Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Dénonçons la violence à l’égard des femmes : du 25 novembre au 6 décembre, portons le ruban blanc !


Dernier ajout : 7 décembre 2012, par Comité québécois Femmes et Développement (CQFD)

12 jours d’action pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

L’AQOCI et le Comité québécois femmes et développement (CQFD) vous invitent à souligner ces jours d’action et à dénoncer toutes formes de violences faites aux femmes.

Le 25 novembre est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette date marque aussi la première des 12 journées d’activisme contre la violence faite aux femmes, qui se terminent au Québec le 6 décembre.

En effet, le 6 décembre reste ancré dans les mémoires. Il s’agit de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, qui rend hommage aux quatorze jeunes femmes assassinées à l’École Polytechnique de Montréal, en 1989.

La violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues. D’après la publication du Département des affaires économiques et sociales (DAES) de l’Organisation des Nations Unies « Les Femmes dans le monde 2010 : tendances et statistiques », les violences faites aux femmes constituent un phénomène universel :

• Le taux de femmes ayant subi des violences physiques au moins une fois dans leur vie varie de 12% en Chine à 59 % en Zambie.

• Le taux de femmes ayant subi des violences sexuelles au moins une fois dans leur vie varie de 4% à Azerbaïdjan à 44 % au Mexique.

• Les mutilations génitales féminines (MGF), l’une des formes de violence envers les femmes des plus atroces, sont en léger déclin dans certains pays tels que le Mali, la Côte d’Ivoire, le Kenya et la Tanzanie. Toutefois, le taux de femmes ayant subi des MGF frôle les 100% en Guinée, en Égypte et en Érythrée. Les MGF sont en hausse dans certains pays tels que le Burkina Faso et le Yémen.

Plusieurs membres de l’AQOCI œuvrent pour combattre la violence faite aux femmes ici et à l’international. Ce travail n’est pas facile car il consiste souvent à changer de vieilles coutumes qui exercent une pression considérable sur les femmes et qui les amènent à accepter des abus.

En l’honneur de cette journée, l’AQOCI et le CQFD aimeraient souligner les efforts de leurs membres pour enrayer la violence à l’égard des femmes.

Le CECI lutte contre la violence faite aux femmes au Rwanda, au Burundi, et en République démocratique du Congo (RDC). Des conflits sanglants ont généré des millions de morts dans la région des Grands Lacs ces dernières années. Que ce soit au Burundi, en RDC ou au Rwanda, les femmes ont particulièrement été touchées par les conséquences de la guerre et de l’insécurité. Elles sont nombreuses à avoir subi des violences sexuelles, des déplacements, des deuils. Ces situations ont des effets dévastateurs sur les familles et sur la communauté en général.

Carrefour International (CI) travaille activement avec SWAGAA (Swaziland Action Group Against Abuse) et THANS (Transition House Association of Nova Scotia) pour enrayer la violence faite aux femmes au Swaziland. Carrefour International a facilité la création d’une mission d’échange de trois mois à Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour permettre à Behki Vilane, coordinatrice de programmes pour SWAGAA, de travailler avec les membres de THANS qui ont instauré des programmes de sensibilisation destinés aux hommes.

Le programme « Sans bien-être des femmes, pas de développement local possible » au Pérou, du Carrefour de solidarité internationale de Sherbrooke comprend une maison d’hébergement d’urgence pour femmes victimes de violence conjugale, ici au Québec.

Participez aux 12 jours d’action pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ; portez fièrement le ruban blanc !


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité