Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Conseiller-ère volontaire à l’appui à la mise en place d’un comité consultatif interministériel sur la formation technique et professionnelle


Date limite: 5 février 2013 à 00h00
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

Conseiller-ère volontaire à l’appui à la mise en place d’un comité consultatif interministériel sur la formation technique et professionnelle

Numéro de poste 1171-041- PCV 179

TYPE DE POSTE

Coopérant volontaire (CV/OM)
Poste ouvert sans distinction de genre

PAYS D’AFFECRATION ET LIEU

HAÏTI, Port-au-Prince

DESCRIPTION DU POSTE

L’INFP est le système mis en place par le gouvernement haïtien chargé de définir les politiques de la formation, de développer le secteur de la technique et professionnelle, de gréer la certification des professions pour la main-d’œuvre, de coordonner les activités du secteur de l’enseignement professionnel. Toutefois, beaucoup d’interventions disparates des acteurs ministériels, sociaux et économiques entrainent de grandes faiblesses au niveau de la gouvernance du secteur. Très récemment, le Gouvernement a décidé de créer une Secrétairerie d’État pour renforcer la structure de gouvernance de l’INFP.
Dans ce même souci, la Secrétaire d’État à la Formation professionnelle initie les démarches pour la mise en place d’un comité consultatif interministériel sur la formation professionnelle, un mécanisme de concertation entre les différents ministères, les partenaires sociaux et économiques prévu dans le Plan opérationnel de l’Éducation. Il est en principe question de la création d’un espace de concertation et de réflexion pour favoriser le dialogue et la coordination avec les représentants de ministères, les organisations représentatives des employeurs, les organismes communautaires intervenant dans le secteur de la formation technique et professionnelle, en tenant particulièrement compte des responsabilités partagées de diverses entités ministérielles.

L’objectif est :

  • d’aider la Secrétairerie d’État à faire un plaidoyer auprès des partenaires pour une mobilisation accrue des ressources sectorielles en matière de la formation technique et professionnelle ;
  • d’inciter à l’amélioration de la pédagogie, des programmes de formation, des systèmes d’évaluation en tenant compte des besoins de l’économie et du marché de l’emploi.

Afin de mettre en œuvre ce comité consultatif interministériel, le PCV et la Secrétairerie d’État à la Formation professionnelle recherchent l’appui technique d’un conseiller ou d’une conseillère volontaire pour accompagner l’équipe chargée du projet dans l’établissement et l’organisation de ce comité, dans la définition des stratégies et d’un plan d’actions.

En poste à Port-au-Prince, sous la supervision de la coordonnatrice de l’Ouest, le conseiller ou la conseillère volontaire fournira un appui à la Secrétairerie d’État à la Formation professionnelle. De façon générale, cet appui visera l’accompagnement des responsables dans leur démarche de la mise en place d’un comité consultatif interministériel. Il s’agit de la mise en œuvre d’un comité qui doit dans son attribution créer une synergie d’actions entre les différents représentants constituant ce comité, échanger les expériences entre les ministères et institutions concernées par la FTP.

RESPONSABILITÉS

  • Accompagner le partenaire dans les démarches permettant la constitution du comité consultatif interministériel sur la formation technique et professionnelle, tel que l’organisation des réunions.
  • Participer à la mise en place du dispositif organisationnel du comité consultatif interministériel de façon à remplir sa fonction de concertation, de réflexion et de coordination.
  • Accompagner les membres du comité consultatif interministériel mis en place dans la définition des objectifs caractérisant l’espace de réflexion et de concertation et coordination.
  • Aider la Secrétairerie d’État et le comité consultatif interministériel à travailler en concertation à la formulation des mandats, des stratégies, des propositions reflétant les préoccupations des membres et la diversité de leurs opinions pour trouver des solutions aux problèmes de gouvernance du secteur.
  • Initier avec le comité consultatif interministériel un processus participatif de dialogue impliquant des sous-groupes catégoriels et grands groupes multi catégoriels pour définir une vision partagée de la formation professionnelle et technique, identifier les initiatives et les thématiques pour l’élaboration d’une politique de la formation professionnelle, de développement des compétences et de la main-d’œuvre, de l’emploi.
  • Établir un plan d’actions ciblant les différentes initiatives, thématiques valorisant l’importance du comité consultatif interministériel auprès des différents acteurs locaux, régionaux et nationaux.
  • Accompagner la Secrétaire d’État et le comité consultatif interministériel dans l’indentification des acteurs sociaux et économiques pours la mise en place du Conseil national de la formation professionnelle et technique.
  • S’assurer de la participation des femmes et des hommes à l’ensemble des activités menées
  • Rédiger les rapports requis par l’organisation partenaire et le programme

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES

  • Diplôme d’études universitaire dans un domaine pertinent.
  • Expérience dans la mise en place des comités de concertation, de réflexion et de coordination pour la gouvernance de la formation professionnelle et technique.
  • Expérience en organisation des ateliers, dans le domaine des tables de concertation, de réflexion et de coordination.
  • Expérience de travail avec les commissions ministérielles et les organismes de formation professionnelle.
  • Flexibilité et facilité d’adaptation dans un contexte difficile.
  • Sensible aux différences culturelles.
  • Connaissance des logiciels de base en informatique.
  • Bonne capacité de communication et de relation interpersonnelle.
  • Expérience de travail dans un pays en voie de développement et connaissance du créole haïtien souhaitables.
  • Autonomie dans l’organisation de son travail.
  • Tact et patience

DURÉE DE L’AFFECTATION ET DATE SOUHAITÉE DU DÉPART

6 à 12 mois, mars 2013

PARTENAIRE

Institut National de Formation Professionnelle (INFP)

POUR POSTULER

  • Le concours est ouvert aux citoyen-ne-s canadien-ne-s et immigrant-e-s reçu-e-s.
  • Assurez-vous d’avoir une session d’ouverte dans SYGESCA et que votre profil contient un curriculum vitae et une lettre de motivation avant de Postuler cet emploi.
  • Nous ne répondons qu’aux candidatures présélectionnées

En cas de difficulté à poser votre candidature via SYGESCA, veuillez acheminer votre lettre de motivation et curriculum vitae à Astrid Froese par courriel à afroese@wusc.ca.

Seules les personnes présélectionnées seront contactées


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité