Accueil - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CECI - Conseiller-ère en communication - Burkina Faso


Date limite: 27 juin 2018 à 17h00
Offert par Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

PAYS ET LIEU D’AFFECTATION : BURKINA FASO , Bobo-Dioulasso

DURÉE : 4 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE : La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l’approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu’à ce qu’il soit comblé.

APERÇU :
Le Projet d’Appui aux Étuveuses de Riz du Burkina Faso (PAERIZ) est un projet financé par Affaires Mondiales Canada et mis en œuvre par le Centre d’Étude et de Coopération Internationale (CECI). Il intervient au Burkina Faso et plus particulièrement dans les régions Région des Hauts–Bassins, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun dans. Il vient en appui à l’Union Nationale des Étuveuses de Riz du Burkina (UNERIZ) et aux cinq Unions d’étuveuses de riz de Bama, Banzon, Niassan, Founzan et Karfiguéla.

L’objectif du projet est de contribuer à l’accroissement du pouvoir économique des femmes à travers la valorisation du riz national par l’étuvage et le renforcement des Unions d’étuveuses afin qu’elles deviennent des entreprises rentables, professionnelles et reconnues dans la filière riz.

Dans le cadre de son processus de capitalisation, le PAERIZ cherche à développer des outils de communications pouvant mettre en images les résultats, les acquis et les réussites du projet. C’est dans ce cadre que le projet, est à la recherche d’une conseillère ou d’un conseiller en communication, souhaitant accompagner l’équipe du PAERIZ, dans ses activités de communication et de visibilité.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS :

  • Mettre à jour le plan de communication du projet et appuyer l’équipe du PAERIZ dans la mise en œuvre du plan de communication.
  • Renforcer les capacités du personnel du PAERIZ à développer des outils de communication.
  • Intégrer l’approche ÉFH dans toutes les activités liées au mandat.
  • Produire du matériel de communication (vidéo, radiophonique, écrit) destiné à informer le public canadien et burkinabé des réalisations du projet.
  • Produire du matériel de communication appuyant le processus de capitalisation du projet.
  • S’assurer de la participation équitable des femmes et des hommes à l’ensemble des activités menées.
  • Apporter son appui à la réalisation de toute autre activité, en lien avec le mandat, à la demande de l’UNERIZ.
  • Rédiger les rapports requis par le projet.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES :

  • Détenir un diplôme en communication ou dans un domaine pertinent.
  • Détenir au moins deux ans d’expérience dans un domaine de travail connexe.
  • Capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction.
  • Posséder d’excellentes compétences en communication orale, écrite et vulgarisation.
  • Avoir une faculté d’adaptation, de l’écoute, de la souplesse, d’excellentes habiletés pour travailler en équipe et une sensibilité aux réalités culturelles.
  • Excellente habilité en français oral et écrit.
  • Capacité de travailler dans un milieu interculturel.
  • Capacité d’autonomie et de travail en équipe.
  • Très bon sens de l’organisation.
  • Une expérience en développement international serait un atout.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES :

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie !

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ :

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER VISITER :
http://agora.ceci.ca/SGC/cecproje.nsf/va_WPO/63EAE2A50BAE1C398525811D0042D2B1?OpenDocument&lg=frok


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 64 organisations québécoises qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde Repères - 40 ans de solidarité