Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Bulletin Spécial CQFD : CSW 58


Dernier ajout : 28 avril 2014, par Anne Delorme

La cinquante-huitième session de la Commission de la condition de la femme (CSW58) a eu lieu à New York du 10 au 21 mars 2014. Le thème prioritaire de la session portait sur les défis et les réalisations pour la mise en œuvre des Objectifs du millénaire pour le développement pour les femmes et les filles.

Suite à l’analyse qu’elle a effectuée des OMD, la Commission a souligné les faiblesses de ces derniers en matière d’EFH. Ces constats arrivent à point pour influencer l’élaboration du programme global pour l’après-2015. Dans ses « conclusions concertées » la Commission se dit « profondément préoccupée » par le fait que la mise en œuvre des huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) n’apporte que des changements lents et inégaux à la condition des femmes et des filles. Le programme de l’après- 2015 doit donc faire face aux inégalités structurelles qui mettent un frein au développement : entre autres, les inégalités salariales persistantes liées au genre, la part disproportionnée des prestations de soins non rémunérées, le pourcentage de participation peu élevé de femmes aux prises de décision et la persistance des comportements, des normes et des cadres juridiques discriminatoires. Le CQFD appuie la Commission de la condition de la femme qui réclame d’un objectif à part entière sur l’égalité entre les sexes dans le nouveau cadre du développement pour l’après-2015

Pour plus d’information :

Déclaration de Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes, sur les résultats de la 58e session de la Commission de la condition du statut de la femme

La section d’Analyse spéciale de AWID pour lire les déclarations officielles et celles des OSC, des nouvelles, des analyses et des ressources de la réunion

Compte-rendu de l’atelier à la CSW 58

Le CQFD de l’AQOCI, ainsi que plusieurs de ses membres, passe à l’action !

Les OCIs canadiennes qui ont participé à la session ont rédigé une lettre demandant au gouvernement du Canada de prendre des mesures en ce qui a trait aux questions liées à la participation significative de la société civile, le programme de développement post-2015 et l’égalité entre les hommes et les femmes, au Canada et à l’étranger. Le CQFD de l’AQOCI, ainsi que plusieurs de ses membres, a endossé cette lettre adressée au premier ministre et qui demande au gouvernement du Canada : 1. Prendre une position de leadership et encourager d’autres États à réclamer que l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que et l’autonomisation des femmes figurent comme un objectif à part entière dans le nouveau cadre de développement pour l’après-2015. Cet objectif devra être intégré dans tous les autres objectifs, par des critères et des indicateurs précis,en particulier ceux liés à l’éducation, la santé , la justice économique et de l’environnement.

2. Tenir compte des points de vue des femmes, des jeunes et de la société civile dans l’élaboration du programme de développement post- 2015 et d’assurer la pleine participation de la société civile canadienne et des défenseurs des droits des femmes à la 47e session de la Commission de la population et du développement.

3. Participer de manière significative à l’examen de la mise en œuvre de la déclaration et du plan d’action de la plate-forme de Beijing lors du 20e anniversaire de cette dernière :

a. Assurer une participation réelle de la part des femmes autochtones, des jeunes, des défenseurs des droits de l’homme et des femmes, et d’autres organisations de la société civile dans le processus d’examen, notamment par leur inclusion au sein de la délégation canadienne pour la 59e session de la CCF en 2015, ainsi qu’établir un comité consultatif de la société civile pour la durée du processus d’évaluation, b. Entreprendre une étude nationale sur l’ensemble des progrès accomplis et les défis rencontrés dans la mise en œuvre de la Déclaration et du programme d’action de Beijing , et c. Participer à la réunion régionale portant sur l’évaluation de la mise en œuvre de la Déclaration et du programme d’action de Beijing.


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde