Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

CARE - Canada - un/une Coordonnateur Consortium Pro-Act pour le bureau pays au Tchad


Date limite: 9 janvier 2017 à 17h00
Types d’emploi: Volontariat/CoopérantE
Lieu de l’emploi: À l’étranger

CARE Canada est présentement à la recherche d’un/une Coordonnateur Consortium Pro-Act pour notre bureau pays au Tchad.

Le/La Coordinateur/trice de l’Unité de Gestion du Consortium est le chef d’équipe de 4 membres (Expert Suivi-Évaluation, Expert Sécurité, Administrateur Logisticien et un Chauffeur). Il/Elle est responsable de la coordination et de la qualité de la gestion du projet à travers une communication constante et efficiente entre les différents membres du consortium.

Sa fonction de base est d’assurer une programmation de qualité et une gestion efficace des ressources (humaines, logistiques et financières). Il/Elle doit établir et favoriser des relations de qualité avec les bailleurs, les autres membres du Consortium, le CMP (CARE Autriche), les bénéficiaires, les partenaires et les autorités, tout en assumant la responsabilité du plaidoyer.

Le/La Coordonnateur/trice de l’Unité de Gestion constitue l’interface entre CARE et OXFAM. Il/Elle est responsable de la consolidation et de la soumission des rapports selon une périodicité convenue contractuellement. Le/La Coordonnatrice de l’Unité de Gestion du Consortium est la personne clef assurant le leadership de la gestion opérationnelle de ce projet en vue d’assurer la cohérence du projet et de coordonner les actions de CARE et OXFAM, la facilitation des contacts et communication avec les différents acteurs sur le terrain et la supervision du respect du protocole d’entente et des engagements envers le bailleur. Il/Elle assure une communication régulière avec les membres comité de pilotage du projet.

Aperçu du Projet

Le projet vise à soutenir 15 000 ménages (105.000 personnes environ, pour une taille moyenne de 7 personnes par ménage) agro-pastoraux et pastoraux qui seront choisis parmi les plus affectés par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ces dernières années dans les départements de Biltine (Wadi Fira), Département de Ouara (Ouadaï) et le département Mangalmé (Guera). Par ailleurs, CARE, OXFAM et leurs partenaires locaux comptent continuer à appuyer les ménages les plus vulnérables en déficit de moyens d’existence et/ou déficit de survie au travers de futures interventions humanitaires telles que celles mises en place actuellement dans la zone avec les financements DG ECHO, PAM et OFDA.

Les 15 000 ménages ciblés, sont répartis dans trois régions de la bande Sahélienne du Tchad, les plus touchées par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, notamment la région de Guéra avec 54% de taux d’insécurité alimentaire globale et 21,2% de prévalence de la malnutrition globale, la Région de Wadi Fira avec 49,7% d’insécurité alimentaire globale et 18% de malnutrition aigüe globale et la région de Oudaï avec 14,8% d’insécurité alimentaire globale et 17,9% de malnutrition aigüe globale. Les départements ciblés par le projet, font partie des classés en « Phase Crise », selon les résultats du cadre harmonisé publiés en mars 2016, notamment le département de Biltine (Wadi Fira) ; le dépatement de Wayi (Ouaddaï) et le département de Mangalmé (Guéra).

Aperçu du Bureau de pays :

CARE International est présent au Tchad depuis 1974 et intervient auprès des populations locales et des réfugiées dans les régions situées au Centre, à l’Est, et au Sud du pays et ce, par l’entremise de ses différentes bases installées à Biltine, Goré, Maro et Haraze. Le bureau national est à N’Djamena. CARE vient d’ouvrir une base à Bol, dans la région du Lac, en consortium avec d’autres organisations humanitaires pour répondre à la crise du conflit armé dans la région du Lac.

Dans sa stratégie de 2014-2018, les interventions de CARE Tchad sont axées autour des trois priorités programmatiques à savoir : (1) le renforcement de la résilience des femmes et filles vulnérables aux changements climatiques ; (2) Le droit et autonomisation des femmes et des filles ; et (3) la réponse humanitaire, et en transversal, l’égalité homme-femme ainsi que la gouvernance. L’approche de travail/rôle de CARE sera essentiellement centrée sur l’introduction de nouveaux modèles programmatiques porteurs d’innovations et d’impact, sur le partenariat renforcé avec les parties prenantes et autres organisations, sur les institutions locales et la société civile, sur la mise à l’échelle et sur le plaidoyer.

À propos de CARE

Fondée en 1945, CARE est l’une des principales organisations humanitaires internationales de lutte contre la pauvreté dans le monde. Présente dans plus de 80 pays, CARE oeuvre auprès des communautés les plus démunies pour améliorer les services de base en matière de santé et d’éducation, les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire des populations rurales, l’accès à l’eau potable et aux installations sanitaires. CARE tente aussi d’élargir les perspectives économiques, d’aider les populations vulnérables à s’adapter aux changements climatiques et de fournir une aide cruciale quand surviennent des situations d’urgence. CARE travaille plus particulièrement avec les femmes et les filles victimes de la pauvreté parce que, lorsqu’elles ont accès aux ressources adéquates, elles ont le pouvoir d’aider des familles et des communautés entières à s’affranchir de la pauvreté. Pour en savoir plus, consultez le site www.care.ca

Si vous êtes une personne qui adore relever des défis, aime faire partie d’une équipe dynamique et vous êtes déterminé à améliorer les choses, alors cette opportunité de carrière est pour vous. Veuillez présenter dans les meilleurs délais votre candidature directement en ligne à http://bit.ly/2cIOetB . Le poste va rester afficher jusqu’à ce que le ou la candidate soit recruté.

CARE Canada est engagée en matière d’équité à l’emploi, valorise la diversité et encourage tous les candidats qualifiés à soumettre leur candidature. Des accommodations reliées aux activités de recrutement sont disponibles sur demande pour les personnes ayant un handicap


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde