Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Colloque « Accaparement des terres, souveraineté alimentaire et politiques publiques : Comprendre, débattre et agir »


jeudi 4 avril 2013, par Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Organisé sur deux jours, le colloque compte deux parties distinctes : le 18 avril aura lieu la soirée d’ouverture du colloque qui se tiendra au Café l’Artère (ouvert au grand public) avec la présence de conférenciers d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Durant la journée du 19 avril (réservée notamment aux membres de l’AQOCI), qui aura lieu au Centre Saint Pierre, se succéderont trois panels composés d’experts. Les panels mettront l’accent sur la situation de l’accaparement des terres au niveau global ; sur l’état de la situation au Québec et au Canada ; et enfin sur les actions mises en œuvre par différents groupes pour répondre au phénomène au Québec et au Canada.

Depuis une dizaine d’années, une augmentation importante des acquisitions massives de terres agricoles à travers le monde se met en place, notamment par des compagnies privées et des fonds souverains. En 2012, le projet Land Matrix évaluait même à plus de 83 millions d’hectares la surface de terres vendues ou louées depuis 2000 dans les pays en développement à des fins de production agricole. Ce phénomène d’acquisition massive des terres – aussi souvent appelé « accaparement des terres » – a de nombreuses répercussions pour les communautés locales, la réalisation des droits humains et l’environnement.

Face à cette situation et son ampleur, l’Observatoire sur la souveraineté alimentaire pense qu’il est nécessaire de repenser les politiques agricoles actuelles et les pratiques d’acquisition des terres, non seulement dans les pays du Sud, mais aussi dans les pays du Nord comme le Canada. En effet, le Québec et le Canada sont aussi acteurs et victimes de ce phénomène comme le témoigne une étude de l’Institut de recherche en économie contemporaine qui révélait le manque de provision légale au Québec pour protéger les terres agricoles.

Le colloque réunira ainsi des acteurs impliqués de la société civile, des producteurs agricoles et des chercheurs universitaires qui réfléchiront collectivement à la question de l’accaparement des terres afin d’identifier des pistes d’action communes visant l’amélioration des politiques publiques.

Inscription :

18 avril 2013 : ouvert à tous, entrée libre, réservation non-requise.

19 avril 2013 : réservé notamment aux membres de l’AQOCI, gratuit, inscription obligatoire à : redtac.observatoire@gmail.com, avant le 10 avril 2013. Faites vite, les places sont limitées !

Frais de déplacements :

L’AQOCI rembourse les frais de déplacements, une nuitée pour le 18 avril et les perdiems pour repas (souper du 18 avril, déjeuner et souper du 19 avril), sur présentation de factures (pour les représentants d’OCI de l’extérieur de Montréal), selon la politique de remboursements de l’AQOCI. Pour toute question et/ou pour demander le formulaire de remboursements, veuillez écrire à Katina Binette à : kbinette@aqoci.qc.ca et prière de le soumettre rapidement, au plus tard 15 jours après le colloque.

PDF - 390.5 ko Cliquez ici pour le programme complet




Calendrier

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité