Bannière JQSI 2016
Annie Cloutier
Annie Cloutier

J’apprends à influencer les décideurs.

— Annie Cloutier

Annie Cloutier

Je m’appelle Annie Cloutier, j’ai 20 ans. Je suis étudiante en soins infirmiers. J’aime pouvoir faire ma part en aidant les autres, que ce soit personnellement ou à travers des organismes.

Je suis bénévole dans le groupe de RÉSULTATS de Gatineau depuis 2 ans. Une fois par mois, on se rassemble pour s’éduquer sur les causes, les conséquences et les solutions à la pauvreté extrême. On apprend aussi à en parler de façon convaincante pour influencer les décideurs et, surtout, améliorer la situation. Je rencontre les députés et j’écris des lettres aux journaux concernant certains sujets comme la lutte à la tuberculose, l’éducation des filles, le financement du développement international, et bien d’autres encore. J’écris ces lettres afin de sensibiliser la population et inciter mon pays à faire sa part dans l’objectif que nous avons d’éliminer la pauvreté ; un but atteignable malgré nos doutes.

Voici une lettre envoyée au ministre du développement international et publiée dans Le Devoir en mai 2013.

Commission Charbonneau et dénutrition La Commission Charbonneau est au cœur des discussions autour des machines à café depuis plusieurs mois. Ce sujet, qui fait très souvent les manchettes, est loin de passer inaperçu. Loin, c’est un mot pour décrire la dénutrition en Afrique, qui est invisible dans notre monde de consommation. Alors qu’on parle de contrats de construction qui dépassent parfois les 300 M$, le budget annuel pour lutter contre la dénutrition ne dépasse même pas ce montant. Étonnant ? Pas si l’on constate que le tiers des décès dans le monde, soit plus de 3 millions d’enfants, est dû à la dénutrition, un problème pour lequel on investit seulement 5% du budget canadien d’aide internationale. Le plus décevant, c’est que le Canada est le pays qui donne le plus pour cette cause, même s’il ne donne que des miettes. Cela veut dire que les autres pays ne donnent guère non plus.

Le 8 juin se déroulera un sommet à Londres rassemblant les gouvernements et plusieurs autres acteurs afin de développer des programmes de nutrition. Espérons que notre ministre du développement international y assistera et incitera les autres pays donateurs à donner plus pour cette cause. Sinon, quel message cela envoie-t-il si le pays qui contribue le plus à éliminer la dénutrition ne se présente même pas à ce sommet ?

Note : (Après des rencontres avec les députés et plusieurs lettres envoyées par des citoyens comme moi dans les journaux de tout le pays, le ministre a non seulement été au Sommet mais il y a aussi annoncé un financement supplémentaire de 145 M $ pour cet enjeu !)

Annie Cloutier





Jean-Mathieu Chénier, Co-porte-parole des JQSI 2014 dans l'Outaouais Mélanie Emond Yvon Leclerc Marjolaine Mondon Alima Coulibaly Jonathan Lasnier Marcellin Gbazai, Co-Porte-Parole JQSI 2014 au Saguenay-Lac-St-Jean Alama Yaulema Annick Davignon Maxime Ouellet-Payeur Kyoko Vibeke Hirose Inga Andrée et Yvette Rochon Cliver Perez Rojas Annie Cloutier Julie Koskinen Zulma Maricel Aviles Ramires Jeannine Condiol Thiaw Artsiom Skliar Anne-Julie Néron, Co-Porte-Parole JQSI 2014 au Saguenay-Lac-St-Jean NEYDI YASSMINE JURACAN MORALES Amanda Robert Gilbert Dionne Ann-Frédérik Campagna Steven Gisa Julie Trudel Asmaël Thériault Mélisande Séguin Mamoutou Dembele Audrey Thorn-Grégoire