Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Elle a fortement dénoncer un projet de loi pénalisant la contraception et la stérilisation volontaire, et un autre renforçant les droits du mari dans les procédures de divorce.

— Atena Farghadani, Iran

Atena Farghadani, Iran

Artiste féministe engagée

Atena Farghadani est une jeune artiste, étudiante en arts à l’Université Al-Zahra de Téhéran et une militante féministe iranienne.

Elle a été condamnée à 12 ans de prison le 28 mai 2015 suite à son exposition Parandegan-e Khak (« Oiseaux de la Terre ») et à la publication d’une caricature représentant des députés iraniens sous l’apparence d’animaux. Elle a été accusée de « rassemblement et collusion en vue de nuire à la sûreté de l’État », de « diffusion de propagande contre le régime », d’« insulte envers les membres du Parlement par le biais de peintures », et d’« outrage au guide suprême ». Un de ses dessins visait en effet à dénoncer un projet de loi pénalisant la contraception et la stérilisation volontaire, et un autre renforçant les droits du mari dans les procédures de divorce.

Lors d’une première arrestation, en août 2014, Atena Farghadani avait été maintenue en isolement pendant deux semaines. Relâchée sous caution, elle avait dénoncé ses conditions d’incarcération dans une vidéo et a été à nouveau emprisonnée en janvier 2015. Trois semaines plus tard, elle commençait une grève de la faim et a été hospitalisée après avoir subi un arrêt cardiaque. Elle a été relâchée le 3 mai 2016.




Ellen Gabriel - Canada Rosa Parks - États-Unis María Ysabel Cedano - Pérou Melissa Mollen Dupuis - Canada Mohtarma Benazir-Bhutto, Pakistan Madeleine Parent - Québec Triveni Balkrishna Acharya - Inde Anne-Marie Coriolan - Haïti Sabeen Mahmud - Pakistan Francela Méndez, El Salvador Kalpona Akter - Bangladesh Joan Kagezi , Ouganda María Elena Moyano - Pérou Nadia Vera, Mexique Charlotte Umugwaneza, Burundi Jo Cox , Angleterre Mama Koité Doumbia, Mali Waris Dirie - Somalie Pakize Nayir, Fatma Uyar et Sevê Demir - Kurdistan Thérèse Clerc - France Lesbia Janeth Urquia - Honduras Marisela Escobedo Ortiz - Mexique Maria del Socorro Mosquera - Colombie Maxima Acuña Atalaya - Pérou Losana McGowan - Îles Fidji Léa Roback - Canada Claudine Chaulet - Algérie Consuelo Garcia - PERU Caylah - Madagascar Maya Surduts - France Viviane Michel - Canada Aminata Traoré - Mali Berta Caceres, Honduras Vandana Shiva, Inde Rosa Emilia Salamanca Gonzalez - Colombie Angiza Shinwari - Afghanistan Michèle Taïna Audette - Canada Itzel Gonzales - Mexique Shaimaa El-Sabbag - Égypte Intissar Al-Hasairi, Libye Rigoberta Menchú - Guatemala Manal al-Sharif, Arabie Saoudite Maria Da Graça Samo - Mozambique Léila Gonzalez - Brésil Myriam Merlet - Haïti Lalla Moulati Touré - Mali Simonne Monet-Chartrand - Canada


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde