Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CECI et EUMC - Conseiller-ère en Micro Finance - Guinée


Date limite: 21 janvier 2018 à 09h28
Offert par Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

TYPE DE MANDAT :
Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n’offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PAYS ET LIEU D’AFFECTATION : GUINÉE , Préfecture de Boké

DURÉE : 12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE : La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l’approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé.

APERÇU :
L’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et le Centre d’études et de coopération internationale (CECI) mettent conjointement en œuvre un projet sous Régional innovant au Burkina Faso, au Ghana et en Guinée (Boké) : « Le projet d’Appui à la Gouvernance et la Croissance Économique Durable en zones Extractives (AGCEDE/WAGES) ».

En collaboration avec toutes les parties prenantes (communautés, autorités, sociétés minières et autres parties prenantes), le Projet contribuera à maximiser pour le compte des collectivités en général, en particulier les femmes et les jeunes (jeunes femmes et jeunes hommes), les retombées socio-économiques de l’investissement dans les ressources extractives en Afrique de l’Ouest.

À cet effet, il est prévu de : (i) renforcer les capacités des départements ministériels et des institutions locales en vue de tirer profit des opportunités découlant de l’exploitation des ressources naturelles ; (ii) améliorer l’emploi et l’employabilité des membres de la communauté, en particulier les jeunes et les femmes et (iii) renforcer le dialogue éclairé sur les stratégies inclusives et durables de croissance économique et la gouvernance locale dans les régions ciblées dans chacun des trois pays.

En Guinée, le projet touche 10 collectivités de la Préfecture de Boké situé à environ 300 km de la capitale Conakry en zone extractive et d’accès facile.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Composante 2 du Projet AGCEDE intitulée « améliorer l’emploi et l’employabilité des membres de la communauté, en particulier les jeunes et les femmes », il est prévu la formation de 3000 jeunes et femmes entreprenariat. Mais étant donné que le projet ne prévoit pas de fonds de démarrage pour accompagner la mise en œuvre de leurs business plan, leurs capacités de mobilisation de ressources financières seront renforcées. Aussi, dans le cadre de synergie et de complémentarité, la CBG (Compagnie des Bauxites de Guinée) a accepté de développer un partenariat avec le CECI, via le Projet AGCEDE, pour donner un appui aux activités génératrices de revenus (AGR) dans les zones directement impactées par ses activités minières.

Ce partenariat a donné naissance à un nouveau Projet :« Projet d’appui aux activités génératrices de revenus » (PA-AGR) qui a un volet facilitation à l,accès au finance des groupements d’intérêt économique (GIE) vis un revolving fond.

Le présent poste a pour objet d’appuyer et d’outiller les équipes et bénéficiaires de la formation en entreprenariat du projet AGCED à la recherche financement pour la mise en œuvre de leurs business plan, mais aussi à donner un appui à l’institution de microfinance qui aura la responsabilité de gérer le revolving fund et les bénéficiaires des prêts du projet PA-AGR pour une utilisation efficace et une gestion judicieuse du fonds alloué.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS :

  • Renforcer les capacités de recherche de financements des jeunes et femmes formés en entreprenariat et proposant les différentes options possibles et en mettant un accent sur la gestion efficiente des fonds reçus, le remboursement du capital et des intérêts ;
  • Évaluer et développer les conditions de partenariat avec les institutions de microfinance pertinentes ;
  • Définir le mécanisme d’octroi et de remboursement des prêts à attribuer via le fonds rotatif ;
  • Développer les outils de gestion efficiente et de suivi-évaluation des prêts et des remboursements ;
  • Développer un formulaire d’évaluation des candidats au prêt ;
  • Former les bénéficiaires en : (i) mobilisation de ressources financières, (ii) utilisation effective et rationnelle de l’emprunt pour les objectifs définis, et (iii) connaissance du fonds revolving et respect de l’échéancier pour un remboursement intégral des prêts dans les délais ;
  • Participer à l’identification des compétences pour la formation en comptabilité et gestion et de petites entreprises en faveur des bénéficiaires de prêts ;
  • Contribuer à améliorer les modules et méthodologies de formation des prestataires ;
  • Mettre en place un dispositif de suivi-évaluation participatif des prêts, des remboursements, des épargnes et des dépenses, ainsi que des outils comptables alternatives pour les bénéficiaires parfois non alphabétisés ;
  • S’assurer de la prise en compte des femmes et des jeunes dans les prêts et /ou subventions accordés par le projet ;
  • Produire les rapports contractuels

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES :

  • Avoir un diplôme universitaire en finance, administration des affaires, développement international ou un domaine connexe ;
  • Avoir une habilité à travailler avec des organisations à caractère pré-coopératif et coopératif ;
  • Bonne expérience dans le secteur de la microfinance/microcrédit et sources alternatives de mobilisation des ressources pour financer les activités génératrices de revenus des groupes d’intérêt économique ;
  • Bonne connaissance en gestion administrative et financière (comptabilité simplifiée) des GIE et leurs activités ;
  • Avoir une bonne connaissance des institutions de microfinance, leurs activités, et le contexte dans lequel elles évoluent ;
  • Être familier avec activités génératrices de revenus ;
  • Être familier à la gestion axée sur les résultats ;
  • Avoir la capacité de travailler dans une équipe multidisciplinaire et multiculturelle ;
  • Maitrise de la langue française (orale et écrite) ;
  • Excellentes compétences en écriture, une forte attention au détail, et une volonté de travailler à des heures flexibles selon les besoins ;
  • Capacité de travailler en milieu rural et avec des communautés non alphabétisés.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES :

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie !

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ :

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER VISITER :
http://agora.ceci.ca/SGC/cecproje.nsf/va_WPO/A703786DD04652BA852581BD006397D1?OpenDocument&lg=frok


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité