Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Consultant-e litige stratégique


Date limite: 14 septembre 2017 à 16h17
Offert par Avocats sans frontières Canada

INTRODUCTION

Le projet « Justice, prévention et réconciliation pour les femmes, mineurs et autres
personnes affectées par la crise au Mali [JUPREC] » est mis en œuvre par le consortium formé d’Avocats sans frontières Canada (ASFC), le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Il vise l’amélioration de la protection des droits des enfants, des femmes et des collectivités marginalisées, ainsi que le renforcement de la démocratie et de la primauté du droit par l’accès à la justice.

Le projet s’articule en trois composantes qui comptent chacune deux volets : droits des femmes et des personnes affectées par la crise (prévention des violences basées sur le genre ; aide juridique et assistance judiciaire), lutte contre l’impunité et la corruption (litige stratégique ; gestion de l’intégrité et lutte contre la corruption) ainsi que prévention et réconciliation (dialogue social ; justice transitionnelle).

RÉSUMÉ DU MANDAT
Avocats sans frontières Canada (ASFC) est à la recherche d’un consultant qui sera
responsable, pendant 3 mois, de la mise en œuvre des activités du volet litige
stratégique du projet JUPREC, conformément au plan de travail annuel et aux
échéanciers déjà établis.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Sous l’autorité du chef de mission du JUPREC au Mali et en étroite collaboration avec
l’équipe d’ASFC à Québec, le ou la consultant-e :

  • Appuie la mise sur pied, le développement et le fonctionnement d’un réseau
    d’avocat-e-s, cabinet ou collectif d’avocat-e-s spécialisé-e-s en litige stratégique
    qui mène des dossiers emblématiques devant les tribunaux nationaux et les
    instances internationales ;
  • Coordonne et participe à l’élaboration d’une publication d’environ 10 pages
    portant sur le litige stratégique ;
  • Conformément au plan de travail annuel en vigueur, prépare un plan détaillé
    pour les publications prévues pour la période allant d’octobre à mars 2017 ;
  • Coordonne l’organisation d’un séminaire international visant l’échange de bonnes
    pratiques en matière de lutte contre l’impunité dans le contexte du Mali qui se
    tiendra entre le 20 novembre et le 1er décembre 2017 ;
  • Coordonne l’organisation d’une formation portant sur les enquêtes en matières
    de violence sexuelle qui se tiendra au cours du mois d’octobre 2017 ;
  • Coordonne la tenue d’une formation offerte aux étudiants des cycles supérieurs
    de la faculté de droit de l’Université de Bamako par un-e professeur-e invité-e ;
  • Coordonne et accompagne les partenaires et intervenant-e-s dans la réalisation
    d’activités de communication et de plaidoyer sur la thématique de la protection
    des victimes et des témoins ;
  • Participe au recrutement du ou de la prochain-e responsable du volet litige
    stratégique du projet ;
  • Encadre et travaille en collaboration avec deux conseillères juridiques volontaires
    qui appuient la mise en œuvre des activités du volet litige stratégique ;
  • Coordonne l’organisation des formations prévues pour les stagiaires et gère les
    différentes ententes de partenariat dans le cadre de la réalisation des stages
    dans les cabinets d’avocats ;
  • Travaille en étroite collaboration avec tous les responsables des volets du projet,
    notamment avec les responsables des volets juridiques, afin de maintenir un
    haut degré de collaboration, de complémentarité et de synergie.
  • Participe au suivi/évaluation du projet, notamment à l’analyse des résultats,
    succès, difficultés et bonnes pratiques, et participation à la rédaction de rapports
    narratifs.
    Et, de manière générale, effectue toute autre tâche connexe utile ou nécessaire à la
    demande de l’organisation.

QUALIFICATIONS ET EXIGENCES

  • Au moins 5 ans d’expérience en litige.
  • Expérience de travail dans le domaine juridique de droits humains, droits des
    femmes, litige stratégique, droit criminel et/ou droit international ;
  • Excellentes capacités de synthèse, d’analyse et de rédaction en français ;
  • Sens de la diplomatie, vision stratégique, engagement et adhésion aux valeurs des membres du consortium ;
  • Grande capacité de travail en équipe et habiletés interpersonnelles ;
  • Autonomie, sens de l’initiative, souplesse, disposition à travailler parfois sous
    pression et à se déplacer en région si nécessaire ;
  • Maîtrise d’outils informatiques, spécialement les programmes de traitement de texte, courrier électronique, internet et les bases de données.

ATOUTS

  • Expérience en gestion de projet, suivi budgétaire et gestion axée sur les résultats ;
  • Expérience de coordination d’actions de mobilisation et/ou de plaidoyer avec une
    diversité d’acteurs et de concertation avec l’État et la société civile ;
  • Connaissance du contexte politique, juridique, économique et social du Mali ;
  • Expérience de travail en Afrique de l’Ouest, de préférence au Mali, ou
    connaissances du contexte social, économique et juridique du pays ;
  • Détenir le titre d’avocat ;
  • Diplôme de deuxième cycle dans un domaine pertinent ;
  • Maîtrise de l’anglais.

LIVRABLES

  • Organisation d’une formation sur les enquêtes en matière de violence sexuelle
    qui sera dispensée auprès d’avocats et d’autres acteurs et actrices de la justice
    en octobre (invitations des participants, facilitation du lien entre les expert-e-s
    national-e et international-e recruté-e-s, lien avec l’équipe en charge de la
    logistique) ;
  • Réunions et séances de travail régulières avec 5 avocats représentant des
    victimes dans des dossiers de litige stratégique ;
  • Publication d’un livret de 10 pages portant sur le litige stratégique ;
  • Organisation d’un séminaire international visant l’échange de bonnes pratiques
    en matière de lutte contre l’impunité dans le contexte du Mali entre la fin
    novembre et le début du mois de novembre (élaboration du programme,
    préparation des documents, invitations des expert-e-s et des participants, lien
    avec l’équipe en charge de la logistique) ;
  • Organisation d’une formation destinée aux étudiants des cycles supérieurs de la
    faculté de droit de l’Université de Bamako par un consultant international
    (facilitation du lien entre la faculté des droit et le/la professeur-e invité-e, lien
    avec l’équipe en charge de la logistique) ;
  • Compte-rendu analytique sur les opportunités de plaidoyer sur la thématique de
    la protection des victimes et des témoins en soutien des organisations de la
    société civile maliennes travaillant sur cette thématique ;
  • Entente de Partenariat avec la Faculté de Droit public de Bamako ;
  • Un plan détaillé des analyses, rapports et outils méthodologiques à publier
    jusqu’en mars 2018 (contenu, échéancier et besoin en termes de ressources).

POUR NOUS MANIFETSER VOTRE INTÉRÊT

Faites-nous parvenir une lettre de motivation et votre curriculum vitae en français
à l’attention de Me Elyse Desjardins à l’adresse recrutement.mali@asfcanada.ca, en
prenant soin d’inscrire « Consultant-e litige stratégique » en objet.
Le poste sera ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé. Nous vous prions d’envoyer vos
dossiers de candidature dès que possible.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité