Bannière JQSI 2017
Claudie Bouchard

Je m’implique dans le but de toujours conserver cet immense sentiment d’appartenance qui m’habite. Je veux être fière de mon milieu, je désire investir de l’énergie pour un monde meilleur, et selon moi, tout cela commence près de chez moi !

— Claudie Bouchard

Claudie Bouchard

Intervenante à l’Office municipal d’habitation de la ville d’Alma

Ce qui m’indigne

Je suis indigné(e) par ….
Le manque d’ouverture sur le monde. Pour moi, nous naissons tous égaux. Malheureusement, nous n’avons pas tous la même chance de s’épanouir dans la vie. Je trouve difficile de constater que des tonnes de personnes sont pleines de préjugés et de méfiance face à la différence d’ici et d’ailleurs. Je trouve désolant que l’extérieur des humains prime sur leur intérieur, leurs qualités, leurs talents, leur amour, leur générosité et leur parcours. Il y a trop de mépris envers ceux qui sont différents, que ce soit par la couleur de leur peau, leur classe sociale, leur milieu familial, leur apparence physique, etc.

Mes motivations

Je m’engage parce que….
Mon rêve est que tous les humains de la terre croient au potentiel des autres, que tous portent un intérêt considérable à la différence. C’est utopique de croire que ce rêve devienne réalité, mais en y croyant fort et en m’impliquant, j’ai l’impression de contribuer, à ma façon, à augmenter la tolérance et à faire de ma région une région ouverte sur le monde, accueillante et généreuse. Je m’implique dans le but de toujours conserver cet immense sentiment d’appartenance qui m’habite. Je veux être fière de mon milieu, je désire investir de l’énergie pour un monde meilleur, et selon moi, tout cela commence près de chez moi !

S’engager = Agir concrètement pour changer ce qui nous indigne

Je m’engage et j’agis en …
Au Centre de solidarité internationale (CSI), j’étais impliquée dans les comités de sélection des stages outre-mer, dans l’équipe d’animation du tour du Lac Promutuel pour le Burkina Faso, dans l’équipe de bénévoles du festival multiculturel Tam Tam Macadam, en plus d’avoir agi comme administratrice du conseil d’administration de l’organisme pendant un an. Depuis mai 2010, je siège au conseil d’administration de la Boîte à bleuets (BAB), qui a comme objectif principal de dynamiser le milieu socioculturel. Je m’implique dans l’organisation du marché de Noël local, dans le comité programmation et dans la diffusion de nombreux spectacles. Depuis deux ans, je suis co-responsable de l’accueil au festival Tam Tam Macadam, maintenant organisé par la BAB.

S’engager = provoquer des changements dans notre milieu

Les expériences interculturelles, que ce soit un voyage de coopération, un festival ou des activités dans le milieu, cela permet à tous une ouverture sur le monde. Cela augmente aussi la tolérance des uns pour les autres, développe la créativité, stimule la maturité et diversifie les compétences. À ma façon, je contribue à implanter dans mon milieu toutes ces valeurs, puisque mon discours et mes actions sont en ce sens.

Causes et implications qui lui tiennent à cœur

Le centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CSI)

La Boîte à bleuets



Hommage



Restez informé-e-s! Inscrivez-vous au eBulletin de l'AQOCI

Ministère des relations internationales (MRI)
Ministère des relations internationales (MRI)
Association québéboises des organismes de coopération internationale (AQOCI)

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3
Tél. : 514 871-1086
aqoci@aqoci.qc.ca