Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Conseillère ou conseiller technique en gestion des informations sanitaires-République démocratique du Congo


Date limite: 29 janvier 2018 à 00h00
Offert par Oxfam-Québec

STATUT DE COOPÉRANTE OU COOPÉRANT VOLONTAIRE

PAYS, VILLE : République démocratique du Congo, Bunia

DURÉE DU CONTRAT : 3 mois

Ce mandat est non accompagné (aucune personne accompagnatrice)

DÉPART : Janvier 2018

Oxfam-Québec vous remercie chaleureusement pour votre intérêt et souligne qu’étant donné la nécessité de combler les postes dans les meilleurs délais, les candidatures reçues sont analysées au fur et à mesure et les entrevues se font en continu. Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.

ORGANISATIONS PARTENAIRES

Les Divisions provinciales de la santé (DPS) de la Tshopo et de l’Ituri en République Démocratique du Congo (RDC) sont les partenaires d’Oxfam pour la réalisation d’un projet « Mères et enfants en santé » financé par Affaires Mondiales Canada (AMC) dans 15 zones de santé comprenant 215 établissements sanitaires.

CONTEXTE DU MANDAT

En 2014, le taux de mortalité maternelle en République démocratique du Congo (RDC) atteint 846 décès pour 100,000 naissances (EDS-RDC, 2013-2014), le cinquième plus élevé au monde (OMS, 2014). Le taux de mortalité infantile régresse mais reste élevé : 104 décès pour 1,000 naissances en 2014. Avec un climat d’insécurité, les déplacements de populations, les violations aux droits humains, notamment les violences sexuelles dans l’Est du pays et un système de santé fragile, les défis sont gigantesques : les infrastructures de santé sont précaires surtout en zones rurales ; la situation des médicaments est préoccupante ; le personnel de santé a besoin d’être soutenu ; la pauvreté chronique limite l’accès aux services et affecte la santé globale. La capacité de l’État à jouer son rôle en matière de planification et livraison de services de base a été fragilisée en raison des conflits armés.

Le Projet vise à réduire la mortalité chez les femmes et les enfants dans les zones ciblées d’intervention. Les activités comprennent : des formations au profit de prestataires de soins ; un renforcement des capacités en gestion pour les cadres et gestionnaires ainsi que de la Société Congolaise des Gynécologues et d’Obstétriciens (SCOGO) ; la réhabilitation/construction de maternités ; la gestion des déchets biomédicaux ; l’équipement médical ; des campagnes d’information misant des approches sexo-spécifiques ; des campagnes de sensibilisation sur la maternité sans risque, la prévention de grossesses précoces et la prévention des maladies de l’enfance ; le renforcement d’associations de femmes ; l’appui aux femmes et aux jeunes afin de participer de manières plus actives dans la gouvernance de la santé. Des appuis sont aussi prévus pour une amélioration de la qualité de l’information sanitaire ainsi que l’organisation d’événements de partage de connaissances et de réseautage pour le grand public canadien.

Les résultats intermédiaires escomptés comprennent : 1) une prestation améliorée de services de santé adaptés aux besoins des mères et des enfants de moins de cinq ans et respectueux de l’environnement dans les zones ciblées. 2) une utilisation accrue des services de santé par les populations locales, spécialement les femmes, les jeunes et les enfants de moins de cinq ans ; et 3) un engagement accru du public canadien sur les enjeux touchant la santé des mères et des enfants dans les pays en développement.

MANDAT

Sous la responsabilité du chef de projet et en conformité avec les politiques, les normes et les procédures d’Oxfam, la conseillère ou le conseiller en informations sanitaires développera un plan d’appui pour les deux DPS en fonction des diagnostics et du budget disponible du projet.

Quelques informations supplémentaires :
Les deux DPS avec l’appui du projet MES ont fait des diagnostiques du système de collecte, traitement, analyse et transmission des données. Depuis la réalisation de ce diagnostic, il y a eu des développements dans le système d’information sanitaire qui demandent d’être pris en compte dans la conception du plan d’assistance technique pour chaque province de la Tshopo et de l’Ituri.

RESPONSABILITÉS

Sous la supervision du chef de projet, en conformité avec les politiques, les normes et les procédures d’Oxfam, la conseillère ou le conseiller technique en gestion des informations sanitaires assume les responsabilités suivantes :

• Prendre connaissances des diagnostics faites dans les deux provinces et dégager les priorités pour la province de la Tshopo et de l’Ituri pour un
renforcement du processus de collecte et de gestion des données sanitaires
• Prendre connaissances des activités de renforcement du système national d’information sanitaire (SNIS) qui ont eu lieu entre temps et qui se font avec
d’autres partenaires
• Développer un plan d’assistance technique spécifique à chaque province (avec un budget) pour les provinces de la Tshopo et de l’Ituri
• Évaluer et dégager les ressources nécessaires pour mettre en place cet appui au système de gestion de l’information sanitaire pour chaque province
• Réaliser toutes autres tâches connexes reliées à ses compétences et au bon fonctionnement de l’organisation, lorsque demandé par la hiérarchie
• Participer aux efforts de développement au Canada pendant et après le mandat outre-mer en contribuant au rayonnement du programme, des projets, des
partenaires par des témoignages, des histoires de vie, des photos, des citations, etc.

QUALIFICATIONS ET EXIGENCES

STATUT

• Être citoyenne ou citoyen canadien ou posséder le statut de résident permanent

SCOLARITÉ

• Diplôme universitaire en sciences sociales, gestion de l’information sanitaire ou autre domaine pertinent

EXPÉRIENCE DE TRAVAIL

• Au moins deux (2) ans d’expérience pertinente en gestion des informations sanitaires
• Expérience de travail en équipe multidisciplinaire
• Expérience de travail en développement international et en santé (un atout)

EXPÉRIENCE DE TRAVAIL À L’INTERNATIONAL ET DANS LE PAYS

• Expérience de travail en Afrique
• Expérience de travail dans le RDC et/ou dans une zone post-conflit (un atout)

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES POUR CE POSTE

• Connaissances dans le domaine du renforcement des capacités en matière de gestion des informations (domaine de la santé).
• Excellente capacité en formation des adultes et de renforcement des capacités.
• Excellente capacité d’analyse et de synthèse
• Connaissance de la gestion axée sur les résultats
• Expérience de travail en équipe et en milieu multiculturel
• Multitâches
• Facilitation et animation de groupes

INFORMATIQUE

• Maîtrise de la suite Microsoft Office 2010 (Word, Excel, Outlook et PowerPoint) et Skype
• Outils informatique d’analyse quantitative ou qualitative (SPSS, Stata, Nvivo, QDA Miner) (un atout)

LANGUE(S) DE TRAVAIL

• Maîtrise du français parlé et écrit

QUALITÉS RECHERCHÉES

• Adhésion à la mission et aux valeurs d’Oxfam-Québec, incluant la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes
• Leadership inclusif
• Diplomatie et bon jugement
• Capacité à travailler en équipe
• Autonomie et initiative
• Professionnalisme
• Capacité à travailler sous pression

CONDITIONS

• Allocation mensuelle : Montant en fonction du coût de la vie dans le pays d’affectation
• Billet d’avion aller-retour
• Assurance voyage
• Montant pour le logement

COMMENT POSTULER

Ce poste vous intéresse ? Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d’intérêt) à travers notre site internet :

https://oxfam.qc.ca/emplois/poste/bunia-republique-democratique-du-congo-cooperation-volontaire-gestion-des-informations-sanitaires/

Oxfam-Québec souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi.
Nous remercions toutes les candidates et candidats pour leur intérêt mais seules les personnes sélectionnées seront contactées.
Prière de ne pas téléphoner.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité