Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Directrice ou directeur, projet formation pour la sécurité alimentaire au Mali (FASAM)


Date limite: 27 février 2014 à 17h00
Lieu de l’emploi: Au Québec

Directrice ou directeur

projet formation pour la sécurité alimentaire au Mali (FASAM)


Contrat de cadre temporaire à fins spécifiques

Numéro d’affichage : 14-05
Période d’affichage : 11-02-2014 au 27-02-2014

Lieu d’affectation : Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation

Lieu de travail : Québec

Personnes admissibles : Ouvert à tous et toutes


Raison d’être du poste

L’Université Laval s’est vu accorder un contrat de 19,5 M $ sur six ans pour contribuer à la réforme de la formation agricole au Mali. Les trois cibles sont la qualité et la pertinence des programmes et des cours, le renforcement du corps professoral et la gouvernance et la gestion des établissements. La directrice ou le directeur du projet aura la responsabilité des opérations
administratives, et aussi de nature stratégique (négociations, orientations de développement, réalignement, aide à la gouvernance, etc.). La personne responsable du projet sera appuyée dans son travail par des comités de coordination interne, externe, des comités incluant des partenaires
maliens institutionnels et gouvernementaux. Un tel poste demandera des talents de coordination et de négociation.

Description du poste

La directrice ou le directeur de projet sera pleinement responsable de la gestion transparente et efficace du projet. À ce titre, la personne s’occupera notamment :

  • des communications avec le bailleur de fonds ;
  • des négociations pour la signature de l’accord de contribution ;
  • du recrutement de l’équipe sur le terrain et des expertises requises ;
  • de la mobilisation et de la démobilisation et du suivi de l’assistance technique canadienne sur le terrain de concert avec les partenaires canadiens ;
  • de la production des documents du projet : plan de mise en oeuvre, plans de travail annuels, rapports d’activités, rapports des missions de suivi, etc. ;
  • de la préparation et du suivi des réunions périodiques avec les partenaires canadiens et maliens, les comités de gestion du projet, etc. ;
  • de la coordination de la logistique des missions de suivi sur le terrain ;
  • de l’élaboration du manuel de gestion du projet ;
  • du respect du budget, du suivi financier, de l’imputation des dépenses aux diverses activités et
  • de la reddition de compte auprès du bailleur de fonds.


    Qualifications requises
  • Études supérieures universitaires de maîtrise en sciences de l’agriculture, agroforesterie, agroéconomie, génie agroenvironnemental ou une discipline apparentée.
  • Expérience d’au moins cinq ans dans les processus de gestion de projets financés par des agences nationales et internationales de coopération internationale.
  • Expérience prouvée dans des projets incluant une interaction importante avec des partenaires de pays en développement.
  • Expérience dans la gestion de personnel et d’équipes de travail.
  • Connaissance du milieu universitaire et de ses processus de travail.
  • Solide expérience en gestion financière de projets internationaux.
  • Facilité à rendre des comptes dans des structures multipartites.
  • Grande capacité de négociation.
  • Savoir-faire éprouvé en matière de mobilisation des personnes.
  • Capacité de maintenir un climat de travail harmonieux.
  • Bonne maîtrise de la langue française à l’écrit et à l’oral.


    Classification de la fonction et échelle salariale
    Poste cadre de classe 3 (présentement en évaluation). Le minimum de la fonction est de 68 863 $ et le maximum est de 98 375 $.

    Conditions particulières
    Il s’agit d’un contrat de cadre temporaire à fins spécifiques de six ans, non renouvelable. Le Règlement régissant les conditions d’emploi des cadres s’applique.


Inscription au concours
Les personnes intéressées à poser leur candidature sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae accompagné d’une lettre expliquant leur motivation à ce poste, à Christine St-Gelais, Vice-rectorat
aux ressources humaines, 2345, allée des Bibliothèques, bureau 5600, pavillon Jean-Charles-Bonenfant, au plus tard le 27 février 2014, avant 17 h ou
postuler en ligne.


Valorisant la diversité, l’Université Laval invite toutes les personnes qualifiées à présenter leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les autochtones et les personnes handicapées. La priorité sera toutefois accordée aux personnes ayant le statut de citoyen canadien ou de résident permanent.



© 2007, Ressources humaines de l’Université Laval


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité