Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CECI et EUMC - Conseiller-ère en communication - Burkina Faso


Date limite: 31 janvier 2018 à 17h00
Offert par Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

TYPE DE MANDAT : Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n’offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PAYS ET LIEU D’AFFECTATION :
BURKINA FASO , Ouagadougou, des déplacements en régions sont prévus

DURÉE : 12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE :
La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l’approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé.

APERÇU :
Le projet d’Appui à la Gouvernance locale et à la Croissance Économique Durable en zone Extractive (AGCEDE/WAGES) est une initiative du Gouvernement Canadien, mis en œuvre conjointement par L’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et le Centre d’études et de coopération internationale (CECI).

Le projet vise à promouvoir un climat de confiance, en appuyant l’autonomisation des institutions et gouvernements locaux (incluant la société civile et les leaders communautaires), en facilitant l’augmentation des impacts directs et indirects des activités extractives auprès des communautés en zones extractives et en favorisant la diversification de l’économie locale.

A cet effet, il est prévu de consolider ou mettre sur pied des plateformes multi-acteurs inclusives et sensibles au genre pour un dialogue continu sur les enjeux de développement économique durable ; de favoriser la collaboration entre le secteur privé, les prestataires de formation, les gouvernements locaux et les collectivités pour renforcer les services de perfectionnement des compétences et d’appui à l’emploi, en ciblant l’aide aux femmes et aux jeunes pour acquérir les compétences pertinentes au marché ; d’effectuer des études filières et analyses de marché pour identifier des moyens de rehausser les liens entre l’approvisionnement et l’offre du secteur privé et des entreprises locales, en appuyant les entreprises locales et l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes. Appuyer le partage des connaissances sur la gouvernance locale et le développement économique durable dans la gestion des ressources naturelles.

Au Burkina Faso, le projet touche sept (7) communes des régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun.

Sous la direction du coordonnateur pays et en collaboration avec l’équipe du projet, le ou la conseiller-ère en communication doit contribuer à mieux faire connaître le projet AGCEDE, le CECI, l’EUMC et les partenaires des pays d’intervention.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS :

  • Appuyer au développement la mise en œuvre de la stratégie de communication et le plan de communication annuel du projet
  • Élaborer des outils de communication efficaces et dynamiques pour le projet.
  • Identifier les possibilités d’étude de cas et mener et consigner des études de cas démontrant l’impact du projet sur la vie des femmes, des jeunes et des communautés ;
  • Valoriser les activités réalisées dans le cadre du projet (rédaction d’articles, prise de photos…)
  • S’assurer que l’on tient compte des stratégies d’intégration des questions d’égalité hommes-femmes et d’inclusion des jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre de toutes les activités et de tout le matériel de communication.
  • Soutenir la mise en œuvre des activités de communication (évènements, marketing social etc.) et appuyer les campagnes de communications
  • Fournir un appui en rédaction d’articles, études de cas et histoires à succès. Documenter ces derniers d’une manière structurale, en mettant l’accent sur les facteurs spécifiques de succès et décrivant l’impact des interventions
  • Appuyer le maintien et l’alimentation du portail du projet

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES :

  • Une formation universitaire et/ou expérience pertinente en communication
  • Intérêt démontré pour les projets de développement et la pratique
  • Intérêt et engagement envers l’égalité entre les sexes et l’inclusion sociale
  • Des compétences de recherche et d’écriture bien affinées
  • Compétences administratives
  • Compétences dans l’organisation et la gestion des événements (ateliers, séminaires, expositions)
  • Compétences en photographie et / ou préparation, formatage et publication de documents
  • Connaissances informatiques solides dans Microsoft Office
  • Bonne autonomie et capacité de travail en équipe et dans un milieu interculturel

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES :

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie !

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ :

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER VISITER :
http://agora.ceci.ca/SGC/WUSProje.nsf/va_WPO/6930FEEC833A922E85258210004D28E8?OpenDocument&lg=frok


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 68 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité