Accueil du site - Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

« All women working in government are in great danger. And the situation is especially bad for provincial council members. »

— Angiza Shinwari - Afghanistan

Angiza Shinwari - Afghanistan

Militante pour les droits des femmes et leur droit à l’éducation

Angiza Shinwari était une femme politique populaire et elle s’est portée à la défense des droits humains en Afghanistan. Elle défendait, tout particulièrement, les droits des femmes et leur droit à l’éducation. Elle était une membre active du conseil provincial de Nangahar et pendant son second mandat à ce poste, Angiza a été assassinée dans un attentat à l’explosif contre son véhicule. Selon Amnesty International, cette attaque n’a pas été revendiquée et aucune arrestation n’a eu lieu. Son meurtre met en lumière les dangers que courent les femmes qui assument des fonctions politiques en Afghanistan.

D’après le rapport annuel 2015-2016 d’Amnesty International : en Afghanistan, les défenseurs des droits humains ont été la cible de menaces, d’actes d’intimidation et d’attaques imputables à différents acteurs qui agissaient en toute impunité. Le gouvernement n’a pas mené d’enquêtes ni traduit en justice les responsables présumés de tels agissements. Des défenseurs des droits humains ont été victimes d’attentats, d’attaques à la grenade et d’assassinats commis par des agents de l’État ainsi que par des acteurs non étatiques.

Les femmes qui participaient à la vie publique en Afghanistan risquent plus que les hommes d’être victimes de discrimination et de violence car elles sont considérées comme défiant les normes sociales et culturelles. Elle est décédée le 17 février 2015.




María Elena Moyano - Pérou Nadia Vera, Mexique Itzel Gonzales - Mexique Charlotte Umugwaneza, Burundi Francela Méndez, El Salvador Maria Da Graça Samo - Mozambique Lalla Moulati Touré - Mali Aminata Traoré - Mali Jo Cox , Angleterre Intissar Al-Hasairi, Libye Mama Koité Doumbia, Mali Rosa Parks - États-Unis Caylah - Madagascar Marisela Escobedo Ortiz - Mexique Joan Kagezi , Ouganda Sabeen Mahmud - Pakistan María Ysabel Cedano - Pérou Berta Caceres, Honduras Claudine Chaulet - Algérie Ellen Gabriel - Canada Rosa Emilia Salamanca Gonzalez - Colombie Maria del Socorro Mosquera - Colombie Waris Dirie - Somalie Maxima Acuña Atalaya - Pérou Léila Gonzalez - Brésil Shaimaa El-Sabbag - Égypte Mohtarma Benazir-Bhutto, Pakistan Simonne Monet-Chartrand - Canada Melissa Mollen Dupuis - Canada Madeleine Parent - Québec Kalpona Akter - Bangladesh Léa Roback - Canada Triveni Balkrishna Acharya - Inde Maya Surduts - France Rigoberta Menchú - Guatemala Anne-Marie Coriolan - Haïti Atena Farghadani, Iran Myriam Merlet - Haïti Pakize Nayir, Fatma Uyar et Sevê Demir - Kurdistan Michèle Taïna Audette - Canada Manal al-Sharif, Arabie Saoudite Thérèse Clerc - France Lesbia Janeth Urquia - Honduras Losana McGowan - Îles Fidji Viviane Michel - Canada Vandana Shiva, Inde


Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), est un regroupement de 65 organisations québécoise qui œuvrent, à l’étranger et au Québec, pour un développement durable et humain.

1001, rue Sherbrooke Est, bureau 540
Montréal (Québec) H2L 1L3 CA
514 871-1086
SpacerQui fait quoi en solidarité internationaleRessourcesEmplois et bénévolatÉgalité entre les femmes et les hommesConcertation pour Haïti (CPH)Espace jeunesse Blogue Un seul monde