Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Conseillère ou conseiller technique en renforcement organisationnel - Haïti


Date limite: 15 mai 2017 à 00h00
Offert par Oxfam-Québec

Pays : Haïti

Ville (lieu d’affectation) : Port-au-Prince (avec déplacements fréquents à Belladère, Malpasse et Ouanaminthe)

Durée du contrat : 1 an

Départ : Mars 2017

ORGANISATIONS PARTENAIRES Le partenaire du projet est l’organisation locale : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’Haïti (CMAH).

CONTEXTE DU POSTE

Oxfam est une confédération internationale composée de 17 organisations affilées, dont Oxfam-Québec, combattant la pauvreté et l’injustice dans le monde. Oxfam intervient en Haïti depuis la fin des années 70 et a entrepris, depuis quelques années, un important processus d’intégration entre les cinq (5) affiliés actifs dans le pays. Oxfam-Québec travaille avec les populations d’Haïti depuis 1983 et y œuvre au renforcement des capacités et du rendement des organisations de la société civile, des administrations locales et des structures décentralisées de l’État. Pour ce faire, le programme a créé des synergies entre différents moyens d’intervention, soit le programme de coopération volontaire (PCV) et les projets de grande envergure tel que le projet d’inclusion économique et sociale des personnes marginalisées, vulnérables et dépendant de l’économie informelle, en particulier les femmes des zones d’échanges transfrontaliers en Haïti (“Fwontyè San Fos Koté”).

L’objectif principal de ce projet est de contribuer à la réduction de la pauvreté des personnes marginalisées du secteur informel des zones marchandes transfrontalières en favorisant leur accès à des moyens de subsistance durables et à une meilleure inclusion sociale. Pour ce faire, Oxfam compte sur la collaboration de partenaires locaux tels la CMAH (susmentionné) et le GARR(Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés).

Les principaux résultats attendus sont :

• Les groupes d’intérêts tels les associations de femmes, de commerçants et groupements de producteurs de diverses filières – parmi lesquelles l’agriculture et l’artisanat – sont renforcés dans leurs capacités organisationnelles (R1) ;

• Les groupes d’intérêts atteignent l’inclusion économique et sociale grâce à la création d’emplois décents et d’entreprises durables induit par l’augmentation des compétences, la formation professionnelle et l’accès aux moyens de production (R2) ;

• Les groupes renforcés, sont à même de défendre leurs droits et connaissent leurs devoirs de citoyens et ont un accès étendu à un système de protection social (R3) ;

• Les Gouvernements/autorités locales sont informés des défis relatifs aux personnes dépendantes de l’économie informelle transfrontalière et proposent des réponses à leurs besoins (R4).

Ainsi, le projet contribue à améliorer la situation des groupes cible (et par extension, de visiteurs des marchés frontaliers concernés, travailleurs migrants saisonniers dans les zones frontalières et travailleurs permanents haïtiens vivant dans les communautés de migrants en République Dominicaine).

Dans le cadre de ce projet, Oxfam renforce également les capacités et l’efficience des organisations de la société civile travaillant sur la zone frontalière, en particulier le GARR et la CMAH, en tant qu’acteurs capables de changer des pratiques et des attitudes enracinées dans leur propre milieu. A terme, ces acteurs devraient être mieux outillés pour développer de nouvelles pratiques dans leur milieu et améliorer de manière tangible les conditions de vie des populations. Le PCV vise également à ce que les organisations partenaires soient en mesure de contribuer aux stratégies de développement de leur pays, de manière à ce que celles-ci soient porteuses de solutions durables à la pauvreté et à l’injustice. C’est en ce sens que le/la nouveau/elle conseiller-ère (CT) en renforcement organisationnel a un rôle clé à jouer auprès de la CMAH et ce dans la suite logique des travaux déjà entrepris par la précédente CT. Il s’agira donc de finaliser et mettre en application les outils en renforcement organisationnel élaborés.

DESCRIPTION DU POSTE

Sous la responsabilité de la coordonnatrice ou du coordonnateur du programme ACCÈS INNOVATION (PAI) dans le pays d’intervention et en étroite collaboration avec ses collègues d’Oxfam (pays, région, siège d’Oxfam-Québec), le ou la conseiller-ère en renforcement organisationnel travaillera en étroite collaboration avec les acteurs et les organisations partenaires et assumera principalement les responsabilités suivantes :

DESCRIPTION DES TÂCHES

• Appuyer la finalisation et mise en œuvre d’outils de gestion et de développement de la CMAH, incluant : le plan de restructuration, l’organigramme et la redéfinition des rôles des employés, l’outil de planification stratégique et l’élaboration d’un annuaire professionnel de la CMAH ;

• Aider à rationaliser les procédures administratives de la CMAH en rapport avec le projet ;

• Appuyer l’équipe actuelle pour développer le membership en fonction des différentes filières de métiers, et des différents départements, particulièrement sur les zones frontalières ;

• Aider à la structuration et la formalisation des réseaux de producteurs et productrices dans les 3 zones frontalières du projet ;

• Contribuer à faire connaître et rayonner l’expertise d’Oxfam et de ses partenaires dans les réseaux nationaux et internationaux portant sur la justice entre les femmes et les hommes (articles, conférences, vidéos, témoignages, etc.).

EXIGENCES

STATUT

Être citoyenne ou citoyen canadien ou posséder le statut de résident permanent.

SCOLARITÉ

Diplôme en sciences de développement, économie, gestion/administration, ou autre domaine connexe.

EXPÉRIENCE DE TRAVAIL

3 années d’expérience dans le domaine du développement socioéconomique local ou/et de l’économie informelle notamment la production et commercialisation de produit artisanaux ;

EXPÉRIENCE DE TRAVAIL À L’INTERNATIONAL ET DANS LE PAYS

Expérience de travail en Haïti, un atout.

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES POUR CE POSTE

• Compétence en économie sociale ou en développement économique local ;

• Compétence en formation professionnelle/technique et expérience de travail avec les segments de population plus vulnérables (jeunes, femmes, ..) ;

• Connaissance des exigences administratives et contractuelles des bailleurs de fonds.

LANGUE(S) DE TRAVAIL

Français et Créole

MAÎTRISE DES OUTILS INFORMATIQUES

Maîtrise de la suite Microsoft Office 2010 (Word, Excel, Outlook et PowerPoint) et Skype

COMMUNICATION ORALE ET ÉCRITE

Excellentes capacités de communication en français parlé et écrit. Communication en Créole (un atout)

CAPACITÉ EN RÉDACTION DE TEXTE

Bonne capacité en rédaction de textes, rapports, guides et outils de formation, suivi, évaluation et apprentissage.

QUALITÉS RECHERCHÉES

• Adhésion à la mission et aux valeurs d’Oxfam-Québec, incluant la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

• Leadership inclusif.

• Diplomatie et bon jugement.

• Capacité à travailler en équipe.

• Autonomie et initiative.

• Professionnalisme.

• Capacité à travailler sous pression.

CONDITIONS OFFERTES

• Allocation mensuelle : Montant en fonction du coût de la vie dans le pays d’affectation ;

• Majoration de l’allocation mensuelle pour un maximum de 2 personnes accompagnatrices ;

• Frais de scolarité des enfants ;

• Billet d’avion aller-retour ;

• Assurance voyage, vie et invalidité ;

• Montant pour le logement ;

• Bourse permettant de faciliter la réintégration au Québec/Canada.

COMMENT POSER SA CANDIDATURE ?

Ce poste vous intéresse ? Faites parvenir votre candidature (CV et lettre d’intérêt), en spécifiant le titre du poste et le pays d’assignation dans l’objet de votre courriel à :

RecrutVolontaire.oxfamqc@oxfam.org

Oxfam-Québec souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi. Nous remercions toutes les candidates et candidats pour leur intérêt mais seules les personnes sélectionnées seront contactées.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde