Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Coordonnatrice ou coordonnateur en communication audiovisuelle (court terme)


Date limite: 11 juin 2016 à 23h55
Offert par Oxfam-Québec
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Pays : Bolivie (La Paz)

Durée du contrat : 3 mois

Date de départ : juin 2016

Partenaire(s) : Centro de Formación y Realización Cinematográfica (CEFREC)

Contexte du poste

Dans le cadre du programme de coopération volontaire (PCV) financé par le gouvernement du Canada, Oxfam-Québec a développé le Programme ACCÈS & INNOVATION (PAI) dont le but ultime est d’améliorer le bien-être économique et social des collectivités vulnérables et marginalisées, particulièrement des femmes et des jeunes dans 11 pays d’intervention : Bénin, Bolivie, Burkina Faso, Colombie, Cisjordanie et bande de Gaza, Haïti, Honduras, Jordanie, Mali, Pérou et la République démocratique du Congo (RDC).

La stratégie centrale du programme repose sur l’affectation dans les pays d’intervention de conseillères et de conseillers techniques canadiens (ou résidents permanents) ayant pour mandat d’accroître les capacités techniques, administratives et financières des organisations partenaires locales. Ces appuis doivent permettre aux partenaires d’innover et de générer des changements durables dans leur milieu en matière de croissance économique, de sécurité alimentaire, d’égalité entre les sexes, de bonne gouvernance et de viabilité de l’environnement. Dans cette optique, le programme privilégiera le développement de modèles et d’approches d’intervention innovants à travers une démarche qui sera soutenue par un réseau de partenaires canadiens composé d’organisations reconnues de la société civile, d’instituts de recherche ainsi que d’entreprises socialement responsables.

En ce qui concerne le mandat court de coordination du projet en communication audiovisuelle, le ou la conseiller(ère) technique (CT) sera chargé(e) de superviser, en étroite collaboration avec l´organisation partenaire CEFREC, le travail de numérisation et d´archivage de matériel audiovisuel du groupe de six conseillers(ères) techniques en communication audiovisuelle afin d´assurer l´atteinte des objectifs du projet.

Le CEFREC possède plus de 2000 bandes magnétiques de différent formats de 1970 à aujourd´hui relatant les multiples réalités des peuples autochtones de plusieurs pays, dont la Bolivie, le Mexique, le Guatemala, l´Équateur, etc.

Le personne responsable de la coordination du projet en communication audiovisuelle sera également chargée de veiller à ce que le travail d´accompagnement-conseil que les participants offriront aux jeunes bénéficiaires du CEFREC soit adapté à leurs connaissances initiales et répondent de façon adéquate à leurs besoins de renforcement.

Enfin, le coordonnateur ou la coordonnatrice du projet pourra apporter une expertise additionnelle dans la formulation et mise sur pied du projet de médiathèque autochtone du CEFREC.

Le présent mandat s’inscrit ainsi dans une stratégie de consolidation des résultats atteints par le partenaire et de développement de nouvelles capacités en matière de communication audiovisuelle, particulièrement de gestion de données numériques.

Responsabilités

Sous la responsabilité du coordonnateur du programme ACCÈS INNOVATION (PAI) dans le pays d’intervention et en étroite collaboration avec ses collègues d’Oxfam (pays, région, siège d’Oxfam-Québec), la conseillère ou le conseiller en communication audiovisuelle effectue son mandat afin d’assurer l’atteinte des résultats du PAI et l’appui au partenaire dans son champ d’expertise. En conformité avec les politiques, les normes et les procédures d’Oxfam, la conseillère ou le conseiller en communication audiovisuelle assume les responsabilités suivantes :

Coordination et renforcement des capacités

  • Coordonner le travail de gestion des données numériques du CEFREC réalisés par le groupe de conseiller(ères) techniques en communication audiovisuelle ;
  • Veiller à ce que le travail de renforcement des capacités par la formation et l´accompagnement-conseil aux jeunes bénéficiaires soit adapté aux besoins ;
  • Contribuer au renforcement des connaissances et capacités en postproduction en appuyant les conseiller(ères) techniques dans l´élaboration d´activités de formation ;
  • Appuyer le CEFREC dans la formulation et mise en œuvre du projet de médiathèque autochtone.

Évaluation et apprentissage

  • Systématiser et diffuser les meilleures pratiques en production télévisée pour les organisations autochtones ;
  • Systématiser les stratégies de formation ayant les meilleurs résultats auprès des jeunes communicateurs(trices) bolivien(nes).

Qualifications et exigences

Statut : Être citoyenne ou citoyen canadien ou posséder le statut de résident permanent

Scolarité : Diplôme/étudiant de dernière année en communication audiovisuelle, télévision ou tout autre domaine pertinent

Expérience professionnelle :

  • Minimum de 3 mois d´expérience en communication audiovisuelle ou postproduction
  • Expérience professionnelle en coordination de projet, un atout
  • Expérience de travail en Amérique Latine, un atout

Compétences spécifiques pour ce poste :

  • Maîtrise des différentes étapes de postproduction
  • Connaissances pointues en capture vidéo et classification, formats vidéos, Time Code, organisation de projets et Quality Control
  • Aisance avec les magnétoscopes tels que BetaCam, DVCAM, MiniDV, etc.
  • Capacités d’animation et de formation
  • Connaissance des principes d’Égalité entre les Femmes et les Hommes (ÉFH)

Langues de travail : espagnol et français

Communication orale et écrite :

  • Niveau de base en espagnol
  • Niveau avancé en français (incluant rédaction)

Maîtrise d’outils informatiques :

  • Suite Final Cut Pro
  • Outils informatiques de postproduction audiovisuelle et base de données
  • Suite Microsoft Office ou iWork
  • Interfaces de serveurs et connaissances en programmation, un atout

Autres qualités :

  • Engagement à travailler à la lutte contre la pauvreté et les injustices sociales
  • Rigueur intellectuelle et professionnelle
  • Sens de la planification et de l’organisation
  • Capacité à travailler sous pression
  • Tolérance à l’ambigüité
  • Capacité à bien travailler en équipe
  • Leadership, autonomie et initiative
  • Bonne compréhension des enjeux :
  • Justice Femmes-Hommes
  • Participation citoyenne
  • Réalités autochtones en Bolivie

Conditions

  • Allocation mensuelle : Montant en fonction du coût de la vie dans le pays d’affectation ;
  • Billet d’avion aller-retour ;
  • Assurance voyage, assurance vie et invalidité ;
  • Montant pour le logement.

Comment poser sa candidature

Ce poste vous intéresse ? Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d’intérêt), en spécifiant le titre du poste et le pays d’affectation dans l’objet de votre courriel (ex. : Conseiller en développement et gestion – Bolivie, La Paz), à : recrutement-volontaires@oxfam.qc.ca

Oxfam-Québec souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi. Nous remercions tou(te)s les candidat(e)s pour leur intérêt mais seul(e)s les candidat(e)s sélectionné(e)s seront contacté(e)s. Prière de ne pas téléphoner.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde