Bannière JQSI 2016
AQOCI > JQSI > Programmation > Bas-Saint-Laurent > À QUI APPARTIENT LA TERRE ? « Crise » migratoire et conscience (...)

À QUI APPARTIENT LA TERRE ? « Crise » migratoire et conscience morale

Dimanche 8 novembre 2015 13:00-15:30

Hôtel Rimouski, Salle Parent Courchesne

225, boul. René-Lepage, Rimouski

Des questions reliées aux migrations ne cessent de ressurgir. Devrions-nous accueillir tout le monde ou « sécuriser » encore davantage les frontières ?

Une invitation au panel animé par Sarah Charland-Faucher du CIBLES avec Jeanne-Marie Rugira, professeure en psychosociologie et travail social à l’UQAR et Natasha Kanapé-Fontaine, artiste, poète et militante pour l’écologie qui discuteront de « crise » migratoire et de conscience morale. À qui appartient la Terre ?

Les débats autour de la question de l’appartenance au territoire, des immigrantEs et de la citoyenneté sont difficiles et semés d’embûches. Ils font appel à notre conscience de nous-mêmes sur un territoire construit et à notre conscience morale à savoir qui a le droit d’y vivre et sous quelles conditions. Ils font inévitablement appel à notre capacité de dialogue et d’ouverture.

Des questions reliées aux migrations ne cessent de ressurgir. Devrions-nous accueillir tout le monde ou « sécuriser » encore davantage les frontières ?

Mais avant de se poser cette question, ne devrions-nous pas nous questionner à savoir de quel droit nous accueillons ou rejetons des personnes ? Nous qui pour la plupart sommes aussi lointains enfants de migrantEs ayant voyagé sur des terres où des peuples vivaient depuis des millénaires. Les effets du colonialisme et de la construction de l’État-Nation, de la mondialisation, des crises écologiques, les migrations massives, la montée des mouvements fondamentalistes, ont des dimensions historiques racialisées et sexuées. Comment les aborder dans un questionnement qui fait bonne place à une reconnaissance des actes du passé mais qui soit aussi porteur d’avenir ?

Les médias ont nommé les récents mouvements migratoires comme une « crise des migrants ». Si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, il faut plutôt noter que cette « crise » dure depuis des siècles pour des millions d’êtres humains. Toutefois, force est de constater qu’une fenêtre s’ouvre actuellement pour regarder la grave situation en face et en parler. Avec toutes les dérives que cela peut entraîner, la question de l’appartenance au territoire, des migrations et du vivre-ensemble reste à être explorée.

Le Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social (CIBLES), dans le cadre des conférences « Modeler l’avenir » du Salon du livre de Rimouski, invite la population à venir réfléchir sur ces questions ayant entraîné violence, domination, xénophobie, sexisme et souffrances et à regarder ensemble quelles sont les questions et les pistes susceptibles de nous faire émerger.

Le panel aura lieu à la Salle Parent Courchesne de l’Hôtel Rimouski de 13h à 14h le dimanche 8 novembre.





 

CALENDRIER

Choisissez votre journée

L     
M     
M     
J   
V   
S   
D     

Voyez toutes les activités pour Bas-Saint-Laurent