Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Conseillers(ères) juridiques volontaires (2) - Stage du Barreau - Départ en sept.

Avocats sans frontières Canada et ONGs Haïti


Date limite: 19 août 2015 à 23h55
Offert par Avocats sans frontières Canada
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Titre du stage : Conseiller(ère) juridique volontaire pour SOFA / MOUFHED / Kay Fanm ou pour le Collectif contre l’impunité Emplacement : Port-au-Prince (Haïti) Durée : 11 mois (8 mois en Haïti et 3 mois à Québec ASFC) Début des fonctions : Septembre 2015 Conditions d’emploi : Le mandat est de nature volontaire. Par contre, tous les frais liés à l’affectation sont couverts par ASFC. Le/a coopérant/e doit participer à des séances de formations et préparation avant le départ. Autre condition : Le mandat est reconnu comme stage international par l’École du Barreau du Québec et sera accompagné d’une bourse de 15 000 $ pour tout candidat éligible au stage de l’École du Barreau.

Contexte Le projet « Protection des enfants, femmes et autres collectivités vulnérables » est mis en œuvre par le consortium formé d’Avocats sans frontières Canada (ASFC) et du Bureau international des droits de l’enfant (IBCR) dans le cadre du Programme de coopération volontaire financé par le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement du Canada. Il vise l’amélioration de la protection des droits des enfants, des femmes et des collectivités pauvres et marginalisées, ainsi que le renforcement de la démocratie et de la primauté du droit par l’accès à la justice.

SOFA, MOUFEDH et Kay Fanm Solidarité des femmes haïtiennes - SOFA, le Mouvement des femmes haïtiennes pour l’éducation et le développement - MOUFHED et Kay Fanm sont des organisations de femmes, bien établies dans le milieu, qui ont développé d’étroites relations de collaboration dans le cadre de plusieurs initiatives de promotion et de défense des droits des femmes, notamment pour ce qui est du cadre juridique et de la participation citoyenne des femmes.

Le Collectif contre l’impunité Le Collectif contre l’impunité regroupe les organisations haïtiennes de défense des droits humains que sont le Centre œcuménique des droits humains (CEDH), Kay Fanm, le Mouvement des femmes haïtiennes pour l’éducation et le développement (MOUFHED) et le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH). Le Collectif est l’un des principaux acteurs en matière de litige stratégique de cas de violations de droits de la personne et de lutte contre l’impunité en Haïti.

Résumé du poste Le/la conseiller(ère) juridique volontaire contribue aux efforts de documentation et d’analyse du cadre juridique haïtien en matière de droits des femmes et participe à la formulation de propositions législatives.

Description du poste  Effectuer des recherches et analyses juridiques ;  Réaliser un état des lieux du cadre législatif régissant les droits de la personne, particulièrement en matière de droits des femmes et d’indépendance judiciaire ;  Participer à la formulation de propositions législatives en accord avec les normes internationales de non-discrimination, notamment en ce qui concerne les violences faites aux femmes et l’égalité entre les sexes ;  Participer à des activités de sensibilisation et promotion des droits des femmes ;  Rédiger des articles sur le travail réalisé (principalement pour le site web d’ASFC) ;  Appuyer le renforcement organisationnel, incluant l’organisation du travail, la gestion de l’information net les communications, etc. ;  Réaliser toute autre tâche connexe nécessaire à l’atteinte des résultats.

Qualifications  Formation universitaire en droit ou dans un domaine pertinent ;  Bonne capacité de recherche, de systématisation et de rédaction ;  Bonne connaissance en droit international des droits humains et particulièrement en droit des femmes ;  Excellentes aptitudes pour la communication orale et écrite en français ;  Capacité à intégrer rapidement les notions de droit interne pour les harmoniser avec les connaissances en droit national ou international.  Intérêt pour la promotion et la défense des droits humains, particulièrement des droits des femmes, et pour le renforcement des acteurs de la société civile ;  Grandes capacités pour le travail d’équipe, entregent et intelligence interpersonnelle ;  Disposition à autogérer son travail, à travailler selon un horaire flexible – parfois sous pression – et à se déplacer ou voyager si nécessaire ;  Maîtrise des outils informatiques et de bureautique essentiels à l’accomplissement de sa tâche, notamment les logiciels relatifs au traitement de texte, au courriel, à Internet et les chiffriers ;  Bonne capacité de recherche, de systématisation et de rédaction ;  Capacité à appréhender et à comprendre les différences culturelles et les réalités socio-économiques d’un pays fragile ou en crise.

Atouts  Formation en études féministes ;  Expérience pratique en matière de droit des femmes ;  Expérience de travail dans des fonctions similaires aux présentes ;  Maîtrise du créole et/ou de l’anglais ;  Connaissance du cadre juridique haïtien ;  Expérience de travail en Haïti, ou connaissance du contexte social, économique et juridique.

Conditions d’admissibilité  Être citoyen(ne) canadien(ne) ou résident(e) permanent(e) du Canada ;  Être couvert(e) par le régime d’assurance santé de sa province ou par un régime privé.

Processus de sélection Les personnes intéressées doivent soumettre leur candidature (lettre de motivation et curriculum vitae) en français avant le mercredi 19 août 2015 à 23h59, par courrier ou par courriel.

Avocats sans frontières Canada 825, rue St-Joseph Est, bureau 230 Québec (Québec) G1K 3C8

Courriel : recrutement@asfcanada.ca – Veuillez indiquer « Conseiller(ère) juridique volontaire Haïti » comme objet du message.

Nous remercions tou(te)s les candidat(e)s de leur intérêt. Toutefois, seules les personnes sélectionnées pour entrevue seront contactées.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde