Bannière JQSI 2016
Audrey Thorn-Grégoire
Audrey Thorn-Grégoire

Je fais du plaidoyer car je suis convaincue qu’il est possible de mettre fin à la pauvreté dans le monde.

— Audrey Thorn-Grégoire

Audrey Thorn-Grégoire

Audrey Thorn-Grégoire, âgée de 28 ans est bachelière en commerce de l’école de gestion de l’Université Concordia “John Molson”. Elle a fait une majeure en finance ainsi qu’une mineure en économie.

Conseillère en sécurité financière à temps plein, elle a un vif intérêt pour le yoga bikram et la plongée sous-marine. Elle aime aussi aider les gens et discuter de divers sujets avec ses amis.

Pendant qu’elle faisait son stage de fins d’études à la Banque Grameen au Bangladesh, elle a été touchée de voir à quel point la microfinance était une solution efficace pour éradiquer la pauvreté. À son retour à Montréal, elle trouvait inconcevable de ne pas s’engager à faire quelque chose de concret pour que la situation actuelle de pauvreté mondiale change.

En juillet 2013, elle s’est jointe au groupe de bénévoles ‘’RÉSULTATS’’ de Montréal. Elle y a trouvé les outils et le soutien pour faire du plaidoyer sur des solutions concrètes à la pauvreté extrême. Elle sait que la pauvreté n’est pas due à un manque de ressources, mais bien à un solide manque de volonté politique de bien les répartir. En tant que citoyenne concernée par le sort des plus pauvres du monde, elle écrit aux députés fédéraux responsables de l’aide internationale canadienne, aux journaux, et sur les médias sociaux dans le but de créer cette volonté politique nécessaire pour mettre fin à la pauvreté.

La première fois qu’une de ses lettres a été publiée dans les journaux (Le Devoir et Le Métro), elle a vraiment éprouvé de la fierté et réalisé à quel point elle avait la possibilité d’être entendue et de créer de la visibilité pour les enjeux et les solutions à la pauvreté.

Elle fait du plaidoyer, car elle est convaincue qu’il est possible de mettre fin à la pauvreté dans le monde et qu’avec toutes les richesses, les technologies, la science et tout ce que nous possédons, qu’il est inacceptable que cela profite seulement aux plus nantis de la planète.





Gilbert Dionne NEYDI YASSMINE JURACAN MORALES Alama Yaulema Maxime Ouellet-Payeur Cliver Perez Rojas Annick Davignon Artsiom Skliar Amanda Robert Jean-Mathieu Chénier, Co-porte-parole des JQSI 2014 dans l'Outaouais Yvon Leclerc Mamoutou Dembele Kyoko Vibeke Hirose Inga Jeannine Condiol Thiaw Steven Gisa Ann-Frédérik Campagna Zulma Maricel Aviles Ramires Anne-Julie Néron, Co-Porte-Parole JQSI 2014 au Saguenay-Lac-St-Jean Andrée et Yvette Rochon Audrey Thorn-Grégoire Julie Trudel Mélanie Emond Marjolaine Mondon Annie Cloutier Jonathan Lasnier Asmaël Thériault Alima Coulibaly Marcellin Gbazai, Co-Porte-Parole JQSI 2014 au Saguenay-Lac-St-Jean Mélisande Séguin Julie Koskinen