Bannière JQSI 2016
Ann-Frédérik Campagna
Ann-Frédérik Campagna

Faut se parler d’avenir parce que c’est nous qui le bâtissons, car nous devons affronter ce qui va moins bien dans le présent afin de faire en sorte que l’avenir soit meilleur.

— Ann-Frédérik Campagna

Ann-Frédérik Campagna

« Je m’appelle Ann-Frédérik Campagna, j’ai 21 ans. Je suis née à Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue. Une des particularités que j’apprécie beaucoup de cette ville est le calme que nous pouvons y retrouver à travers le vaste choix d’activités que nous pouvons pratiquer en plein-air, comme monter le Mont-Kékéko.

J’étudie présentement au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, au campus de Rouyn-Noranda. Je suis à ma dernière année en travail social.

Ma préoccupation face à l’avenir de la planète est le fait que des millions de personnes vivent dans la pauvreté et qu’ils ont à peine de quoi se nourrir. Je crois que le fait que de plus en plus de cégeps et d’universités organisent des voyages ou des stages de coopération avec plusieurs pays est un bon début comme solution, car les populations des autres pays peuvent avoir accès à davantage de connaissances. Je crois qu’une majorité d’entre nous aimerions découvrir le monde dans lequel nous vivons et essayer d’apporter des changements, à travers les expériences personnelles ou professionnelles que nous vivons.

Le but de notre stage au Burkina Faso en octobre 2014 est de sensibiliser les enfants, les femmes à l’éducation, à la persévérance scolaire. Nous allons faire des activités dans les écoles primaires et nous allons d’ailleurs aider des gens à construire une école. J’ai décidé de participer à ce projet car je trouve que c’est une très belle expérience à vivre. De plus, cela nous permet de nous questionner sur nous-même et de voir autre chose que notre culture à nous, où nous avons souvent tout cru dans la bouche. En participant à ce genre d’expérience,nous nous recentrons sur nos propres valeurs. Par ailleurs, j’ai toujours voulu aller dans un pays comme le Burkina Faso afin de venir en aide, d’une façon ou d’une autre.

Je vais en retirer beaucoup de cette expérience, autant au niveau professionnel que personnel. Je vais me rappeler de cette expérience toute ma vie, c’est évident. Lorsque certaines choses vont me paraître impossibles, je repenserai à cette expérience. C’est en participant à ce genre d’expérience que nous pouvons vraiment comprendre ce qu’est l’entraide, la solidarité, le partage, etc. Une expérience inoubliable qui risque de nous faire passer à travers toutes sortes d’émotions, une chance d’une vie.

Faut se parler d’avenir parce que c’est nous qui le bâtissons, car nous devons affronter ce qui va moins bien dans le présent afin de faire en sorte que l’avenir soit meilleur. »

Ann-Frédérik Campagna
21 ans

Lieu de résidence : Rouyn-Noranda
Organisme : CSI-Corcovado





Cliver Perez Rojas Andrée et Yvette Rochon Alama Yaulema Artsiom Skliar Steven Gisa Annie Cloutier Anne-Julie Néron, Co-Porte-Parole JQSI 2014 au Saguenay-Lac-St-Jean Kyoko Vibeke Hirose Inga Mélanie Emond Mélisande Séguin Alima Coulibaly Marcellin Gbazai, Co-Porte-Parole JQSI 2014 au Saguenay-Lac-St-Jean NEYDI YASSMINE JURACAN MORALES Audrey Thorn-Grégoire Jonathan Lasnier Gilbert Dionne Mamoutou Dembele Julie Koskinen Asmaël Thériault Amanda Robert Marjolaine Mondon Zulma Maricel Aviles Ramires Yvon Leclerc Maxime Ouellet-Payeur Julie Trudel Annick Davignon Jean-Mathieu Chénier, Co-porte-parole des JQSI 2014 dans l'Outaouais Ann-Frédérik Campagna Jeannine Condiol Thiaw