Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Des portraits de Québécois et Québécoises qui s’impliquent dans le commerce équitable.


Dernier ajout : 11 juillet 2013

Voici la quatrième caricature d’une série de quatre que vous présente la campagne Partenaires solidaires. En hommage à toutes les personnes qui, au Québec, font rayonner le commerce équitable et l’enracinent localement !

Pour en savoir plus sur les acteurs et les actrices du commerce équitable au Québec, consultez le site de l’Association québécoise du commerce équitable dont l’AQOCI est membre :

http://www.assoquebecequitable.org/

Nom : Christian Guiollot

Région : Sherbrooke

Projet phare : Sherbrooke, ville équitable
Avec le Carrefour de solidarité internationale, organisme membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

À mes yeux, le commerce équitable n’a pas de limites. J’ai poussé un jour une petite porte et j’ai depuis plongé dans un univers total fait d’échanges d’idées autant que de produits, un espace parcouru par quelques artères fondamentales et d’innombrables chemins de traverse.

Le commerce équitable, c’est la richesse des rencontres humaines, l’étendue des espaces d’innovation sociale qui restent à explorer, le sentiment d’être l’héritier des marchands caravaniers qui ont façonné l’Humanité juste en transportant des épices, des grains, du sel ou des étoffes.

Quelles sont les retombées positives du Carrefour de solidarité internationale au Québec ?

L’une des grandes réussites du Carrefour de solidarité internationale a été de faire accréditer Sherbrooke à titre de communauté équitable par Fairtrade Canada. Cette démarche a exigé la mobilisation et la concertation de 17 acteurs socioéconomiques de Sherbrooke qui ont formé le comité directeur du mouvement Sherbrooke, ville équitable. Ce qui caractérise ce projet, c’est d’abord la mobilisation impressionnante de milieux et d’intérêts en apparence plutôt différents, ces organisations qui ont uni leurs forces pour mener à bien ce projet et qui continuent de travailler ensemble.

Après un travail auprès de Fairtrade Canada et du comité organisateur des Jeux du Canada 2013 qui se dérouleront à Sherbrooke, le Carrefour de solidarité internationale et les membres du mouvement Sherbrooke, ville équitable ont récemment réussi un tour de force, celui de faire accréditer les Jeux du Canada comme événement équitable, une première mondiale ! Le Carrefour de solidarité internationale, représentant du mouvement Sherbrooke, ville équitable, siège ainsi au comité développement durable des Jeux. Nous voulons profiter de cet événement pancanadien afin de sensibiliser les athlètes et spectateurs de tout le pays qui séjourneront en Estrie pendant plus de 15 jours au mois d’août prochain.


Nom : Isabelle St-Germain

Région : Montréal

Avec Équiterre, organisme membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

Offrir une alternative positive à des milliers de producteurs et productrices des pays du Sud leur permettant de se sortir de la pauvreté et d’accéder à de meilleures conditions de vie.

Quelles sont les retombées positives d’Équiterre au Québec ?

Acteur neutre et non commercial, Équiterre sensibilise des milliers de citoyens et citoyennes au commerce équitable, encourage les commerçants et commerçantes du Québec à en vendre et les consommateurs et consommatrices à les privilégier puis mobilise les personnes élues à tous les niveaux de gouvernement.


Nom : Julie Langlois

Région : Montréal

Produit : Dattes Medjoul

Importateur québécois : AMP-Commerce solidaire

Partenaire du Sud : Palestinian Agricultural Relief Committees
Avec Aide médicale pour la Palestine, organisme membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

L’urgence d’un changement. Aujourd’hui, des centaines de millions de personnes dans le monde ne mangent pas à leur faim. Ironiquement, la grande majorité de ces affamés se trouve à être des petits producteurs et de petites productrices.

Alors que le modèle de développement prédominant donne la priorité à l’ouverture des marchés, à la concurrence et à la concentration, le commerce équitable s’efforce de remettre en avant plan les questions de justice sociale et de protection des petits paysans au cœur des règles du commerce international.

Dans cet ordre d’idées, j’appuie la vision d’Olivier de Shutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation : « Idéalement, je vois à l’avenir coexister deux grands systèmes alimentaires : d’un côté un système de chaîne d’approvisionnement mondialisée, où le paradigme du commerce équitable, rémunérateur pour les producteurs et respectueux de l’environnement, doit devenir la règle, et de l’autre des systèmes agroalimentaires locaux ».

Quelles sont les retombées positives d’AMP-Commerce solidaire au Québec ?

Au Québec, on sent que la tendance est au « local », à l’agriculture durable, biologique et paysanne. À l’image d’autres mouvements qui aspirent à des transformations sociales, le commerce équitable apporte des réponses complémentaires à la nécessité de réhabiliter les cultures vivrières et la relocalisation des systèmes alimentaires.

En effet, il y aura toujours une demande pour des produits tropicaux cultivés dans d’autres régions du monde. Les Québécois et Québécoises, par exemple, apprécient le café, le chocolat et les fruits exotiques. Les entreprises d’ici qui promeut le commerce équitable, tel qu’AMP-Commerce solidaire, donnent ainsi aux consommateurs et consommatrices la possibilité d’allier deux systèmes agroalimentaires qui visent tous deux la transformation des pratiques d’échanges commerciaux d’une part puis une consommation responsable et engagée d’autre part.


Nom et prénom de la personne : Mathieu Papillon-Darveau

Région : Québec, Capitale-Nationale

Produit ou service du commerce équitable qu’elle préfère : Le café

Partenaire du Sud pour ce produit : La coopérative de Mbiim
Avec NAVTI Fondation Canada, membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

La motivation de mon implication en commerce équitable provient d’une demande d’appui de la part de la coopérative de Mbiim, une coopérative de 200 producteurs et productrices de café située au Cameroun dans la région du Nord-Ouest. Par le biais d’envoi de stagiaires sur le terrain, notre organisme de coopération internationale, NAVTI Fondation Canada, a travaillé en partenariat avec la coopérative de Mbiim pour réaliser son souhait d’obtenir sa certification équitable. Cette certification permettra ainsi à Mbiim de bénéficier des avantages de la route équitable.

Quelles sont les retombées positives de Navti Fondation Canada au Québec ?

Depuis deux ans, nous faisons partie du comité coordonnateur de la Quinzaine du commerce équitable à Québec et avons par cet événement, eu de très belle retombées dans la communauté.
Aussi, nous avons signé un partenariat avec Équidurable, un autre organisme de coopération internationale qui œuvre dans le commerce équitable, le développement durable ainsi que le tourisme durable.


Nom : Emmanuelle Aubin

Région : Montréal

Produit équitable : Café

Entreprise québécoise : Brûlerie Santropol

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

L’équité ! Que le commerce soit Nord/Nord, Sud/Nord ou Sud/Sud, il doit intégrer des règles de fonctionnement justes et équitables à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement. Je crois que le commerce équitable, au-delà des dimensions socioéconomiques et éducatives, contient un volet politique qui consiste à faire pression sur les dirigeants mondiaux pour que les règles régissant les échangent internationaux soient modifiées et intègrent véritablement les questions de justices sociales et d’équité.

Quelles sont les retombées positives au Québec ?

Contrairement à ce que j’entends parfois, les producteurs et productrices du Sud ne concurrencent pas ceux et celles du Québec : leurs produits étant complémentaires à ceux produits ici. Je crois plutôt que le commerce équitable profite à des entreprises québécoises. Je pense entre autres à toutes ces entreprises qui s’inscrivent dans une démarche de développement durable et qui permettent aux Québécois et Québécoises d’exercer une citoyenneté mondiale responsables. Sans compter que le commerce équitable créer aussi des emplois chez-nous !

Consommer de façon responsable, ce n’est pas seulement de choisir des produits issus du commerce équitable, mais également de choisir ceux importés et préparés par des entreprises québécoises engagées.


Nom : Normand Roy

Région : Montréal

Avec Équiterre, organisme membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

Le commerce équitable est le meilleur outil de développement des communautés du Sud qui a été inventé. Cela lie l’économie, l’environnement et le social.

Quelles sont les retombées positives d’Équiterre au Québec ?

À travers son répertoire de points de vente, ses outils éducatifs et ses événements de sensibilisation, Équiterre joue assurément un rôle important dans l’éducation et l’engament des citoyens et citoyennes du Nord.


Nom : Murielle Vrins

Région : Montréal

Avec Équiterre, organisme membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

Bien plus que le prix, c’est la dignité redonnée aux producteurs et productrices qui fait du commerce équitable un puissant moteur de développement des communautés du Sud. C’est principalement cette force et ce pouvoir d’agir qui m’ont animée à sensibiliser et convaincre des milliers de citoyens et citoyennes au commerce équitable par le biais de nombreux projets, campagnes, colloques, outils, kiosques et conférences.


Nom : Angèle Sauvageau

Région : Québec

Projet : La boutique Équimonde (administrée par l’auberge L’Autre jardin)
Avec Carrefour-Tiers-Monde, membre de l’AQOCI

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

Afin d’amener les gens à poser un geste concret de solidarité dans leur consommation, CTM a démarré en 2002, la boutique Equimonde qui offre des produits alimentaires et d’artisanat équitables ou de consommation responsable. Au fil des ans, elle est devenue un lieu d’éducation et de sensibilisation quant à l’impact de l’achat équitable pour les producteurs et productrices du Sud particulièrement. La Boutique Equimonde est maintenant administrée par l’auberge l’Autre-Jardin.

Retraitée, membre du c.a. de Carrefour-Tiers-Monde, j’ai œuvré d’abord comme conseillère-vendeuse à la Boutique Equimonde et durant quelques années, j’en ai assumé la coordination en tant que bénévole.

Ma motivation, c’est l’étincelle perçue dans les yeux de producteurs et productrices qui témoignaient des changements que le commerce équitable apportait dans leurs conditions de vie, pour eux, leur famille, leur communauté sur le plan matériel et psychologique.


Nom : Lisa Middlemiss
Région : Montréal
Avec la boutique et le kiosque de commerce équitable de la Cathédrale Christ Church

Quelle est votre plus grande motivation à vous impliquer dans le commerce équitable ?

Je veux promouvoir les relations commerciales équitables et contribuer à la réduction de la pauvreté dans le monde.

Quelles sont les retombées positives de la boutique de la Cathédrale Christ Church au Québec ?

Je crois que les événements du commerce équitable organisés par la Cathédrale Christ Church donnent aux membres de l’église l’occasion d’agir en fonction de la justice sociale, et également les membres de la communauté l’occasion de partager leurs expériences en commerce équitable.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité