Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Conseillère ou conseiller volontaire pour le développement et le renforcement des capacités de gestion des coopératives scolaires et l’introduction à l’éveil entrepreneurial aux Gonaïves, Haïti


Date limite: 29 janvier 2016 à 17h00
Offert par Fondation Paul Gérin-Lajoie (FPGL)
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger
PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l’ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Le Programme de coopération volontaire (PCV) est géré par un consortium de quatre organisations non-gouvernementales (ONG) du Canada, qui, sous le leadership du CECI, offre un programme d’assistance technique et de solidarité fondé sur la coopération volontaire. Ce programme, financé par le Ministère des Affaires Étrangères, du Commerce et du Développement Canada (MAECDC), est mis en oeuvre par des ONG très expérimentées dans le recrutement et l’envoi de volontaires internationaux. Il s’agit du CECI (Centre canadien d’Étude et de Coopération Internationale), actif en Haïti depuis quarante ans en développement rural et en appui à la société civile ; de l’EUMC (Entraide Universitaire Mondiale du Canada), reconnue dans le secteur de la formation professionnelle et technique et du renforcement institutionnel ; de la FPGL (Fondation Paul Gérin-Lajoie), très impliquée en éducation fondamentale en Haïti et de SACO (Service d’Assistance Canadienne aux Organisations), spécialisé dans l’appui aux entreprises et à l’administration publique.
DÉFINITION DU MANDAT
Titre du plan d’intervention Appui au renforcement et à la consolidation des coopératives scolaires en Artibonite Numéros : 332

Nom du partenaire haïtien

Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) La Direction Départementale de l’Éducation en Artibonite (DDEA) représentée par M. Joseph MATHIEU, coordonnateur à l’Enseignement Fondamental. L’EFACAP des Gonaïves, l’EFACAP de Gros Morne et l’EFACAP de Saint-Michel.

Titre du poste

Conseillère ou conseiller volontaire pour le développement et le renforcement des capacités de gestion des coopératives scolaires et l’introduction à l’éveil entrepreneurial aux Gonaïves, Haïti

Composantes et domaines

Éducation fondamentale, gestion et développement économique

Contexte et problématique dans lesquels s’inscrit le mandat

Un réseau d’écoles ÉFACAP (École Fondamentale d’Application et Centre d’Appui pédagogique) est constitué par une vingtaine d’établissements regroupés autour d’une école modèle ressource. Le rôle principal de l’ÉFACAP est de fournir aux écoles qu’elle regroupe le soutien et les ressources nécessaires pour perfectionner les capacités de leurs enseignants. Depuis 2009, l’ÉFACAP des Gonaïves a entrepris une initiative dans quatre (4) écoles, de concert avec les conseils d’école (CE) et les élèves de ces écoles, afin de mettre sur pied un programme d’entrepreneuriat chez les jeunes. À l’hiver 2011, un premier mandat en appui de la gestion des coopératives scolaires était réalisé. Depuis, trois autres coopératives scolaires ont été mises sur pied, en plus de la création d’un jardin scolaire à l’école Éden et d’un service de location de livres à l’EFACAP.

Le Plan opérationnel (PO) 2010-2015 du MENFP (ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle) prône le renforcement de la gouvernance scolaire par l’implication des autorités locales et de la communauté ainsi que l’amélioration du cadre managérial des écoles fondamentales. En raison des difficultés du gouvernement haïtien à financer adéquatement les établissements scolaires et de celles des parents à contribuer aux frais liés à l’éducation, les coopératives scolaires apparaissent comme une alternative qui se doit d’être encouragée.

Ce mandat appuiera l’ÉFACAP des Gonaïves à poursuivre le travail amorcé lors du dernier mandat à l’automne 2015 et à créer des activités durables, afin que les écoles et coopératives scolaires atteignent progressivement une forme d’autonomie financière, tant au plan des activités scolaires que parascolaires des élèves.

Responsabilités générales

Sous la supervision du coordonnateur du Haut Artibonite et de la coordonnatrice de l’Ouest, responsable du secteur Éducation fondamentale, la conseillère ou le conseiller volontaire donnera un appui aux ÉFACAP pour appuyer les coopératives scolaires et leurs Conseils d’Administration (CA) afin d’assurer une gestion saine, transparente et équilibrée, dans la continuité de la démarche initiée.

Activités spécifiques

Les activités spécifiques de la conseillère ou du conseiller volontaire seront de :

  • Développer des stratégies pour augmenter le nombre de membres dans chacune des coopératives scolaires déjà en place.
  • Développer des stratégies pour augmenter les bénéfices des activités génératrices de revenu qui sont déjà en opération.
  • Consolider les opérations des coopératives scolaires pour les rendre plus durables et plus structurées.
  • Consolider l’approche OICEC dans les écoles accompagnées.
  • Accompagner des enseignantes et enseignants et des conseillères et conseillers pédagogiques

Résultats attendus (extrants)

  • Le personnel des ÉFACAP de l’Artibonite et les membres des CA sont formés et/ou accompagnés en gestion et sont redevables devant la communauté de la saine gestion des coopératives scolaires.
  • Les outils de gestion et de contrôle financier créés sont utilisés correctement. Au besoin, ils sont améliorés.
  • Le personnel des ÉFACAP et les membres des CA sont en mesure de partager le fruit de leur apprentissage et d’appuyer la création de nouvelles coopératives scolaires.
  • L’approche OIECEC est introduite dans les écoles ciblées.

Résultats immédiats

Amélioration des capacités de gestion des ÉFACAP et des membres des CA des coopératives scolaires ciblées. Toute personne connaît son rôle, ses responsabilités et son obligation de rendre des comptes.

Résultats intermédiaires

Les ÉFACAP et les membres des CA des coopératives scolaires ciblées appliquent les notions de gestion et les compétences acquises.

Enjeux et stratégies EFH dans le cadre du mandat

Encourager la participation active des femmes parmi les membres des CA et gestionnaires des coopératives.
Faciliter une meilleure compréhension de la notion d’égalité entre les genres au sein des membres des CA.

Enjeux et stratégies en environnement dans le cadre du mandat

Des actions concrètes pour réduire l’empreinte environnementale sont prises pendant le mandat (utilisation responsable du papier, de verres et vaisselle, activités de recyclage et de compostage, jardins scolaires).

Profil de qualification

  • Détenir un diplôme universitaire en administration scolaire, en gestion ou l’équivalent.
  • Avoir une solide expérience dans le domaine des coopératives et notamment des coopératives scolaires.
  • Avoir une connaissance de base de l’apprentissage coopératif et d’un programme d’éveil à l’entrepreneuriat.
  • Posséder une bonne connaissance des logiciels de base en informatique.

Compétences requises

  • Avoir une bonne capacité dans l’animation de groupe.
  • Posséder de l’expérience en coopération internationale.
  • Faire preuve de patience, de rigueur et d’ouverture d’esprit.
  • Être autonome et créatif.
  • Posséder une très bonne maîtrise de la langue française parlée et écrite.
  • La connaissance du créole est un atout.

Lieu d’affectation

Artibonite, Haïti

Dates de séjour

Du 5 avril au 7 juin 2016

Durée de l’affectation

2 mois

Type d’affectation

Court terme

Informations complémentaires

  • Le CV sera hébergé dans un logement sécuritaire et adéquat et le programme en défraye les coûts.
  • Le projet couvre les dépenses reliées au billet d’avion, aux démarches médicales et aux assurances.
  • Le volontaire doit obligatoirement adhérer à la police d’assurances fournie par le programme.
  • La volontaire recevra une allocation de subsistance pour la durée de son affectation.

Les personnes désirant appliquer sur ce poste doivent faire parvenir leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation à l’attention de Lydia Halley Soucy (lhsoucy@fondationpgl.ca) par courriel d’ici le 29 janvier 2016 en spécifiant le numéro du mandat


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde