 17h00
Offert par Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
Types d’emploi: Emploi
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Titre du poste : Directrice-eur de projet, Afrique de l’Ouest
Lieu du poste : Accra, Ghana ou Ouagadougou, Burkina Faso
Supérieur(e) : Consortium EUMC-CECI
Durée du contrat : Contrat de 2 ans renouvelable, entrée en fonction prévue le 11 avril 2016
Date limite:le 3 avril 2016

Contexte  :

L’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) est un organisme sans but lucratif canadien ayant pour mission de promouvoir le développement humain et la compréhension globale par l’éducation et la formation. Nous sommes un réseau de professionnels, d’étudiants, de volontaires, de professeurs et de dirigeants communautaires qui, ensemble, offrent des possibilités à quelques-uns des jeunes les plus défavorisés de la planète. Nos programmes et nos services améliorent l’accès à une éducation de qualité, étoffent les possibilités d’emploi et favorisent l’autonomisation pour les jeunes. Nous travaillons avec et par le biais de nos partenaires du Sud – gouvernement, société civile et secteur privé.

Le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) est un leader au sein d’un réseau international de partenaires luttant contre la pauvreté et l’exclusion. Notre principal domaine d’expertise réside dans le renforcement de la capacité de développement de nos partenaires locaux dans 4 secteurs prioritaires : le développement économique durable, la sécurité alimentaire, la réponse aux urgences humanitaires et l’égalité entre les femmes et les hommes. Présent dans plusieurs pays, le CECI contribue à améliorer les conditions de milliers de gens et à changer des vies au quotidien.

L’EUMC et le CECI ont formé un consortium dirigé par l’EUMC pour la conception et la mise en œuvre d’une initiative pluriannuelle (2016-2021) qui vise le renforcement de la gouvernance du secteur extractif et maximisera sa contribution au développement économique et social durable dans trois pays de l’Afrique de l’Ouest (Ghana, Guinée et Burkina Faso).

Principales fonctions :

La directrice-eur de projet supervise la mise en œuvre stratégique et opérationnelle de l’initiative régionale de l’EUMC et du CECI en Afrique de l’Ouest. Cette personne sera responsable de la gestion des relations avec les principaux intervenants, notamment les gouvernements des pays partenaires, les partenaires locaux, le secteur privé et le bailleur de fonds. Relevant du Comité directeur du consortium composé de la direction des programmes à l’EUMC et au CECI, la directrice-eur du projet assumera les tâches suivantes :

Direction technique et gestion du projet

  • Assurer la gestion et fournir une direction et une orientation techniques à l’initiative, conformes aux résultats attendus du projet ;
  • Élaborer les principaux résultats escomptés de la planification du projet (c.-à-d. le plan de mise en oeuvre de l’initiative, les plans de travail annuel) à l’aide d’approches et d’outils de gestion axés sur les résultats ;
  • Élaborer des stratégies spécifiques pour les thèmes transversales (renforcement de la capacité, égalité entre les femmes et les hommes, mobilisation du secteur privé, durabilité environnementale) de l’initiative ;
  • Maintenir une communication ouverte et efficace parmi les membres du consortium et de l’équipe du projet au Canada et en Afrique de l’Ouest ;
  • Surveiller la coordination et la prestation quotidiennes des activités du projet de concert avec le personnel, les volontaires et les partenaires ;

Suivi et évaluation

  • Établir et monitorer un système de suivi des résultats pour le projet ;
  • Monitorer régulièrement les progrès du projet vers l’atteinte des résultats, en garantissant une correction de trajectoire appropriée et une gestion itérative ;
  • Collaborer avec les membres de l’équipe pour produire des rapports réguliers aux principaux intervenants, incluant l’organisme donateur ;
  • Maintenir une communication régulière avec les collègues de l’EUMC et du CECI au Canada pour s’assurer d’avoir un appui approprié ;

Ressources humaines et gestion des volontaires

  • Gérer les équipes du projet au Ghana, en Guinée et au Burkina Faso ;
  • Superviser, guider et évaluer le travail du personnel du projet et des experts-conseils ;
  • Surveiller les questions de gestion des ressources humaines, telles que les politiques et les pratiques en matière d’emploi, conformément aux lois locales ;
  • Collaborer avec les collègues et les partenaires pour assurer la mobilisation, l’orientation et l’encadrement efficaces des volontaires du projet ;

Gestion des finances et du bureau

  • Établir et monitorer la mise en place d’un système de gestion financière pour le projet ;
  • S’assurer que le projet est conforme à la fiscalité locale pertinente, aux contrôles bancaires et à la législation du travail ;
  • De concert avec l’équipe des finances, élaborer et surveiller le budget du projet et garantir des rapports réguliers au donateur ;
  • Recruter, maintenir et diriger l’infrastructure et l’administration du projet, incluant le personnel, les bureaux et le matériel de terrain, ainsi que prendre des décisions au sujet de la politique administrative, de la planification et des questions de procédure ;

Gestion des risques et préparatifs de sécurité

  • Évaluer activement le profil de risque de l’initiative ; identifier les risques spécifiques et les stratégies d’atténuation appropriées ;
  • Garantir l’application et la pertinence des politiques de sécurité, des modalités et de la préparation de l’EUMC/du CECI au contexte opérationnel du projet en Afrique de l’Ouest ;

Liaison avec les donateurs et coordination

Établir une relation de travail solide avec le bailleur, incluant la planification, le renforcement de la capacité et le partage de l’information ;

  • Coordonner les rencontres des comités directeur et consultatif du projet à intervalles réguliers ;
  • Coordonner régulièrement avec les autres acteurs du développement pour garantir une harmonisation et une synergie avec des initiatives semblables ;
  • Représenter le projet dans des communications et des forums officiels.

Exigences :

Éducation

  • Diplôme universitaire d’études supérieures en développement international, en gestion de projets ou dans un domaine pertinent.

Expérience et compétences

  • Un minimum de dix années d’affectations avec des responsabilités de gestion d’initiatives de développement ;
  • Un minimum de cinq années d’expérience de travail outre-mer, de préférence en Afrique de l’Ouest ;
  • Une connaissance et une expérience éprouvées de la gestion des ressources naturelles, du développement économique et de la gouvernance locale ;
  • Une capacité démontrée de travailler dans une collaboration transsectorielle ;
  • Une expérience de gestion de volontaires pour le développement considérée comme un atout ;
  • Une expérience de travail avec les bailleurs de fonds, incluant une compréhension solide de la gestion axée sur les résultats (GAR) et des politiques environnementales et sexospécifiques, ainsi que des rapports exigés ;
  • Des compétences techniques et financières prouvées en matière de gestion, d’administration et d’organisation ;
  • Une connaissance des modalités et des exigences de rapports financiers et narratifs aux donateurs ;
  • Une expérience éprouvée de gestion d’une grande équipe multidisciplinaire et internationale d’employés et de volontaires ;
  • Des compétences diplomatiques et la connaissance d’une communication interculturelle et interpersonnelle ;
  • Une expérience éprouvée d’adaptabilité à un environnement stimulant et en évolution constante exigeant une planification itérative sur une base régulière ;
  • Une connaissance éprouvée et un engagement envers les concepts de l’égalité des genres ;
  • Une expérience en renforcement de capacités de partenaires locaux et un engagement vers une approche de partenariat participatif au développement.

Langues

  • Des compétences supérieures orales et écrites en français et en anglais. Bilinguisme requis.

Comment postuler :

Si vous souhaitez poser votre candidature pour ce poste, veuillez envoyer votre CV et lettre de motivation en indiquant le numéro de référence 16/03 à emplois@wusc.ca. Prière de ne pas communiquer avec nous par téléphone. Nous communiquerons uniquement avec les candidates ou candidats sélectionnés pour une entrevue.

L’EUMC et le CECI sont des employeurs souscrivant au principe d’égalité d’accès à l’emploi. Nous encouragons les personnes en situation d’handicap à postuler. Des accommodements sont offerts sur demande pour les candidats qui participent à chaque étape du processus d’embauche.

Word - 70.4 ko





Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde