Actualités

Communiqué : L’AQOCI lance Partenaires solidaires

une campagne en appui à la coopération internationale

lundi 11 avril 2011

« Il est impératif que nos actions tiennent compte des besoins exprimés par nos partenaires du Sud. Avec ce cadre, le Canada se prive de l’expertise considérable des OCI en nous réduisant à de simples sous-traitants »,
Gervais L’Heureux, directeur général de l’AQOCI.

Montréal, le 8 avril 2011 - Alors que la campagne électorale fédérale bat son plein, l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) sonne l’alarme : si le gouvernement canadien n’ajuste pas le tir, le Canada pourrait perdre son statut de chef de file en coopération internationale. C’est pourquoi l’AQOCI et ses 65 membres lancent aujourd’hui la campagne Partenaires solidaires (www.partenairessolidaires.com), qui vise à sensibiliser le public et les décideurs à l’importance de rétablir un partenariat durable entre le gouvernement et les OCI.

En effet, dans son Cadre pour la modernisation et l’efficacité des partenariats 2010, l’ACDI fixe des normes qui menacent l’autonomie des OCI, notamment en limitant la nature et la portée des initiatives qu’elles peuvent proposer. « La société civile joue un rôle crucial pour lutter contre la pauvreté dans le monde. Il est impératif que nos actions tiennent compte des besoins exprimés par nos partenaires du Sud. Avec ce cadre, le Canada se prive de l’expertise considérable des OCI en nous réduisant à de simples sous-traitants », souligne Gervais L’Heureux, directeur général de l’AQOCI.

Dans le cadre des élections fédérales, la campagne Partenaires solidaires demandera aux candidates et aux candidats des divers partis politiques de se prononcer sur le type de partenariat à établir avec les OCI pour assurer un développement viable. L’AQOCI insiste, entre autres, pour que les projets de développement financés par l’ACDI puissent comprendre un volet de sensibilisation du public au Canada. « Les OCI québécoises contribuent à animer et à éduquer une très large base citoyenne, bénévole et philanthropique au Canada », ajoute M. L’Heureux. « Les actions de solidarité citoyennes qui en découlent sont essentielles pour maintenir notre leadership en développement international. »

L’AQOCI joint ainsi sa voix à celle de plusieurs autres organisations canadiennes pour demander que le gouvernement travaille de concert avec les OCI, dans le respect de leur autonomie et de leur expertise, afin d’augmenter l’efficacité de l’aide internationale.

Le public est invité à appuyer la campagne Partenaires solidaires en visitant le www.partenairessolidaires.com.

- 30 -

Contact :
Marie-Ginette Bouchard ou Amélie Nguyen
Communications, AQOCI
514 871-1086, poste 210
communications@aqoci.qc.ca ou analyste@aqoci.qc.ca

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) regroupe 65 organisations qui oeuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain. L’AQOCI a pour mission de soutenir le travail de ses membres ainsi que leurs initiatives en faveur de la solidarité internationale. En s’appuyant sur la force de son réseau, l’AQOCI oeuvre à l’éradication de la pauvreté et à la construction d’un monde basé sur des principes de justice, d’inclusion, d’égalité et de respect des droits humains.
www.aqoci.qc.ca