Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Chargé(e) de mission pour le SAHEL


Date limite: 12 mars 2013 à 00h00
Offert par Développement et Paix
Lieu de l’emploi: À l’étranger

OUVERTURE DE POSTE

Chargé(e) de mission pour le SAHEL

Contexte et mission
La situation qui prévaut dans la région sahélienne, caractérisée à la fois par une insécurité alimentaire structurelle et par une instabilité politique récurrente, en font une zone d’attention prioritaire pour nos organisations Développement et Paix (D&P/Caritas Canada) et Secours Catholique/Caritas France (SCCF).

Depuis de nombreuses années D&P et SCCF manifestent leur solidarité aux populations pauvres des pays de cette région, en particulier via les Caritas nationales et diocésaines mais également d’autres acteurs, et cela, dans une transparence mutuelle.

Afin de mieux répondre aux besoins des populations locales, de fournir un meilleur accompagnement aux partenaires et de satisfaire les demandes croissantes en termes de communication et de visibilité d’une part, et de la volonté de consolider un esprit de partage et de mutualisation de nos ressources humaines et financières, d’autre part, SCCF, et D&P ouvrent un poste de chargé de mission, basé à Dakar, au service des deux organisations et de leurs partenaires. Cette initiative permettra à la fois de renforcer notre appui aux programmes humanitaires mis en œuvre par nos partenaires, mais aussi de contribuer au renforcement de leurs capacités, et d’appuyer activement les initiatives de coordination, pilotées par Caritas Internationalis et Caritas Afrique pour optimiser la coopération et l’interaction entre toutes les Caritas de la zone sahélienne.

Des programmes sont actuellement en cours dans six pays, à savoir : Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso, Sénégal et Mauritanie. Tous ne demandent pas nécessairement le même degré de suivi et d’accompagnement. Dans une première phase, la priorité sera donnée au suivi de l’évolution de la crise politico-militaire au Mali et de ses conséquences dans le pays et chez ses voisins.

Responsabilités du poste

1) Gestion et suivi des projets humanitaires soutenus par SCCF et D&P dans la région.

Le chargé de mission représente le SCCF et D&P sur le terrain. Son rôle est de :

  • participer aux missions d’identification des besoins et aux missions exploratoires des partenaires éventuels de la région
  • contribuer à la conception et l’élaboration de projets d’urgence et de réhabilitation en coordination avec les partenaires
  • s’assurer du respect des objectifs, de l’atteinte des résultats et des délais ainsi que de la bonne gestion du budget des programmes financés par SCCF et D&P
  • analyser et valider les rapports des programmes (narratifs et financiers) avant de les transmettre à SCCF et D&P
  • contribuer au développement des formats de rapport et de suivi financier des partenaires et formaliser les outils pour les projets d’urgence
  • suivre la mise en œuvre des projets (participation aux réunions avec le personnel du terrain, rencontres avec les responsables de projet aux niveaux national et diocésain…)
  • transmettre aux sièges les informations nécessaires à la bonne conduite du programme et lui soumettre toutes les décisions importantes
  • être en relation régulière avec les postes diplomatiques français et canadiens, notamment dans un objectif d’identification de nouvelles sources de financement (en concertation avec les sièges)

2) Expertise en matière de réponse aux urgences, de sécurité alimentaire, des articulations entre urgence et dynamiques de long terme (LRRD—Linking Relief, Rehabilitation and Development, résilience), résolution de conflits
Le chargé de mission porte et nourrit une expertise sur les problématiques et enjeux de la région. Son rôle est de :

  • contribuer à la réflexion et au renforcement des partenaires
  • alimenter la réflexion aux sièges SCCF et D&P et donc contribuer à affiner leurs choix stratégiques.

3) Aide au renforcement des capacités des partenaires
Son rôle est de :

  • prendre en compte, et s’y associer en fonction des sollicitations et des opportunités, les dynamiques et programmes déjà existants en termes de renforcement de capacités (initiatives régionales de Caritas Afrique ou bilatérales (CRS, CAFOD, etc.)
  • procéder à une évaluation continue des besoins organisationnels et techniques de nos partenaires prioritaires, Caritas nationales et diocésaines, dans le champ humanitaire au sens large.
  • fournir à la demande du siège un appui technique aux partenaires locaux soutenus par SCCF et D&P

4) Communication et visibilité
Son rôle est de :

  • recevoir et répondre aux besoins d’information et de communication qui proviennent des sièges
  • fournir du matériel écrit et visuel en vue d’une communication régulière sur les programmes (entretiens avec des bénéficiaires ; nouvelles des projets ; photos)
  • analyser et suivre le contexte géopolitique, sécuritaire et humanitaire
  • faciliter, en lien avec les partenaires locaux, les visites de terrain des responsables et collègues de SCCF et D&P.

5) Représentation, coordination
Son rôle est de :

  • représente SCCF et D&P auprès des acteurs du monde humanitaire, des bailleurs de fonds et des médias
  • participer aux réunions de coordination du réseau Caritas et aux réunions inter-ONG
  • entretenir les relations avec les autres organisations et institutions présentes dans la région en lien et accord avec les sièges
  • identifier des partenaires potentiels au sein des organisations dans la perspective de nouveaux programmes

Le (la) chargé(e) de mission qui représente les deux organisations travaille sous la responsabilité directe du Pôle Urgences Internationales (PUI) du SCCF à Paris, y compris pour toutes les questions liées à la sécurité. PUI se concertera avec D&P chaque fois que nécessaire.
Le (la) chargée de mission est autonome dans la gestion financière de ses affaires et des missions.

Localisation

Dakar - De fréquents déplacements seront requis dans les pays de programmation

Expériences / Formation du candidat

  • Maitrise (Bac + 4/5) en coopération internationale ou expérience équivalente
  • Expérience humanitaire confirmée si possible en Afrique (minimum de 5 ans avec des ONG, notamment pour la coordination opérationnelle de programme d’urgence)
  • Bonne connaissance du milieu humanitaire (ONG, OI, bailleurs...)
  • Expérience de travail dans un contexte de conflit armé
  • Expertise en matière de réponse aux urgences

Langues parlées et écrites

  • Français et anglais
  • Qualité du candidat
  • Maîtrise du cycle de projets : conception, exécution, suivi et évaluation de programmes humanitaires
  • Forte capacité d’adaptation et de résistance au stress
  • Autonomie et sens de la responsabilité partagée
  • Écoute et dialogue, diplomatie, prise d’initiatives et force de propositions démontrées
  • Analyse, synthèse et bonne rédaction
  • Organisation, planification et gestion de priorités/imprévus
  • Adhésion à la mission et à la pédagogie du Secours Catholique et de Développement et Paix
  • La connaissance du réseau Caritas et/ou d’églises locales est importante

Durée du contrat

A pourvoir dès que possible pour 12 mois

Salaire / Indemnité

Suivant l’expérience (statut de contractuel)

Dossier à soumettre

Un CV récent et une lettre de motivation
Seuls les candidats retenus recevront une réponse
Adresse
scdp.sahel@gmail.com


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité