Bannière JQSI 2017

Conférence sur la réalité des femmes autochtones

Mardi 10 novembre 2015 18:00-20:00
l’Auberge l’autre Jardin

365 boulevard Charest Est, Québec

Thème : Conférence sur les femmes autochtones. Les deux invitées partageront leur réflexion, leur vécu et leur vision sur les conditions de vie des femmes autochtones. Des documentaires du groupe Wapikoni viendront alimenter leurs propos.

Réservation requise avant le 8 novembre - nombre de places limité
Émilie Dubé - 418.647.5853 poste, 7702

Invitées :
- Widia Larivière
- Jennifer O’Bomsawin

Animation par Angèle Aubin

Bouchées et breuvages seront offerts. Nombre de places limité.

Réservation requise : date limite 8 novembre, 17h

Réservation et information : 418.647.5853, poste 7702

Jennifer O’Bomsawin : Étudiante de l’Université de Sherbrooke à l’école de politique appliqué-cheminement en droit, elle est diplômée de l’Institution Kiuna, premier cégep autochtone, elle est une jeune activiste autochtone et défenderesse des droits et intérêts autochtones. Médaillée du Jubilé de Diamant de la Reine Elizabeth II pour son engagement envers les peuples autochtones, elle s’implique dans plusieurs organisations et évènements jeunesse autochtones comme au sein des Forums des jeunes des Premières Nations, auxquels elle participe depuis 3 ans et au Congrès Femmes et politiques, qui a eu lieu en février dernier, où elle représentait les jeunes femmes autochtones. Elle est également porte-parole substitut pour le Réseau jeunesse des Premières Nations. Elle poursuit ses désirs de fonder un gouvernement autonome autochtone au Canada.


- Widia Larrivière : Anishnabe de la communauté de Timiskaming, elle a vécu toute sa vie en milieu urbain. Militante féministe des causes autochtones, elle s’implique depuis plusieurs années au sein de diverses initiatives jeunesse ainsi que pour les droits des peuples autochtones. Elle occupe depuis 2009 le poste de coordonnatrice jeunesse chez Femmes Autochtones du Québec, une organisation qui milite pour les droits des femmes autochtones. Elle est également l’une des co-initiatrices de la section québécoise d’Idle No More, mouvement dans lequel elle continue d’être active afin de contribuer à faire entendre la voix populaire autochtone dans un esprit de rapprochement des peuples. Son plus récent projet : l’organisation Mikana, qui a pour mission d’œuvrer au changement social en sensibilisant divers publics sur les réalités autochtones au Canada.




Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca